Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 12:00

Les impôts augmenteront l'an prochain moins que les six milliards d'euros prévus jusqu'alors, déclare le ministre du Budgetcdans un entretien au quotidien Les Echos à paraître jeudi.

Le gouvernement prévoyait jusqu'à présent un effort de 20 milliards d'euros l'an prochain pour réduire le déficit public, dont 14 milliards d'euros d'économies et six milliards de hausses des prélèvements.

"Nous avions prévu un effort reposant aux deux tiers sur les économies et pour un tiers sur des recettes, soit une augmentation de 0,3 point de PIB en 2014. Nous ferons moins que prévu", explique le ministre du Budget.

Quand on voit comment le gouvernement PS ponctionne les familles (impôs, retraites, CSG, etc), on se demande ce qui nous attend avec cette annonce: à défaut de prendre l'argent à la Finance, c'est encore sur nous que ça va tomber!

Mais il est vrai qu'en 2014, il y a les municipales. Vous avez dit "clientélisme?" Quelle idée! D'ailleurs, à lire l'article ci-après: le-gel-du-bareme-de-l-impot-sur-le-revenu-supprime-en-2014, cliquer sur link , on se demande vraiment ce qui pousse le gouvernement PS à tant de mansuétude sociale à l'approche de 2014...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 09:44

bouchon-Oree-du-Parc.JPGQuel désordre rue Brossolette au carrefour avec la rue de Mainville! Pour les besoins des promoteurs, la circulation est chaotique. Qui décide quoi à Draveil?

Venant du nord, on arrive à un feu "provisoire" devant l'orée de Sénart: les véhicule venant de droite s'engagent, ceux venant du sud par la rue Brossolette aussi; tous ont le feu vert; priorité à droite oblige, le carrefour est souvent bloqué.

Quand le feu en direction du sud passe au vert, on s'engage mais si le bus Kéolis est devant vous et s'arrête au poteau quelques mètres plus loin, c'est le bouchon! Entretemps, le feu est passé au rouge, les véhicules venant du sud ont le feu vert, ceux de la rue de Mainville tournant à droite aussi, qui butent aussitôt sur le feu rouge ! Imaginez le cafouillage maximum!

Pourquoi tout ça? Pour les besoins de l'aménagement de la nouvellepanneau-Oree-du-Parc.JPG résidence privée qui a remplacé le parc privé où était érigée une glacière, vestige du chateau d'antan sur l'orée de Sénart (lire: Un patrimoine historique menacé à Draveil ). En regardant de plus près, on devine un nouvel aménagement de la voirie, ceci afin de permettre les entrées et sorties de la nouvelle résidence. Mais au bout du compte: carrefour chaotique et véhicules supplémentaires matins et soirs aux heures pleines.

Un autre organisation doit être pensée, favorisant la fluidité du trafic; pour l'heure, l'aménagement en cours ne semble pas aller dans ce sens. Jean-Pascal Bonsignore demande au Maire des explications sur cette situation dont on devine mal les raisons, sauf à favoriser les promoteurs aux dépends des Draveillois...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Quartiers
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 09:46

Un comité d'experts chargé d'étudier la possibilité de réduire l'exposition aux ondes des antennes-relais de téléphonie mobile, estime que cette baisse nécessiterait une augmentation du nombre d'antennes afin de conserver une qualité de couverture satisfaisante. A Draveil, le débat promet d'être animé.

antenne-mainville-zoom.jpgInvoquant des risques potentiels des ondes électromagnétiques des antennes-relais sur la santé, plusieurs associations réclament depuis plusieurs années un abaissement du seuil réglementaire d'exposition à 0,6 volt/mètre contre des seuils compris entre 40 V/m et 61 V/m actuellement en France.

Dans son rapport remis au gouvernement lundi, le Copil, qui réunit État, collectivités locales, opérateurs de téléphonie mobile et associations, dresse un état des lieux des expérimentations menées dans 16 villes en France et recommande de réglementer l'implantation des antennes-relais.

"Quel que soit le type d'environnement géographique, ces résultats montrent que l'exposition aux ondes radio émises par les antennes relais est très inférieure aux seuils réglementaires dans plus de 99,9% des cas pour les surfaces au sol et des façades de bâtiment", écrivent les experts.

"Pour l'ensemble des 16 villes pilotes, environ 90% des niveaux d'exposition modélisés sont sous 0,7 V/m, et 99 % sous 2,7 V/m. La médiane est de 0,14 V/m (l'exposition est dans 50 %des cas inférieure à 0,14 V/m", ajoutent-ils.

En outre, les mesures effectuées sur les lieux les plus exposés ont montré que, dans environ 20% des cas, les antennes-relais ne sont pas la source principale d'exposition, soulignent les experts, qui citent entre autres les téléphones sans fil, les émetteurs radio FM.

L'abaissement de l'exposition à 0,6 V/m "s'accompagnerait d'une forte détérioration de la couverture réseau, en particulier à l'intérieur des bâtiments", estiment les experts.

Pour concilier faible exposition et couverture satisfaisante, il faudrait multiplier le nombre d'antennes "par un facteur au minimum égal à trois."

Le comité d'experts, qui émet une série de 10 recommandations, préconise entre autres de rendre obligatoire l'information des occupants d'un bâtiment avant l'installation d'une antenne et la transmission par l'opérateur d'un dossier d'information au maire sur les projets d'antennes.

Il prône également la possibilité pour les maires de demander aux opérateurs des simulations du champ généré par une future antenne.

Dans un rapport daté de 2009, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a conclu que "les données issues de la recherche expérimentale disponibles n'indiquent pas d'effets sanitaires à court terme ni à long terme de l'exposition aux radiofréquences" et a jugé infondée la valeur limite de 0,6 V/m.

Les ondes électromagnétiques liées à l'usage du téléphone ont été classées en 2011 comme possiblement cancérigènes par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Quartiers
commenter cet article
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 11:54

Michèle Delaunay, ministre PS chargée des Personnes âgées, a estimé jeudi que les personnes âgées, qui "jusqu'alors ont fait rempart au Front national", seront "la clé" des élections municipales de mars 2014. A Draveil, notre droite locale et son chef de file l'ont compris depuis longtemps...

La ministre a indiqué sur i>télé avoir "des inquiétudes" sur la place du FN. Mais, a-t-elle dit, "j'ai la conviction que les personnes âgées, les 15 millions de ressortissants de mon ministère sont la clé de ces élections municipales". Constatant que "jusqu'alors, ils ont fait rempart au Front national", elle a dit "espérer et croire qu'ils ne céderont pas aux sirènes du FN".

Ces éléments sont importants, surtout dans notre ville où le FN avance masqué et où le candidat UMP les sollicite à grand renfort d'initiatives municipales. Mais on ne se soucie pas beaucoup des jeunes au PS ou à l'UMP! Et pourtant, ils votent, et ils ont des attentes. Pour mars 2014, DraveilàGauche sera présent pour faire entendre leur voix.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 23:34

Les prix à la consommation ont baissé de 0,3% en juillet, sous l'effet des soldes d'été et du recul saisonnier des prix des produits frais, après une hausse de 0,2% en juin, selon les statistiques publiées mercredi par l'Insee. Sur un an, ils affichent une hausse de 1,1%, contre 0,9% en juin.

L'indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro, s'inscrit également en baisse de 0,3% en juillet, sa progression sur un an atteignant 1,2%.

Treize économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice IPCH en baisse de 0,4% sur le mois, leurs estimations allant de -0,1% à -0,5%.

Corrigée des variations saisonnières, la baisse de juillet est ressortie à 0,2% et celle de l'indice des prix hors tabac de 0,3%. Mais l'inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) a augmenté de 0,2% sur le mois et progresse de 0,6% sur un an.

Avec les soldes d'été, les prix des produits manufacturés ont diminué de 2,8% le mois dernier, les baisses les plus marquées provenant de l'habillement et des chaussures (-13,2%) et de la maroquinerie et articles de voyage (-5,7%).

Les prix alimentaires ont baissé dans le même temps de 0,7% sous l'effet de la baisse saisonnière des prix des produits frais (-5,2%). Mais en raison du climat défavorable du premier semestre qui a pesé sur l'offre, les prix de ces produits demeurent en forte hausse sur un an (+7,5% en moyenne, dont +11,0% pour les fruits frais et +5,9% pour les légumes frais).

Toujours pour ses raisons saisonnières, les prix des services ont augmenté de 1,1% en juillet, tirés par les prix des services d'hébergement (+10,8%) et des tarifs des voyages touristiques (+18,5%), même si ces derniers restent quasi stables sur un an (+0,1%).

Pour la première fois depuis mars, les prix de l'énergie ont augmenté en juillet (+0,3%), ce rebond étant dû aux produits pétroliers (+0,4%) et au gaz de ville (+0,5%).

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 19:15

Pour tous les diplômés de l'enseignement supérieur, les années d'études pourraient désormais compter dans le calcul de leur futur retraite? Ce point sera en débat lors de la prochaine rencontre gouvernementale avec les syndicats, le 26 août, en vue de finaliser la réforme des retraites. Mais en y regardant de plus près, on se moque de nous!

A en croire les informations du Figaro, les propositions de réforme remises par Marisol Touraine, le 31 juillet dernier, au Premier ministre comporteraient un volet pour prendre en compte les longues études dans le calcul des retraites. "Le nombre grandissant d'élèves poursuivant des études au-delà du bac nécessite de revoir les règles de validation des annuités pour le calcul des droits à la retraite", commente le syndicat des cadres CFE CGC dans une note rédigée à l'issue de la Conférence sociale de juin dernier. Un constat partagé par le syndicat des étudiants. Pour l'Unef, "l'accumulation des années "blanches" rend la poursuites d'études pénalisantes".

A noter ensuite que les diplômés occupent leur premier emploi stable à seulement 27 ans en moyenne. Auparavant, ils cumulent les stages, les emplois précaires et les périodes de chômage qui les pénalisent encore pour leur retraite. S'ajoute le sentiment croissant d'une inégalité intergénérationnelle. "Les jeunes actifs s’inquiètent de bénéficier de droits moins favorables que les générations actuelles de retraités... alors qu'ils sontmobilisés pour payer la retraite de leurs aînés", souligne le rapport Moreau, document de travail qui sert au gouvernement à préparer la réforme des retraites.

Mais, mais: ce calcul s'appliquerait pour les générations nées à compter du 1er janvier 1970, avec un plein effet à compter de ceux nés à compter du 1er janvier 1985. Impossible toutefois de cumuler plus de 10 trimestres pour un bac+5 ou plus. A titre d'exemple, celui qui est né après le 1er janvier 1985 validerait 4 trimestres avec un bac+2, 6 trimestres avec bac+3, 8 trimestres avec un bac+4, 10 trimestres avec un bac+5 et au-delà.

Pour les plus de 50 ans diplômés qui doivent attendre encore 12 à 15 ans minimum, rien! De qui se moque-t-on?

Une telle mesure coûterait environ 4,5 milliards d'euros en 2020 et 9 milliards d'euros en 2030. Pour la financer, la CFE CGC suggère de créer une cotisation étudiant, inspirée de celle déjà existante pour l'assurance maladie. Ben voyons! Exit les acquits de la Résistance avec la CGC! L'Unef préfère faire payer les employeurs, via "une cotisation symbolique de 0,15% de la valeur ajoutée".

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 14:53

Plus de deux ans après leurs licenciements, les anciens salariés de CEPL qui s’occupaient de la logistique du parfumeur Marionnaud ne sont toujours pas fixés sur leur sort. Actuellement entre les mains de la justice, l’affaire se poursuit et des éléments nouveaux seraient apparus.

Rappel: depuis mai 2011, la majeure partie des 74 employés se retrouve sans travail, suite à un conflit qui s’inscrit dans la durée du fait des nombreux reports d’audiences. Alors que la réouverture des débats est prévue le 7 novembre prochain, de nouvelles pièces pourraient relancer l’affaire.

Alors que le juge a convié une fois encore Marionnaud et ses ex-employés au tribunal pour une nouvelle audience avec plaidoiries dans trois mois, les anciens salariés tentent de faire monter la pression. Un fait les a d’ailleurs alertés dernièrement et « par le plus grand des hasards, comme l’assure le délégué syndical CFDT. Sans avoir été averti par quiconque, j’ai vu sur internet que CEPL se faisait racheter par ID Logistics, qui avait refusé de nous conserver prétextant que cela était une opération trop onéreuse ». Pourtant, suite à un accord signé le 13 juin 2013, CEPL s’est vu racheté par ID Logistics en juillet pour un montant de 200 millions d’euros. Cette action procure ainsi au groupe le titre de « leader français de la préparation détail mécanisée », peut-on lire sur le site de l’entreprise.

Lire l'article: link

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 11:10

Le bon sens semble l'avoir emporté: depuis fin juin,les voitures et les bus peuvent réemprunter la rue du Chemin Vert en direction des Bergeries.

On se souvient de la mise en sens interdit absurde de la rue du Chemin Vert en direction du centre commercial des Bergeries par le Maire de Vigneux, ce qui avait provoqué un tollé: bus Kéolis qui ne pouvaient plus desservir le centre commercial, habitants de la cité obligés d'aller chercher leur bus sur Brossolette (bonjour la galère pour les mamans avec poussettes), commerçants qui voyaient leur clientèle de passage s'étioler, etc...

Jean-Pascal Bonsignore avait même saisi le Préfet de l'Essonne pour lui demander de faire annuler cette décision, justifiée seulement par le mécontentement d'une dizaine de riverains que le bruit des bus "indisposait" (sic!); lire: Bergeries: un sens interdit qui menace les habitants .

Aujourd'hui, depuis fin juin, la rue est réouverte aux deux sens de circulation, excepté pour les gros véhicules mais pas les bus. Très bien et tant mieux! Bravo à tous les habitants et les commerçants qui ont su faire entendre raison au maire de Vigneux; et puis, les municipales approchent, et les locataires des cités votent aussi, non?

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Quartiers
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 19:29

Du 1er au 30 août 2013 dans la maison d'Alphonse Daudet, le CRI (Création Réalisation Imagination) expose des Jeux et Jouets Universels et anime des Ateliers Manuels Educatifs.

maison Daudet"Concepts élaborés à partir de matériels de récupération, destinés à mettre à la portée de tous et à démystifier tout ce qui parait scientifique" Serge Roussas

horaires: du lundi au vendredi: 9h à 12h et 14h à 17h

samedi: 9h à 16h

Contact pour réserver:: Magali Hoquante: 06 29 62 84 58 ou cri_sce@hotmail.fr

participation aux frais:

exposition libre: 6,50€ par personne

exposition guidée: 8,00€ par personne

exposition + atelier: 10,00€ par personne

33, rue A Daudet, 91210 Draveil

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans culture
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 17:44

Quatre-vingt-dix-neuf ans jour pour jour après l’assassinat du fondateur de l’Humanité, un hommage a été rendu, sur les lieux du drame, à l’homme politique et de réflexion qu’il était : pacifiste et internationaliste. 

Après quatre-vingt-dix-neuf ans, que reste-t-il de sa pensée? Pour le directeur de l'Humanité, organisateur de l'hommage, «En vérité, ils ont tué Jaurès, mais Jaurès est plus vivant que jamais. Son œuvre est là et partout dans la société, on trouve ses traces. Et nous allons continuer à les faire vivre.»

Devant Le Café du Croissant, lieu où le fondateur de l’Humanité a été assassiné en 1914 par le militant d’extrême droite Raoul Villain, le ­directeur du quotidien a rendu hommage au pacifiste et internationaliste qu’était Jean Jaurès. Après un dépôt de roses rouges devant la plaque commémorative, il a rappelé que «jusqu’au bout, jusqu’à son dernier souffle, Jean Jaurès aura lutté pour la paix» et «aura dénoncé, expliqué, démontré l’inanité» de la Première Guerre mondiale.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article