Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 12:00

La destruction de la glacière qui faisait partie du parc du château de la Folie, semble être décidée par la mairie UMP de Draveil. JP Bonsignore interpelle le maire au Conseil municipal de lundi soir.

La glacière historique située sur le terrain qui jouxte l’orée de Sénart devrait, selon les propres glacière-vue extérieuredires du maire à des Draveillois, être prochainement remplacée par un immeuble (ou des pavillons ?) signant ainsi sa disparition. Le Maire leur aurait confirmé qu’elle ne présentait pas d’intérêt particulier et que ces murs étaient recouverts de ciment  et de plâtre (ce qui l’a d’ailleurs plutôt bien conservée) et que même les bâtiments de France avaient donné leur accord pour la destruction de cet ouvrage historique du XVII ou XVIIIème sièglaciere-vue-interieure.jpgcle.

Jean-Pascal Bonsignore demandera donc au conseil municipal de lundi 17 octobre (20h, café-cultures) d'éclairer les élus et les Draveillois sur ce sujet et en tout état de cause, de faire rajouter cette glacière au répertoire patrimonial inscrit dans le document du PADD, comme devant être préservée et pouvant le cas échéant être restaurée et valorisée.

Vous avez des infos sur cet édifice? Faites-le nous savoir en commentaires ci-dessous.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans culture
commenter cet article

commentaires

Franky 19/10/2011 22:38



A ma connaissance il y a une glacière à droite du théâtre Donald Cardwell et une autre dans le mini-golf au port aux Cerises mais ce n’est pas une raison pour détruire celle là, elles ont la même
fonction mais des dimensions différentes et des caractéristiques certainement propres à chacune. Les monuments historiques ou les bâtiments de France sont-ils au courant et ont-ils donné leur
accord ?


Et s'il n'y a vraiment rien a faire, la mairie ou le promoteur ne peuvent-ils pas organiser un “reportage” photo et un relevé précis par un géomètre pour que les générations futures se rappellent
ce qu’était ce lieu et ce qu’ il y avait à cet endroit?