Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 08:46
Dans le cadre des élections départementales des 22 et 29 mars, la FFB (fédération française du bêtiment *) publie dix propositions prioritaires pour développer l’essor économique des territoires et y maintenir l’emploi.
ouvriers-echafaudages.jpgTrois grandes thématiques sont mises en avant :
  •  Favoriser les bonnes pratiques : les collectivités territoriales ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre la concurrence déloyale notamment en refusant les offres anormalement basses. Elles doivent valoriser l’apprentissage, pour assurer la pérennité des métiers. Elles doivent enfin participer au mouvement général de simplification, étant elles-mêmes génératrices de normes et de référentiels locaux souvent coûteux.
  •  Soutenir l’investissement local notamment en maintenant au niveau départemental le soutien financier à la sauvegarde du patrimoine, en engageant un plan rapide de mise en accessibilité des bâtiments publics et en rénovant les installations sportives des collèges.
  •  S’engager en faveur du développement durable, car sans la mobilisation des collectivités locales, le bâtiment ne pourra pas, seul, optimiser l’efficacité énergétique dans la construction à l’horizon 2020, selon les objectifs fixés par les pouvoirs publics.
 Jacques Chanut complète « Près de 100 000 emplois ont été perdus dans notre profession depuis 2008 et les risques de défaillance n’ont jamais été aussi élevés. Cette situation est d’autant plus préoccupante que nos entreprises constituent souvent le socle du dynamisme local et de l’activité dans les départements. La fin des investissements est toujours le premier signe d’un déclin programmé d’un territoire et de sa perte d’attractivité pour longtemps. Les entrepreneurs et artisans du bâtiment avec les élus départementaux peuvent, ensemble, trouver des solutions pour éviter une telle spirale, lutter contre la désertification rurale et anticiper les enjeux de demain. »
(*)  La FFB représente 50.000 adhérents dont 35.000 entreprises de taille artisanale. Ils réalisent les 2/3 des 126 milliards d’euros HT de la production annuelle du Bâtiment et emploient les 2/3 des 1.144.000 salariés du Bâtiment. La FFB a pour vocation de rassembler les entreprises de Bâtiment de toutes tailles, afin de défendre efficacement les intérêts collectifs de la Profession.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article

commentaires