Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 18:23

Toujours les mêmes qui trinquent: la masse salariale et les prestations sociales augmentent, mais le pouvoir d‘achat recule...

eurosLa faute aux hausses d'impôts sur le revenu et le patrimoine décidées en 2012 par les gouvernements de François Fillon, puis de Jean-Marc Ayrault. C‘est l‘un des enseignements d'une note de l‘Insee, à lire en cliquant ci-dessous.
La note

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 18:23

La nouvelle vient d'être publiée sur le site Essonne-hebdo: Draveil, Vigneux et Montgeron quitteront le Département de l'Essonne la semaine prochaine.

Ce sera présenté -et décidé- au Conseil des Ministres de mercredi: nos trois villes devraient rejoindre le département du Val de Marne dès le décret promulgué.

Cette décision serait liée au Grand Paris, avec la future gare TGV de Villeneuve St Georges et l'acte III de la décentralisation qui prévoit d'abonder en subventions les agglomérations et les régions. Le gouvernement ne souhaite pas, d'après les premières déclarations, disperser ses aides et les recentrer sur les territoires concernés par le projet. Mais il se murmure dans les couloirs des ministères qu'il s'agirait aussi de "couper l'herbe sous les pieds" de NDA qui espère bien agréger notre agglomération à la sienne pour récupérer les moyens du Grand Paris. La cooptation de nos trois villes au Val de Marne renforcerait ainsi ce département qui va jouer un rôle-clef dans la prochaine géographie politique d'après mars 2014.

Les 3 maires annoncent convoquer des Conseils extraordinaires dès jeudi pour réagir. Ce blog vous tiendra informés au jour le jour. Jean-Pascal Bonsignore fera une déclaration en séance: vous serez avertis du jour et de l'heure, et la trouverez sur ce blog.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 09:23

Dans une enquête publiée dans son numéro d’avril, l’UFC Que Choisir accuse La Poste « de se moquer des usagers ».Il faut revenir à un service public du courrier.

_0037.jpgL’association de consommateurs a en effet testé fin 2012 les services de 2.300 bureaux de poste sur toute la France.

Concernant l’affranchissement du courrier, Que choisir reproche tout d’abord à la Poste de privilégier le prix à la qualité du service : les clients sont essentiellement orientés vers le timbre vert à 0,58 euro, certes le moins cher, mais qui n’achemine le courrier qu’en seulement 48 heures. A l’inverse, le timbre rouge à 0,63 euro offrant une livraison en 24 heures n’est proposé qu’à la marge.

L’envoi des colis est aussi sévèrement épinglé. Ainsi, pour envoyer un CD ou tout petit objet de moins de 2 cm d’épaisseur, il existe bien une formule intéressante : le Mini Max, à 1,50 euro. Mais le service est là encore trop rarement proposé, dénonce l’UFC Que Choisir. Les employés de La Poste conseillent, en lieu et place, des formules plus coûteuses et inutilement surdimensionnées : la lettre Max (format S) à 3,35 euros, voire un Colissimo à 5,50 euros et même à 8,50 euros... Or ce dernier tarif correspond en réalité à un envoi de colis de 1 à 2 kg…

Voilà ce que donne la privatisation d'un service public: lors de la consultation nationale organisée en octobre 2009 (notre photo, lire aussi: Votation pour La Poste- résultats de Draveil ), la majorité des votants l'ont refusée; le gouvernement UMP n'en a pas tenu compte. Le PS saura-t-il revenir sur cette privatisation et ses conséquences néfastes pour les familles? A méditer pour 2014... 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 17:17

Les tarifs réglementés du gaz en France baisseront de 0,6% le 1er avril, a fait savoir le ministère de l'Energie vendredi, confirmant des informations obtenues par Reuters.

gaz"Les tarifs du gaz baisseront de 0,6% le 1er avril", a-t-on déclaré au ministère.

Il s'agira de la troisième baisse consécutive, après celles de 0,5% au 1er février et de 0,3% au 1er mars, depuis la mise en place d'un système de variation mensuelle des tarifs de GDF Suez, fin 2012.

Les tarifs avaient toutefois augmenté de 2,4% le 1er janvier et des hausses rétroactives imposées par le Conseil d'Etat limitent l'effet sur la facture des ménages des baisses successives survenues ces derniers mois.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 16:56

La réforme contestée des rythmes scolaires sera mise en oeuvre dès septembre 2013 dans moins de 50% des communes, a-t-on appris mercredi auprès de l'Association des maires de France.

ecole-Ferry-maman.jpgLes communes ont jusqu'à dimanche pour décider d'appliquer en septembre 2013 ou à la rentrée 2014 cette réforme qui prévoit le retour à la semaine de quatre jours et demi.

"Moins de 50% de villes ont opté pour une entrée en vigueur en 2013 mais nous aurons plus de détails la semaine prochaine", a dit à Reuters Pierre-Alain Roiron, vice-président de l'AMF en charge de l'Education et maire PS de Langeais (Indre-et-Loire).

"Je pense que les maires qui ont décidé de la reporter à l'année prochaine ont eu le sentiment que les choses allaient trop vite", a-t-il estimé en citant le contexte financier.

"Il y a probablement eu aussi une petite hésitation concernant les élections municipales de 2014 avec des maires qui souhaitaient mettre en oeuvre la réforme en 2013 pour ne pas que cela perturbe leur campagne en 2014 ou ceux qui, ne se représentant pas, préfèrent la reporter à 2014", a-t-il ajouté.

A Draveil, Vigneux et Montgeron, les conseils municipaux ont tous décidé unanimement le report à 2014.  Le 18 février lors du Conseil municipal de Draveil, Jean-Pascal Bonsignore, intervenant pour un report en 2014, a demandé à cette occasion qu'un grand débat public soit organisé sur ce dossier à Draveil.

Selon l'AMF, la réforme coûtera en moyenne 100 euros par élève scolarisé, soit environ 600 millions d'euros.

Une étude de l'Association des maires ruraux de France réalisée la semaine dernière fait pour sa part état de seulement 11 % des communes (sur un échantillon de 720 communes de moins de 3.500 habitants de 14 départements différents) ayant opté pour la mise en oeuvre dès la rentrée 2013.

La maire socialiste de Reims Adeline Hazan a annoncé mercredi que sa ville mettrait en oeuvre la réforme en 2014, rejoignant les villes de Lille, Montpellier, Strasbourg, Lyon, Bordeaux et Marseille.

Paris, Nantes, Rennes, Angers, Grenoble, Dijon, Brest, Clermont-Ferrand, Limoges et Tours appliqueront pour leur part les nouveaux rythmes scolaires dès septembre prochain.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Ecole
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 08:00

Départ en train: rdv à 13h30 gare de Vigneux

manif retraités 28 mars 2013

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 16:36

fay1.JPGJe me réjouis de l’annonce, par le Président de la République aujourd’hui à Alfortville, de la baisse très attendue de la TVA pour les logements sociaux à 5%.

C’est un premier pas dans la bonne direction pour favoriser la construction de logements accessibles à tous, notamment en Ile de France.

Avec de nombreux maires et élus de l'ANECR, nous avons particulièrement souligné ce point très important pour favoriser l’augmentation du nombre de logements sociaux et répondre ainsi à la demande croissante dans notre région. La semaine dernière, une délégation régionale d’élus communistes et républicains, renouvelait cette demande auprès de la Ministre.

Pour répondre aux 535000 demandeurs franciliens, d’autres mesures s’imposent, comme une moratoire sur les expulsions locatives et de nouveaux financements pour développer un véritable service public national du logement.

Jean-Pascal BONSIGNORE, conseiller municipal, DraveilàGauche

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 15:41

Selon Jacque7septembre 2010-manifs Freyssinet, professeur émérite à Paris I et expert de l'emploi, le compromis "historique" sur la flexisécurité ne pourra donner de résultats qu’une fois la croissance revenue. 

Quel effet aura, d’après vous, cet accord sur l’emploi et le chômage, qui devrait être effectif en mars, une fois qu’il aura été voté au Parlement ?
Jacques Freyssinet : Il ne faut malheureusement pas en attendre des miracles. En réduisant l’insécurité juridique qui pèse aujourd’hui sur les entreprises, le compromis finalement signé devrait certes favoriser les créations d’emplois en période de reprise économique. Mais il n’y aura pas d’impact immédiat sur le chômage, car la conjoncture économique est trop mauvaise. 
(...) En revanche, contrairement à ce que beaucoup pensent, la surtaxation annoncée des CDD - qui se traduira par une majoration des cotisations chômage de 3 points pour les contrats d’une durée inférieure à un mois, et de 1,5 point pour ceux compris entre un et trois mois - ne va pas bouleverser la donne.

Lire aussi: Empêchons une loi sur l'accord minoritaire sur la flexibilisation de l'emploi

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 19:55

En juin 2011, les deux élus communistes de Montgeron alertaient sur la fermeture du Centre d'Entretien et d'intervention routier de Montgeron et de ses conséquences pour les usagers de la N6. Aujourd'hui, le constat est affligeant.

Il était prévisible que l’entretien (fauchage des talus, élagage, bouchage des nids de poules, ramassage papiers et autres ordures sur les accotements) se ferait de manière beaucoup plus espacée voire plus du tout à certaines périodes de l’année.

Aujourd'hui, sur notre agglomération, le spectacle est affligeant que ce soit au niveau du Collège Pompidou, du Réveil-Matin et de la zone Maurice Garin sur Montgeron: le résultat du désengagement de l’Etat, des politiques de réduction des dépenses publiques menées par la droite pendant une décennie et maintenu par l'actuel gouvernement.

Les conséquences du récent épisode neigeux sur les routes en sont aussi l'illustration.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Agglomération
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 09:58

Les associations de défense des chômeurs n'auront pas eu gain de cause. Ces dernières, qui réclamaient des mesures d'urgence  sont ressorties "en colère" de leur réunion avec le ministre du Travail, Michel Sapin, d'après l'AFP.

pôle emploi-signal aux marchésCes assos souhaitaient notamment que soit établi un moratoire sur le recouvrement des "indus". Ces trop-perçus versés par erreur par Pôle Emploi atteignent, au total, 300 millions d'euros. Ils peuvent se chiffrer à plusieurs milliers d'euros pour une seule personne. Des sommes particulièrement importantes pour des ménages déjà en situation de précarité.

D'autant que, pour se faire rembourser, l'organisme public emploie parfois des méthodes sujettes à controverse. Depuis peu, Pôle Emploi a ainsi mis en place un dispositif de relance par… SMS, pour les montants inférieurs à 500 euros. Une pratique qui a fait bondir les syndicats.

Sans compter que, dans certains cas, ces indus ne sont pas justifiés. "Il y a beaucoup d'erreurs, qui, après recalcul, laissent même apparaître une dette de Pôle emploi", avait estimé Rose-Marie Péchallat, l'administratrice du site recours-radiation.fr, avant la réunion.

Les défenseurs des chômeurs proposaient aussi de mieux encadrer les radiations. Dans le viseur, notamment : les radiations automatiques pour absence à une convocation. Il suffit parfois, en effet, d'être en retard à un rendez-vous avec un conseiller, ou de ne pas avoir répondu à un coup de téléphone, quel que soit le motif, pour se retrouver sorti des listes.

Cette sévérité avait d'ailleurs été dénoncée le médiateur de Pôle Emploi, Jean-Louis Walter. Dans son rapport annuel, il avait milité pour la mise en place d'un système de graduation des sanctions, ou pour l'application d'un sursis pour le premier manquement.

Bref, le gouvernement -et le MEDEF- préfère taper sur ceux qui sont au plus bas, plutôt que sur ceux qui sont au sommet de l'échelle sociale: évidemment, ils sont plus nombreux, et ils n'ont pas les moyens financiers de se défendre. Mais ils sont nombreux quand ils votent... A méditer d'urgence pour 2014....

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article