Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 08:47

Nous avons l'immense tristesse d'apprendre le décès de notre ami et colistier Draveilàgauche en 2008 et 2014, Jean-Claude Bellamy, survenu lundi 19 janvier.

15-JC-Bellamy.jpgJean-Claude était atteint d'un mal profond qui le rongeait et contre lequel il a lutté, y compris durant les élections municipales de 2014 où il a su apporter sa contribution intellectuelle et relationnelle à l'équipe, malgré les soins importants dont il devait bénéficier et la grande fatigue qu'il subissait.

Homme de convictions et de valeurs, ancien ingénieur EDF, engagé dans diverses associations, il avait à coeur de dénoncer chaque jour la gestion catastrophique du libéralisme dans le domaine du nucléaire. Ses écrits sur le net en témoignent encore.

A son épouse, ses enfants et petits-enfants qu'il chérissait par dessus tout, l'équipe DraveilàGauche présente ses plus sincères condoléances et son soutien dans l'épreuve.

Ses obsèques se dérouleront demain vendredi, une cérémonie a lieu à 10h30 en l'église St-Rémi de Draveil.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires

JP Bonsignore 23/01/2015 14:34


Je perds, nous perdons un mec bien, sincère et engagé à gauche, avec des choix assumés; un mec qui rassemblait, rien qu'à voir l'assistance diverse à ses funérailles.


On ne t'oubliera jamais, JC, tu es "Charlie": même pas mort ! Continue d'alerter, mon pote, tes écrits restent des références éternelles...

LouiseMichel 22/01/2015 10:54


Jean-Claude portait bien son nom: ami sincère et belle personne! nous ne l'oublierons jamias!

EcologistesIndignés 22/01/2015 09:19


Jean-Claude nous avait rejoints à la veille des municipales de 2014, excédé par l'escroquerie écologique d'EELV-Les verts, notamment en matière de
nucléaire, tant et si bien qu'un supplétif EELV draveillois l'avait qualifié sur le net de "communiste productiviste", ce qui l'avait beaucoup amusé. Jean-Claude, tu es Charlie! Tu
restes avec nous, camarade!