Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 17:35

cs-Oberkirch--panneau-demolition-juin-2013.JPGPromis à la destruction, devant être remplacé par un "espace vert et de jeux pour enfants" municipal, le vieux bâtiment est toujours debout. Est-on une fois de plus dans un effet d'annonce, surtout prétexte à réduction de la vie associative locale?

"Les promesses n'engagent que ceux qui ne les tiennent pas", dit un dicton populaire. On semblerait avoir une illustration concrète avec la situation du Centre social Oberkirch, dont l'état de vétusté nécessitait à l'évidence une mesure de précaution. Avec force déclarations péremptoires devant les usagers, puis en conseil municipal, l'UMP locale et son chef de file se voulaient rassurants: le bâtiment devait être désamianté et détruit par le propriétaire, le bailleur du domaine de Villiers Logement Francilien. Puis la ville devait aménager un espace extérieur ludique pour les familles.

CS-Oberkirch-ferme-juin-2013.JPGAujourd'hui, en attestent nos photos, le voilà toujours debout, à l'abandon. Par contre, les associations utilisatrices ont été déplacées -vertement  pour certaines- et ont dû composer avec des emplois du temps étriqués dans des coins de locaux non moins contraints. Résultats: le peu de salles disponibles pour la vie démocratique draveilloise sont régulièrement occupées certains soirs, rendant impossible les réunions et autres soirées militantes.

Jean-Pascal Bonsignore a donc interpellé le maire sur cette situation. En réponse, ses services lui ont indiqué que "conformément au protocole d'accord signé avec le Logement Francilien,  il est prévu que les travaux commencent début juillet et que le terrain soit rendu à la ville fin juillet". A suivre donc...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Quartiers
commenter cet article

commentaires