Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 17:37

Le ministre de l'Intérieur assure que ses services sont "mobilisés pour éviter tout débordement" lors de mouvements sociaux car «on ne peut pas casser l'outil de travail»... Qu'est ce à dire? La répression contre les grévistes?

police-2.jpgLe gouvernement précédent accusait en toute occasion les chômeurs d'être des profiteurs responsables de leur oisiveté : une stigmatisation insupportable, limite criminelle. Certains éprouvent du soulagement depuis l'élection de François Hollande, le discours officiel s'étant apaisé sur ce point.

Mais c'est sans compter sur Manuel Valls qui, prenant la relève de Nicolas Sarkozy, stigmatise les futurs chômeurs, délinquants en puissance. A ses yeux, ce n'est pas la finance et le grand patronat qui sont à l'origine de la fermeture de centaines d'usines, mais les salariés eux-mêmes ! Les explosions sociales, "il faut essayer de les comprendre, mais on ne peut pas les admettre", a ajouté Manuel Valls. "On peut essayer de comprendre les raisons qui poussent des hommes et des femmes au désespoir", mais "on ne peut pas casser l'outil de travail".

Lire:lepoint.fr/politique/valls-on-ne-peut-pas-casser-l-outil-de-travail-

Chez PSA à Aulnay, des grévistes "accusés" d'avoir agressé des huissiers payés par la direction, ont été convoqués à la sûreté territoriale de Bobigny

A Draveil,lors des voeux du Maire, un ancien responsable du PS local, interrogé par des citoyens sur la situation sociale qui se dégrade (on était en pleine fermeture de Florange), a préféré par de la "compassion" qu'il faut éprouver à l'égard de celles et ceux qui perdent leur emploi. De solidarité, de révolte, point! Juste de la "compassion"...

Décidément, le changement a de plus en plus des airs de social-libéralisme: on n'avait pas beaucoup d'illusions en votant en mai 2012, mais là, c'est bonnet blanc et blanc bonnet!

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article

commentaires