Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 15:21

La direction de la SNCF a lancé la procédure légale visant à suspendre l’activité de tri par gravité sur le triage de Villeneuve-saint-Georges. En effet, elle doit en informer le comité d’établissement national Fret SNCF ce mardi 20 juillet, première étape avant une consultation du CE vraisemblablement avant la fin de l’été.

Cette information est jointe à celle concernant la présentation de son offre "multi-lots, multi-clients" qui réduit de façon spectaculaire l’activité de lotissement (Wagons isolés).

Guillaume Pépy, le président de la SNCF, ne tient pas parole, puisqu’il s’était engagé à ne pas lancer de procédure de consultation du CE tant que les négociations n’étaient pas abouties avec les chargeurs. Or depuis, les chargeurs ont fait savoir qu’ils ne veulent pas de cette nouvelle organisation du lotissement.

Le préfet du Val-de-Marne, interpellé par une délégation du collectif pour la sauvegarde et le développement du triage SNCF de Villeneuve-saint-Georges appuyée par plus de 250 manifestants devant la Préfecture à Créteil le 1er juillet dernier, s’était engagé à remonter à l’échelon gouvernemental les arguments et éléments plaidant pour le maintien de l’activité. C’est une reconnaissance implicite de la pertinence de l'opposition au schéma directeur de la SNCF; le débat national réclamé depuis des mois se justifie pleinement.

Il apparait aujourd’hui que la direction de la SNCF et le gouvernement aient choisi le passage en force en lançant la procédure légale. Rappelons que l’avis du CE est consultatif. La SNCF sait d’avance qu’il sera négatif et argumenté sur le fond.Elle n’envisage pas de convaincre ou de justifier ses choix. Elle se plie simplement à une obligation légale.

Les fédérations syndicales de cheminots CGT, UNSA, SUD Rail et CFDT ont organisé un rassemblement mardi 20 juillet à 9h devant le siège du CE national Fret SNCF, 24 rue de Villeneuve à Clichy-la-Garenne. Il y en aura d’autres.

Vous pouvez envoyer des messages de protestation auprès du président de la SNCF : guillaume.pepy@sncf.fr

Signez l’appel pour que le triage de Villeneuve-saint-Georges vive !

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 14:05

Le gouvernement veut créer un régime dérogatoire au droit applicable aux futures chambres de commerce et d’industrie territoriales pour les CCI de l’Île-de-France qui deviendraient des CCI départementales dénuées de la personnalité morale et totalement dépendantes de la chambre de commerce et d’industrie de Paris-Île-de-France.

Le projet retire leur statut d’établissement public et leur autonomie à des CCI aussi importantes que celles de la Seine-et-Marne et de l’Essonne, qui représentent pourtant, à elles seules, les deux tiers du territoire de l’Île-de-France et se placent respectivement au sixième et au huitième rang national en termes de bases économiques.

L’Essonne, ce sont 45 000 établissements, dont 90 % de moins de 10 salariés, 51 établissements de plus de 500 salariés, parmi lesquels Snecma, Thales ou Alcatel-Lucent ; ce sont aussi Orly, le plateau de Saclay, le Genopole ou Innov’valley ; c’est encore l’activité de formation de la faculté des métiers ; c’est enfin le développement économique dans les territoires ruraux.

Une chambre régionale ne sera pas en mesure de maîtriser une telle connaissance et d’en appréhender tous les enjeux, au plus près des besoins des entreprises, des acteurs économiques et des élus locaux soucieux de dynamiser leur territoire.

Un des atouts de l’actuelle CCI de l’Essonne, et des CCI en général, est bien évidemment la proximité avec ces différents acteurs : ce sont des services et des outils de proximité, animés par des chefs d’entreprises motivés, attachés à leur territoire, et ce avec des taux d’imposition inférieur de moitié à celui de la CCI de Paris.

La protestation contre la réforme est importante. Elle va de la CCI de l’Essonne au conseil général – il a adopté, le 12 avril dernier, une motion déposée par l’ensemble des groupes – en passant par les chefs d’entreprise, le MEDEF et les élus locaux de gauche comme de droite : chacun se mobilise contre la création d’une chambre de commerce et d’industrie unique pour l’Île-de-France.

Lire: Le Sénat refuse la remise en cause du statut de la CCI de l'Essonne ; Economie : Le statut de la CCI de l'Essonne doit être préservé

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 19:34

Reçu d'un ami du blog et publié sans modération

 

Au bout de neuf mois de grève, le gouvernement a fini par céder aux principales revendications des travailleurs sans-papiers. Ainsi le 24 juin, l'ordre a été donné par le Collectif des 11 de lever les derniers piquets de grève encore en place et depuis la semaine dernière, certains grévistes qui détenaient déjà leurs cerfa (documents remplis par leur employeur) ont déjà pu reprendre le travail.

Pourd'autres, il s'agit encore d'aller réclamer des cerfas auprès de leurs employeurs mais la tâche est déjà moins ardue en raison du Sésame ouvert par le gouvernement. Peut-être que ça et là, il faudra encore quelques coups de pouce des soutiens pour forcer la main de certains patrons récalcitrant…

Jeudi dernier s'est tenue la dernière réunion départementale de soutien aux travailleurs sans-papiers en grève en Essonne. Adama Kane, un des porte-paroles en Essonne, a remercié l'assemblée pour l'élan de solidarité sans faille qui s'est construit tout au long de ce mouvement de lutte et sur lequel il a pu s'appuyer quand son moral n'était pas au beau fixe. Il témoigne d'une victoire collective des soutiens et des travailleurs sans-papiers.

Pour le collectif, reste une activité en comité réduit à mettre en place, celle de la constitution des dossiers des grévistes pour les déposer au bureau de la Direction Départementale du Travail qui est chargée de traiter les dossiers de régularisation. Pour constituer et déposer les dossiers, les grévistes pourront se déplacer sur les groupes de Massy, Vigneux et Evry. Pour la permanence d'Evry, cela se passera à la Bourse départementale d'Evry dans les bureaux de la CFDT.

Le Collectif 91 de soutien aux TSP a donné la preuve que malgré la morosité ambiante de la crise politique, économique, sociale, environnementale que nous traversons, de fortes dynamiques solidaires existent et pouvaient être fédératrice d'unité et de liens. Ensemble, syndicats, associations,partis politiques et individuels ont été très nombreux dans ce département à refuser une politique immigratoire insensée et à scander le même slogan "ils bossent ici, ils vivent ici, ils restent ici". Grâce à une pression constante sous la houlette du Collectif des 11 et plus particulièrement dela CGT, ils ont imposé ensemble un autre projet politique, celui de la dignité et de la reconnaissance pour des hommes et des femmes qui ne vivaient que dans l'ombre.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 13:48

Le 30 mai 2010, les territoriaux CGT de Draveil distribuaient des tracts à Draveil pour dénoncer l’attitude du maire, secrétaire d’État à la Fonction publique, qui a radié à vie une employée municipale pour abandon de poste, alors qu’elle se trouvait en arrêt-maladie. l’Union locale CGT du Val d’Yerres a déclaré saisir la CNIL (Commission Informatique et Libertés) et la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations) pour divulgation d’informations privées sur une salariée.

La CGT du Val d’Yerres, dont fait partie Draveil, réitère sa dénonciation  “de la façon indigne et inhumaine de radier des effectifs une salariée titulaire avec 14 ans d’ancienneté (...). Et l’UL CGT de conclure: “Nous saisissons la CNIL et la HALDE pour non-respect du secret médical et divulgation d’information sur le contenu privé de la vie d’une salariée”.

Farida Amrani, animatrice des territoriaux CGT de l’Essonne, a déjà rencontré des responsables de la mairie de Draveil, mais le maire s’est jusqu’alors abstenu de toute rencontre. La direction de l’Union départementale CGT s’est déclarée “préoccupée par cette affaire qui prive de retraite et d’emploi une malade”.

Lire le site de la CGT 91: http://www.cgt91.com/draveil-la-cgt-saisit-la-cnil-et-la-halde-contre-georges-tron

Lire le communiqué de la municipalité: http://www.draveil.fr/dossiers/actualite-municipale/

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal membre de la commission du Personnel, a demandé à être destinataire de tous les élements autorisés qui lui permettront d'apprécier la situation et d'intervenir en faveur des intérêts de la salariée concernée. L'élu est par ailleurs en contact régulier avec la responsable départementale CGT afin d'aboutir à une solution satisfaisante concertée entre toutes les parties.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 13:03

La réunion de négociation salariale entre les syndicats de fonctionnaires, le ministre Eric Woerth et notre secrétaire d'Etat maire de Draveil a tourné court vendredi 25 juin: les représentants des agents de la Fonction publique ont claqué la porte!

Echec pour notre maire-ministre: après avoir lu une déclaration, les syndicats de la Fonction publique ont quitté la salle 20 minutes après le début de l'entretien. Il faut dire que la "négociation" était faussée: gel possible du point d'indice salarial pour les 3  ans à  venir, report de sa traditionnelle revalorisation de 0,5% prévue en juillet 2010! Pourtant, le 1er minsitre F. Fillon avait bien affirmé lors d'une conférence de presse, que la hausse du point de 0,5% "n'était pas remise en cause".

Qui décide dans ce pays? Ou plutôt, notre maire-ministre et son ministre de tuelle sont-ils en phase avec le gouvernement? Dans un communiqué, selon le journal Le Parisien, les deux ministres ont déclaré que "la hausse des salaires était fonction d'arbitrages budgétaires" (sic) et que "la décision ne tomberait qu'autour du 1er juillet "(c'est à dire jeudi, ndlr). Pour tenter de calmer les esprits, nos deux ministres ont décidé de recevoir à nouveau les partenaires sociaux cette semaine. Une affaire à suivre: y aura-t-il en fin négociation, cette fois?

Lire: http://voilibredraveil.over-blog.com/article-salaire-des-fonctionnaires-notre-maire-ministre-exclut-de-l-augmenter-53055606.html

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 22:19

Le gouvernement ayant annoncé l’alignement d’ici 2020 des cotisations du public sur celles du privé (de 7,85 % à 10,55 %, soit 2,7 points), les syndicats réclament la compensation de les hausses soient compensées par des augmentations du point d’indice (base de calcul des salaires des fonctionnaires). Or, Eric Woerth, ministre de la Fonction publique, et Georges Tron, secrétaire d’Etat, ont totalement exclu de l’augmenter. Salariés de la ville, de l'hôpital, de la Poste... vous voilà prévenus!

Pour Georges Tron : « on ne peut pas demander aux fonctionnaires un effort, au même titre qu’à tous les Français, et le rattraper automatiquement dans la foulée. La question du taux de cotisation n’est pas à évoquer dans les discussions salariales, cela n’a rien à voir ». Selon lui, la progression naturelle des salaires par l’ancienneté suffira à compenser les hausses de cotisation.

La position du gouvernement semble donc se durcir. D’après le quotidien « Les Echos » du 22 juin 2010, des voix s’élèveraient à Bercy et à Matignon « pour défendre un gel pur et simple du point d’indice jusqu’en 2013, en revenant même sur la hausse de 0,5 % au 1er juillet prochain », cette dernière avait pourtant été décidée à l’occasion de la précédente négociation triennale.

Eric Woerth et Georges Tron défendent l’idée de maintenir la hausse de 0,5 % prévue mais semblent bien acquis à l’idée de ne pas faire évoluer d’avantage le point d’indice d’ici 2013.

Le gouvernement cherche à détourner l’attention en évoquant les autres mesures salariales envisagées et souhaite introduire dans les négociations une clause de « bonne fortune » pour se réserver la possibilité de faire évoluer le point d’indice dans l’éventualité d’une hausse de la croissance.

Les résultats des négociations devraient être connus à l’occasion de la seconde séance de discussion, durant la semaine du 5 juillet.

Quant à la discussion sur les contractuels qui concerne 842 000 agents, il n’y aura pas de titularisation massive mais Georges Tron dit vouloir « réparer les anomalies avérées » sans doute en proposant des CDI de droit public aux agents en CDD à répétition.

Il ne s’agirait là que de veiller à la bonne application de la loi de 2005 qui prévoit le passage du CDD au CDI au bout de six ans.

Lire aussi: Georges Tron, secrétaire d'Etat à la Fonction publique, a dit réfléchir à la création d'un «contrat de mission» dans le cadre des discussions sur l'avenir des contractuels

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 14:56

 

MANIFESTATION jeudi 24 Juin 2010 – 14h 

(République – Bastille – Nation)

Départ du car CGT:

-12h Crosne salle des fêtes R. Fallet

- 12h15 mairie Montgeron

- 12h30 salle A. Croizat Vigneux

- 12h45 château Paris-Jardin à côté du cinéma à Draveil.

Lire: Georges Tron exclut de compenser la hausse des cotisations retraites des fonctionnaires...

http://www.acteurspublics.com/article/21-06-10/les-syndicats-hostiles-a-la-hausse-des-cotisations

Lire aussi: http://discours.vie-publique.fr/notices/103001226.html

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 13:55
Centre universitaire d'Orsay, des laboratoires CNRS-Gif, du Centre d'études de Saclay et de l'UEC.

L'Opération d'Intérêt National du Plateau de Saclay affiche pour objectif de créer un « cluster technologique d'envergure mondiale » permettant des « synergies entre établissements de culture différente » pour relever un « défi majeur, celui du passage des laboratoires à la création de valeur économique, à l'émergence d'entreprises nouvelles et innovantes »

(Pierre Veltz, délégué ministériel en charge du projet pour le plateau de Saclay)

 

Un cluster sur le Plateau de Saclay : aubaine ou désastre annoncé ?

Qu'en pensent des économistes ? Que peuvent espérer ou craindre les scientifiques ?

Venez en débattre le jeudi 18 mars 2010
Centre universitaire d'ORSAY,
De 12h15 à 14 H

Amphi F1, Bâtiment 452
Avec (par ordre alphabétique) :

  • Roger Fourme, biophysicien, professeur émérite Université Paris-Sud, Synchrotron-Soleil

  • Thomas Lamarche, économiste, Université Paris Diderot Paris 7 et membre de l'association Citoyens actifs et solidaires, Orsay

  • Nadine Levratto, économiste, chargée de recherche au CNRS à EconomiX, Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 23:05

Après le guichet SNCF grandes lignes, l'agence clientèle EDF de Montgeron a fermé. Une des conséquences de l'ouverture à la concurrence et de la libéralisation de l'énergie?

Depuis 2007, celle-ci pousse les entreprises à se comporter selon les règles de la concurrence et de la rentabilité financière et non plus selon les règles et les critères du service public.

Tout débute avec le changement du statut de l'entreprise publique en société anonyme ouverte aux capitaux privés puis à la privatisation (GDF/SUEZ), à la séparation des activités et à la création de filiales ERDF et GRDF  pour faciliter l'accès aux nouveaux fournisseurs. Qu'en est-il aujourd'hui de l'amélioration de la qualité de service, de la baisse des tarifs tant louées ?

Une agence de proximité qui ferme, des tarifs du gaz et d'électricité en hausse. Pour ceux qui souscrivent à partir de janvier 2010 un contrat ( minimum 6 mois) à prix du marché pour la fourniture d'énergie, ils ne pourront plus revenir au tarif réglementé dont l'évolution ne doit pas être supérieure à l'inflation.
Après la Poste depuis le 1er mars, bientôt la privatisation rampante d'EDF? Faisons comprendre à l'UMP notre refus de sa politique dès le dimache 14 mars en votant Front de Gauche.
Lire le blog des élus Pcf de Montgeron:
http://lafeuillerouge.over-blog.fr/

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 22:17

Le prochain forum de recrutement  Carrefours pour l'Emploi Centre Seine Essonne se tiendra aux Arènes de l'Agora à Evry (91), le jeudi 18 février 2010tde 9h à 18h.
La première édition avait réuni plus de 140 e
ntreprises et 6 000 candidats de tous niveaux d'expérience et de qualification, avec plus de 500 contrats signés à la clé !

Pour toute information complémentaire: 01 53 95 15 15; www.carrefoursemploi.org


 
 
 
Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article