Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 17:23

Les 8 syndicats de la fonction publique (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC, FSU, Unsa, Solidaires) ont lancé un appel commun à la mobilisation sur la question des salaires le 31 mai.

Dans leur texte, les organisations syndicales condamnent “la politique d'austérité salariale qui aggrave encore le contexte marqué par les suppressions d'emplois et la dégradation des conditions de travail”. D'après elles, seule la revalorisation du point d'indice permet de garantir l'augmentation de salaire de tous les fonctionnaires. Les syndicats demandent ainsi la réouverture de négociations salariales afin de remettre en cause le gel du point d'indice en 2012, pour la deuxième année consécutive. Et plaident pour des mesures de rattrapage alors que “le contentieux salarial, qui s’accumule depuis presque 10 ans, constitue pour les fonctionnaires une perte de largement plus de 10 % de rémunération”.

LIre la suite: http://www.acteurspublics.com/article/06-05-11/les-syndicats-unis-autour-du-pouvoir-d-achat

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 10:32

En grève depuis le 8 avril, les cinq agents du site de Montgeron demandent à la filiale du groupe Suez, l’ouverture de négociations sur les salaires. Les agents qui pilotent les installations de production et de distribution de l’eau potable pour plus d’un million d’usagers, estiment que leurs responsabilités, leurs conditions et horaires de travail, ne sont en aucun cas, pris en compte par la direction.

« Le personnel en colère revendique une juste rémunération en adéquation avec ses responsabilités et conditions de travail », déclare la CGT dans un communiqué. De son côté, la direction de la région sud Île-de-France de la Lyonnaise des eaux, reconnaît des « des caractéristiques particulières du fait de son fonctionnement en trois huit » du travail de ses agents. Dès le début du conflit social, la direction déclare avoir ouvert des négociations avec les représentants des télécontroleurs, qui se sont « régulièrement poursuivies » aboutissant sur plusieurs propositions visant à la mise en place d’un « plan individuel de formation des télécontroleurs et d’autres salariés de l’entreprise pour les associer temporairement au service continu, en cas de nécessité ».

lyonnaise-des-eaux-montgeron.jpgMais pour la CGT, le compte n’y est pas, et la Lyonnaise des Eaux ne peut pas passer à côté d’une discussion sur les rémunérations. « La direction refuse depuis plus de trois semaines d’ouvrir une négociation sur les salaires » déclare Yves Montobbio, le responsable CGT du site, sans pour autant être entendu. Pour la Lyonnaise des Eaux « il n’est pas justifié de revoir la situation en dehors des dispositifs prévus au sein de l’entreprise », rappelant que « l’accord d’entreprise prévoit [pour les télécontroleurs] un temps de travail inférieur à celui des autres fonctions dans l’entreprise » ainsi qu’une « majoration de rémunération d’environ 25% du salaire annuel ». Sans installation d’un véritable dialogue entre les deux parties, le conflit n’est pas prêt de ralentir.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 18:11

Interrogé par Le Monde, le maire-ministre avoue une diminution des effectifs de fonctionnaires dans sa ville.

- Question: "A Draveil,  dont vous êtes maire, combien de fonctionnaires avez-vous supprimés?"

" A Draveil, nous avons aujourd'hui à peu près 650 agents, fonctionnaires et non-fonctionnaires, c'est-à-dire contractuels. C'est une légère diminution dans les dernières années. Cela dit, une partie des effectifs a été transférée vers la communauté d'agglomérations à laquelle la commune appartient.

En ce qui me concerne, j'ai surtout souhaité m'en tenir à une stricte maîtrise de la masse salariale rapportée aux dépenses de fonctionnement. Je crois d'ailleurs, et je plaide en ce sens, que c'est un excellent critère. Pour donner des chiffres précis, la masse salariale représente approximativement 50 % des dépenses de fonctionnement, ce qui permet de ne pas subir une diminution des marges de manœuvre budgétaires dont on a besoin pour gérer l'ensemble du budget de fonctionnement."

Autrement dit, même budget alors que les coûts salariaux augmentent naturellement, et donc au final, moins de personnels au service du public; on s'en était aperçus...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 17:59

78 % des cadres de la fonction publique perçoivent une dégradation de la qualité du service rendu aux usagers du fait des réformes en cours.

Ce jugement négatif subit une progression particulièrement nette chez les fonctionnaires hospitaliers : + 15 points en un mois (81 %).

Lire la suite : http://www.acteurspublics.com/article/26-04-11/la-qualite-du-service-jugee-de-plus-en-plus-mauvaise

Lire aussi :
Sondage : les cadres veulent tourner la page de la RGPP
La parole aux cadres publics

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 11:30

Le gouvernement a trouvé une solution de plus pour prolonger le départ à la retraite des cadres du public: il (et on suppose que notre maire-ministre en est le porteur) propose de déroger à la limite d'âge pour certains hauts fonctionnaires.
Parce que certains agents sont "difficilement remplaçables" (les cimetières en sont remplis, dit le proverbe!), une loi déposée au Sénat propose de déroger à la limite d'âge au bénéfice des fonctionnaires occupant un emploi supérieur, leur permettant d'être maintenus à leur poste, sous certaines conditions, pour une durée qui ne pourrait pas dépasser deux ans.
voir : Le projet de loi

Trois remarques s'imposent:

- soit ces fonctionnaires n'effectuent pas un travail pénible, et dans ce cas, deux ans de plus, c'est presque rien...

- soit leur maigres émoluments ne leur garantissent pas une retraite décente ! Mais dans ce cas, va-t-on en plus les augmenter?

- parmi eux, compte-on les ministres et pourquoi pas, le Président lui même?

Bref, pour être sérieux, encore une fois, on favorise les mieux nantis, tout en n'ayant pas hésité à prolonger le travail des plus mal payés de un à deux ans de plus, sans les augmenter, au lieu de les laisser profiter de leur retraite à 60 ans et de recruter des jeunes en recherche d'emploi.

Vivement 2012 pour mettre les très hauts fonctionnaires que sont le Président et ses minitres à la retraite de suite... et sans dérogation!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 23:01

 

S’exprimant le 24 avril 2011 devant le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, Georges Tron, secrétaire d’Etat à la fonction publique a déclaré que « dans les deux ou trois prochaines années, on peut encore réduire le nombre de fonctionnaires de l’Etat. »

A propos de l’Education nationale, le secrétaire d’Etat a expliqué qu’il est « pour les suppressions de postes en 2012 et 2013 mais si nécessaire, on ajustera. » Evoquant le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, il a ajouté : « il va y avoir 4 500 à 5 000 élèves de plus à la prochaine rentrée et si on voit que ça pose des problèmes dans tel ou tel secteur, il faudra sans doute ajuster mais le principe n’est pas remis en cause. »

En ce qui concerne la police, « il y aura une réflexion très précise à mener pour adoucir ce principe du un sur deux », estime Georges Tron.

Le secrétaire d’Etat a remarqué que « l’effort de réduction des effectifs a essentiellement porté sur l’administration centrale et déconcentrée, et pas sur les opérateurs. » Ainsi, propose-t-il de maintenir la règle « du un sur deux » et de « l’élargir aux opérateurs. »

Environ 600 opérateurs de l’Etat remplissent des missions de service public comme Pôle Emploi avec ses 47 000 agents ou le CNRS fort de ses 11 500 chercheurs.

Toujours selon Georges Tron, les suppressions d’emploi devraient diminuer dans quelques années car « nous arrivons au bout d’une logique démographique » : le pic d’une génération de fonctionnaires partant à la retraite va bientôt être atteint. Et puis, bientôt, il n'y aura presque plus de fonctionnaires? Les employés territoriaux non remplacés, c'est pour quand? Et quel service public après 2012? Il est décidémment de plus en plus urgent de mettre Sarkozy et ses ministres à la retraite ... dès l'année prochaine !

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 13:46

La dernière décision du tribunal de commerce de Meaux, survenue la semaine dernière, laisse un répit aux salariés et dirigeants d’Helio-Corbeil. La solution à la crise que connait le site pourrait résider en une reprise de l’entreprise.

 

L’imprimerie qui appartient au groupe Circle Printers est en sursis. Sa branche française est en liquidation judiciaire. Auprès des salariés, une éventuelle fermeture aurait du mal à passer, pour des ouvriers qui ont vu se mettre en place les précédents plans sociaux. « Le site de Corbeil est la seule entreprise du groupe rentable » assure Bruno Arasa, délégué CGT. Le syndicaliste croit en une reprise possible du site, qui permettrait le maintien de l’emploi sur le territoire. Il précise que son entreprise « aurait tout intérêt à sortir du groupe » pour devenir une entité autonome.

 

Du côté des administrateurs, on parle d’une « situation encore évolutive » concernant le devenir du site. Mais certains osent croire que tout cela  »pourrait se décanter d’ici quelques jours ou quelques semaines »

Lire la suite : http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/8981/lavenir-de-limprimerie-a-corbeil-essonnes-va-se-jouer-dans-les-prochaines-semaines/

Lire aussi : http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/8972/helio-corbeil-une-entreprise-en-peril/

L’histoire d’Hélio-Corbeil : http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/8968/de-crete-a-helio-corbeil-l%e2%80%99essor-de-l%e2%80%99imprimerie-a-corbeil-essonnes/

 
Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 14:00

Le duo de choc Baroin-Tron a porté son estocade hier aux organisations syndicales en confirmant le gel des salaires publics en 2012 comme c'était le cas en 2011.

Présent dans tous les médias: le Parisien ( Pas de coup de pouce pour les fonctionnaires - PARISIEN 20 Pas de coup de pouce pour les fonctionnaires - PARISIEN 20 ), les Echos ( salaires -année 2012 blanche-Les Echos salaires -année 2012 blanche-Les Echos ), hier soir au JT Soir3, notre maire-ministre a confirmé la nouvelle, mais continue d'affirmer sans rire que "le pouvoir d'achat des fonctionnaires a été multiplié par 3 en 10 ans". Il veut sans doute parler des ministres, fonctionnaires eux aussi, mais pas logés à la même enseigne que les agents du service public communal par exemple (Lire sur ce blog: Fonction publique: notre maire-ministre gèle l'indice en 2012  )

Des raisons de plus, s'il en fallait, d'être nombreux dans la rue le 1er Mai pour leur dire massivement: "stop à la casse!"

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 12:36

Et une de plus: après avoir dégraissé dans la fonction publique, le duo de choc Baroin-Tron frappe de nouveau en annonçant le gel du point d'indice des fonctionnaires en 2012.

C'est le très "gauchiste" journal Les Echos qui nous l'apprend dans son édition de ce lundi 18  avril; en clair: aucune augmentation de salaire en 2011 et 2012, malgré l'inflation!

Rappelons qu'il y a quelques mois, notre maire-ministre déclarait sans rire sur les ondes que "le pouvoir d'achat des fonctionnaires augmentait tous les ans depuis 2008". Aujourd'hui, virement de bord à droite- très à droite - toute: " on ne dispose toujours pas des marges de manoeuvre. L'impératif absolu reste la maîtrise des comptes" (déclaration du 31 mars, reprise telle quelle depuis). Et d'ajouter sans rire: "gel du point ne signifie pas gel des salaires"; ah bon, et il va faire comment? Par le "jeu naturel des avancements de carrière et des promotions accélérées", avance le journal (lire l'article:gel point indice en 2012 gel point indice en 2012  ). A la Mairie de Draveil, on se demande sur quelle planète cela se passe, vu la récession qui est vécue chaque jour par les agents !

Mais surtout, on voit bien se profiler le projet gouvernemental porté par notre désormais totalement sakozyste député-maire: lancement de l'intéressement au résultat (quel résultat dans le service public? Le nombre de" clients"? -c'est ainsi qu'on nous appelle désormais...) et extension des primes au mérite (mérite évalué par qui? Par les chefaillons au service des maîtres?).

Encore une fois, le pouvoir UMP cherche à s'attirer la sympathie bienveillante de l'électorat très à droite, un électorat poujadiste anti-fonctionnaires primaire.

Précision utile: sans le service public, ce sont les plus pauvres qui trinquent, eux qui n'ont pas les moyens de se tourner vers des services privés payants et chers...

A nous de leur rappeler que le service public, c'est notre richesse, et que des fonctionnaires sans pouvoir d'achat, c'est encore une partie supplémentaire du pays qui s'appauvrit !

Lire l'article dans Elunet: http://www.elunet.org/spip.php?article17902

Lire l'article du Parisien: gel rémunérations fonctionnaires - LE PARISIEN - mardi 19 gel rémunérations fonctionnaires - LE PARISIEN - mardi 19

Lire aussi:Le gel du point d'indice irrite les syndicats sur http://www.acteurspublics.com

Voir l'ITW de J-Marc Canon, de la CGT-FP: http://www.elunet.org/spip.php?article17912


 

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 13:44

Selon le CNFPT, en 2011, plus d’un tiers des grandes et moyennes collectivités prévoient de ne pas remplacer la totalité des départs définitifs.

«Le principal enseignement de cette étude est que les départs à la retraite, ou plus largement les sorties définitives de l’emploi territorial, constituent le facteur le plus important pour expliquer les recrutements à venir». Ainsi, «le nombre de recrutements envisagé en 2011 est en baisse de 1,7% par rapport à 2010. Les deux tiers (20.900) des intentions de recrutement visent à remplacer une partie des départs (retraite ou autres) contre un tiers (11.780) qui concerneraient les créations de postes».
Ce sont surtout «les organismes communaux (communes de taille moyenne et centres communaux d’action sociale) et les conseils régionaux qui réduisent leurs prévisions en termes d’embauche.

Lire la suite: Selon le CNFPT, en 2011, plus d'un tiers des grandes et moyennes collectivités prévoient de ne pas remplacer la totalité des départs définitifs

Lire aussi l'article des Echos: collectivités recrutent moins collectivités recrutent moins

Lire aussi sur ce blog:RGPP: la Droite maintient son cap de saignées

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article