Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 16:15

Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Unités : milliers et %

Données CVS-CJO

Janvier 2012

Déc 2012

Janvier 2013

Variation 1 mois

Variation 1 an

France métropolitaine

Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi)

2862,8

3125,4

3169,3

+ 1,4

+ 10,7

Catégories A,B,C(actes positifs de recherche d'emploi)

4262,9

4619,4

4680,2

+ 1,3

+ 9,8

France

Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi)

3100

3379,9

3421,8

+ 1,2

+ 10,4

Catégories A,B,C(actes positifs de recherche d'emploi)

4531,2

4907,9

4967,5

+ 1,1

+ 8,7

Ancienneté d'inscription sur les listes de demandeurs d'emploi

-France métropolitaine Unités : milliers et %

Données CVS-CJO

Janvier

2012

Déc

2012

Janvier

2013

Variation

1 mois

Variation

1 an

Moins de 3 mois

2640,7

2806,2

2832,6

+ 0,9

+ 7,3

Entre 3 et 6 mois

1060

1093,8

1066,4

- 2,5

+ 0,6

Entre 6 et 12 mois

709,3

757,7

785,8

+ 3,7

+ 10,8

Entre 1 et 2 ans

1622,2

1813,2

1847,6

+ 1,9

+ 13,9

Entre 2 et 3 ans

365,1

392,1

399

+ 1,8

+ 9,3

3 ans et plus

429,5

500,9

509

+ 1,6

+ 18,5

Ancienneté moyenne (en jours)

461

478

480

+ 2

+ 19

Ancienneté moyenne plus de 50 ans

404

447

458

+ 11

+ 54

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:21

La CGT, Force ouvrière et Solidaires ont lancé mardi un appel à une nouvelle journée de manifestations et d'actions contre le projet de loi sur la sécurisation de l'emploi, qui transpose l'accord du 11 janvier entre le patronat et trois syndicats dont la CFDT.

7 septembre 2010-tête de manif«Ce texte, qui octroie aux employeurs plus de souplesse de gestion de leurs salariés en échange de plus de sécurité pour les parcours professionnels ("flexisécurité") va aggraver la situation de l'emploi », estime la CGT qui juge d'une « absolue nécessité un changement de cap en matière de politique d'emploi et de garanties sociales pour les salariés ».

"C'est pourquoi (...) la CGT appelle l'ensemble des salariés du privé comme du secteur public, des retraités et des privés d'emploi, à une nouvelle journée de grèves et de manifestations le mardi 9 avril 2013 pour empêcher la transposition dans la loi du contenu de (l'accord) du 11 janvier."

FO, qui a refusé comme la CGT de signer cet accord national interprofessionnel (ANI), estime que le projet de loi, dont les députés entament cette semaine l'examen en commission, constitue "une régression des droits sociaux".

L'union syndicale Solidaires réaffirme pour sa part son "opposition résolue" aux principales dispositions de l'ANI, qualifiés de "cadeaux supplémentaires au patronat".

Parallèlement à leur appel à une nouvelle journée d'action, la CGT et FO annoncent la poursuite de leurs démarches auprès des parlementaires, "afin de leur démontrer la nocivité de l'accord (...) et son inefficacité en matière économique".

La CFDT a déjà décliné son invitation à un 1er mai unitaire.

"Le 1er mai, la CFDT n'ira pas défiler avec la CGT", a déclaré mardi sur RTL son nouveau secrétaire général, qui a justifié cette décision par les tensions actuelles entre sa confédération et celle de Thierry Lepaon.

Lire: http:///la-cgt-fo-et-solidaires-defileront-contre-laccord-518277

  Téléchargez le tract d'appel:  manif anti ANI- 9avril 2013 manif anti ANI- 9avril 2013

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 15:41

Selon Jacque7septembre 2010-manifs Freyssinet, professeur émérite à Paris I et expert de l'emploi, le compromis "historique" sur la flexisécurité ne pourra donner de résultats qu’une fois la croissance revenue. 

Quel effet aura, d’après vous, cet accord sur l’emploi et le chômage, qui devrait être effectif en mars, une fois qu’il aura été voté au Parlement ?
Jacques Freyssinet : Il ne faut malheureusement pas en attendre des miracles. En réduisant l’insécurité juridique qui pèse aujourd’hui sur les entreprises, le compromis finalement signé devrait certes favoriser les créations d’emplois en période de reprise économique. Mais il n’y aura pas d’impact immédiat sur le chômage, car la conjoncture économique est trop mauvaise. 
(...) En revanche, contrairement à ce que beaucoup pensent, la surtaxation annoncée des CDD - qui se traduira par une majoration des cotisations chômage de 3 points pour les contrats d’une durée inférieure à un mois, et de 1,5 point pour ceux compris entre un et trois mois - ne va pas bouleverser la donne.

Lire aussi: Empêchons une loi sur l'accord minoritaire sur la flexibilisation de l'emploi

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 09:58

Les associations de défense des chômeurs n'auront pas eu gain de cause. Ces dernières, qui réclamaient des mesures d'urgence  sont ressorties "en colère" de leur réunion avec le ministre du Travail, Michel Sapin, d'après l'AFP.

pôle emploi-signal aux marchésCes assos souhaitaient notamment que soit établi un moratoire sur le recouvrement des "indus". Ces trop-perçus versés par erreur par Pôle Emploi atteignent, au total, 300 millions d'euros. Ils peuvent se chiffrer à plusieurs milliers d'euros pour une seule personne. Des sommes particulièrement importantes pour des ménages déjà en situation de précarité.

D'autant que, pour se faire rembourser, l'organisme public emploie parfois des méthodes sujettes à controverse. Depuis peu, Pôle Emploi a ainsi mis en place un dispositif de relance par… SMS, pour les montants inférieurs à 500 euros. Une pratique qui a fait bondir les syndicats.

Sans compter que, dans certains cas, ces indus ne sont pas justifiés. "Il y a beaucoup d'erreurs, qui, après recalcul, laissent même apparaître une dette de Pôle emploi", avait estimé Rose-Marie Péchallat, l'administratrice du site recours-radiation.fr, avant la réunion.

Les défenseurs des chômeurs proposaient aussi de mieux encadrer les radiations. Dans le viseur, notamment : les radiations automatiques pour absence à une convocation. Il suffit parfois, en effet, d'être en retard à un rendez-vous avec un conseiller, ou de ne pas avoir répondu à un coup de téléphone, quel que soit le motif, pour se retrouver sorti des listes.

Cette sévérité avait d'ailleurs été dénoncée le médiateur de Pôle Emploi, Jean-Louis Walter. Dans son rapport annuel, il avait milité pour la mise en place d'un système de graduation des sanctions, ou pour l'application d'un sursis pour le premier manquement.

Bref, le gouvernement -et le MEDEF- préfère taper sur ceux qui sont au plus bas, plutôt que sur ceux qui sont au sommet de l'échelle sociale: évidemment, ils sont plus nombreux, et ils n'ont pas les moyens financiers de se défendre. Mais ils sont nombreux quand ils votent... A méditer d'urgence pour 2014....

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 10:00

JE lutte des classes m«Forte et déterminée.» Ainsi s’annonce, selon la CGT, la journée d’action du 5 mars contre «l’accord de régression sociale du 11 janvier».

À la veille de l’examen par le Conseil des ministres du projet de loi transcrivant l’accord sur l’emploi conclu par le patronat et trois syndicats minoritaires , cette mobilisation est organisée par la CGT et Force ouvrière, et soutenue par la FSU et Solidaires.

169 manifs et rassemblements sont annoncés en France.

Manifestation parisienne à partir de 14h, départ place du Chatelet.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 11:59

Notre député Ps Thierry Mandon vient de se voir confier, ce vendredi par le premier ministre Jean-Marc Ayrault, une mission dans le cadre du programme de simplification de l’environnement réglementaire et fiscal des entreprises prévu par le Pacte national pour la compétitivité, la croissance et l’emploi. Aidons-le à enrichir sa mission par des propositions de gauche. 

7septembre 2010-manif«Cette mission visant à définir une méthode systématique, complète et de long terme permettant d’animer le dialogue avec les entreprises fait suite à la remise au Premier ministre du rapport de Louis Gallois. Elle permettra dans les prochains mois de formuler des propositions pour la mise au point d’une stratégie», a expliqué Thierry Mandon dans un communiqué.

Jean-Pascal Bonsignore s'est donc adressé à lui pour lui rappeler que "les fortes mobilisations sociales contre les plans de licenciements dans l'industrie, l'annonce de la journée d'action unitaire de la CGT et de FO du 5 mars, le refus du recul des droits par des organisations d'avocats, de magistrats, les inquiétudes exprimées par des dirigeants mutualistes, l'annonce de la campagne du Front de gauche, le refus de députés socialistes, et d'un courant du PS, d'accepter la transcription du texte de l'accord en loi... tout cela converge et commence à faire bouger les lignes. François Hollande redécouvre ainsi aujourd'hui qu'on ne peut pas laisser faire les groupes qui ferment des sites de production et bloquent toute reprise et il annonce qu'un projet de loi en ce sens sera examiné d'ici l'été. C'est un bon signe.

 

Il n'en reste pas moins que le gouvernement, dans sa proposition, retranscrit fidèlement l'accord dans ce qu'il a de plus négatif. Adoptée ainsi, ce serait une très grave régression des droits des salariés.

 

Y subsistent les accords dits « de maintien de l'emploi » permettant de licencier tout salarié qui refuse une baisse de son salaire au mépris du contrat de travail. Sont maintenus également la mobilité forcée qui serait imposé au salarié et l'obligerait à travailler sur n'importe quel site de son groupe en France. Le CDI reste attaqué avec le CDI intermittent. La régression des droits se fera sentir dans les licenciements collectifs, empêchant de fait les CE de proposer des alternatives aux plans de licenciements et de restructuration, ou de recourir en Justice lors des PSE. Le recul se fait aussi sentir dans la justice prud'homale. Le Medef resterait donc, et de loin, le grand bénéficiaire de la loi."

Ce blog vous propose de lui adresser vos propositions pour enrichir la mission de notre député de propositions ... de gauche!

Egalement, -non-a-l-accord-du-medef-signezICI-la-petition-appel-unitaire-1

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 17:37

Le ministre de l'Intérieur assure que ses services sont "mobilisés pour éviter tout débordement" lors de mouvements sociaux car «on ne peut pas casser l'outil de travail»... Qu'est ce à dire? La répression contre les grévistes?

police-2.jpgLe gouvernement précédent accusait en toute occasion les chômeurs d'être des profiteurs responsables de leur oisiveté : une stigmatisation insupportable, limite criminelle. Certains éprouvent du soulagement depuis l'élection de François Hollande, le discours officiel s'étant apaisé sur ce point.

Mais c'est sans compter sur Manuel Valls qui, prenant la relève de Nicolas Sarkozy, stigmatise les futurs chômeurs, délinquants en puissance. A ses yeux, ce n'est pas la finance et le grand patronat qui sont à l'origine de la fermeture de centaines d'usines, mais les salariés eux-mêmes ! Les explosions sociales, "il faut essayer de les comprendre, mais on ne peut pas les admettre", a ajouté Manuel Valls. "On peut essayer de comprendre les raisons qui poussent des hommes et des femmes au désespoir", mais "on ne peut pas casser l'outil de travail".

Lire:lepoint.fr/politique/valls-on-ne-peut-pas-casser-l-outil-de-travail-

Chez PSA à Aulnay, des grévistes "accusés" d'avoir agressé des huissiers payés par la direction, ont été convoqués à la sûreté territoriale de Bobigny

A Draveil,lors des voeux du Maire, un ancien responsable du PS local, interrogé par des citoyens sur la situation sociale qui se dégrade (on était en pleine fermeture de Florange), a préféré par de la "compassion" qu'il faut éprouver à l'égard de celles et ceux qui perdent leur emploi. De solidarité, de révolte, point! Juste de la "compassion"...

Décidément, le changement a de plus en plus des airs de social-libéralisme: on n'avait pas beaucoup d'illusions en votant en mai 2012, mais là, c'est bonnet blanc et blanc bonnet!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 15:17

manif retraites-24 juin 2010Trois syndicats de fonctionnaires (CGT, FSU et Solidaires) appellent à une journée de grève et de manifestations demain jeudi pour protester contre les suppressions de postes et défendre leur pouvoir d'achat.

"La fonction publique et les services publics sont indispensables pour tous les citoyens", indiquent dans un communiqué les trois organisations syndicales. "Or, la situation s'est dégradée ces dernières années pour les personnels comme pour les usagers. Il est urgent et indispensable maintenant de changer de cap."

Parmi les revendications, figurent un "moratoire immédiat sur les suppressions d'emplois et des créations d'emplois partout où cela est nécessaire", une revalorisation du point d'indice qui sert de base au calcul des salaires, l'abrogation du jour de carence sur les arrêts maladie (avant prise en charge par la Sécurité sociale) et l'amélioration du fonctionnement de la fonction publique et des services publics.

Une réunion consacrée aux rémunérations est prévue entre les syndicats et la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, le 7 février.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 19:08

La Cour des comptes dresse un diagnostic sévère des politiques françaises en faveur de l'emploi, jugeant dans un rapport publié mardi que le dispositif reste "largement inadapté à un contexte de chômage durablement élevé" et ne cible pas suffisamment ceux qui en ont le plus besoin.

pôle emploi-signal aux marchésPour la Cour, la France a abordé la crise de 2008-2009 "avec des instruments de politique de l'emploi parfois obsolètes, dont l'efficacité s'est révélée décevante".

Le rapport se prononce d'autre part sur une simplification des dispositifs de chômage partiel pour faciliter leur utilisation, un autre sujet évoqué dans le dernier accord patronat-syndicats, et la limitation des contrats aidés aux "publics prioritaires".

Pôle emploi est de même invité à cibler son offre de formations à ces mêmes publics et à orienter les contrats de professionnalisation sur les moins qualifiés.

Et si on nationalisait, tout simplement, pour remplacer les profits des actionnaires par des emplois durables? Message au gouvernement...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 11:01

Le changement, c'est la précarisation du marché de l'emploi ? le nombre de  CDI a chuté de 10,5% par rapport à l'année précédente.

Au quatrième trimestre 2012, le nombre de déclarations d'embauches en CDI a chuté de 10,5% par rapport à la même période de l'année précédente, selon des données publiées par l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss).

Les embauches en CDD de moins d'un mois, qui font partie des fameux "contrats courts" dont la taxation était au cœur des négociations sur la réforme du marché du travail, continuent de grimper fortement. Elles affichent une progression de 3,2% par rapport au trimestre précédent, et un bond de 7,7% sur un an.

Comme ces CDD de moins d'un mois représentent des deux tiers des recrutements (3,6 millions sur 5,4 millions), le nombre total d'embauches (hors interim) ressort donc en hausse de 2,6% par rapport au quatrième trimestre 2011.

En prenant en compte uniquement les contrats de plus d'un mois, le nombre de déclarations d'embauche chute de 6,7%. Le plongeon touche autant l'industrie (-8,2%) que le tertiaire (-6,5%). Parmi les secteurs les plus affectés : les télécommunications (-16,4%) et les transports (-20,3%).

On attend avec impatience les signes d'un redressement productif... surtout à Florange ou PSA Aulnay, pour ne citer que ceux-là!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article