Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 18:16
Alors que les décisions locales, départementales, régionales et nationales de l'UMP au pouvoir tendent à nous faire faire grise mine (et plus...), toute l'équipe de VOIXLIBREDRAVEIL vous souhaite malgré tout de bonnes vacances d'été.
Rendez-vous après le 15  août pour préparer une rentrée de ripostes actives.
Continuez de nous lire, laissez-nous des commentaires, des messages, avec Internet, on peut rester en contact partout et tout le temps...
Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 09:37

Toute l'équipe de VoixlibreDraveil et Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal de Draveil, vous présentent leurs meilleurs voeux pour 2008

Ce blog continuera de vous informer régulièrement des petits et grands dossiers de notre ville, alertera sur des questions locales mais aussi départementales , régionales ou nationales (et même européennes) dont les conséquences pourront avoir un impact sur notre ville.

Pour l'aider, rien de plus simple: alimentez-le de vos commentaires (lien en bas de chaque article), envoyez vos propositions de textes sur voixlibredraveil@voila.fr , abonnez vos amis et connaissances en inscrivant leur adresse mail dans la fenêtre "newsletter", consultez-le tous les jours (celà permet de mieux l'indexer dans les moteurs de recherche).

Et bien sûr, guettez avec attention les prochaines semaines jusqu'au 9 mars: Draveil 2008, un bon cru? Espérons-le...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 18:34

Deux ans après les émeutes de novembre 2005, le constat est clair: rien n'a changé dans les quartiers, dans les banlieues. Les citoyens doivent prendre les choses en main!

Les nouvelles violences de Villiers le Bel font émerger la triste réalité: depuis 2005, et malgré les promesses du candidat UMP devenu Président, les promesses des candidats UMP (re)devenus députés, les conditions de vie des habitants n'ont pas évolué.

Bien au contraire! Des sociologues avaient dressé un diagnostic où les gens pointaient 4 problèmes (selon Laurent Mucchielli, sociologue): la police, l'école, le chômage et le statut des personnes issues de l'immigration. Rien n'a bougé, et l'on n'espère plus grand chose du Plan Banlieue que Fadela Amara doit présenter au prochain conseil des ministres; non pas qu'elle n'ait pas d'idées, notre ministre d'ouverture de "gauche", mais aujourd'hui, les visées poliiques de la droite sont claires: économies sur les plus pauvres, sur tous les fronts, dans tous les secteurs de la vie publique et sociale!

Et Draveil dans tout ça, me direz-vous? Il n'y a qu'à regarder: aux Mazières, l'UMP valide un programme de nouveaux logements à des prix supérieurs au niveau de vie des habitants (avec des surfaces de logelmnts plus petites) afin d'être sûr de faire partir les plus pauvres.

Aux Bergeries, l'UMP donne des garanties (même si notre édile fait montre d'un grand courroux ...) à un bailleur qui n'a plus rien de social, qui laisse des logements se dégrader, qui se désengage d'une réhabilitation où les gens font du "camping" dans leurs appartements en attente de travaux depuis des semaines! Immeubles où l'eau va augmenter de 10% l'an prochain: une eau dont l'UMP a voté l'augmentation du prix en conseil d'agglomération (suivie par les élus Ps de Montgeron), pour le plus grand profit des actionnaires de la Lyonnaise!

Au centre ville, les logements de luxe sont achevés (mais non tous attribués, pas plus que les commerces de rdc, malgré les affirmations de l'équipe municipale); exit le centre de santé, relégué en Point Santé avec consultation unique (merci au passage à l'ortophoniste qui effectue un travail remarquable aux Bergeries) au moment où le gouvernement UMP impose les franchises médicales pour les assurés sociaux!

Dans les transports, les retards s'ajoutent aux attentes, les usagers connaissent des journées de plus en plus à rallonge. Qu'attend-on pour décider d'une impulsion forte, sous la houlette de l'agglomération?

Pour les familles modestes, pour les jeunes, dans les quartiers, des miettes! Avec un budget réduit au strict minimum légal, des animations au rabais, des structures souvent fermées ou ouvertes sans moyens. Dans la droite ligne de la réduction des dépenses publiques jugées "trop chères" par la Droite, l'UMP de Draveil réduit le nombre d'emplois communaux, ne remplace pas le matériel usagé, transfère des services publics au privé qui se dépêche de les rentabiliser en faisant des économies sur le service rendu!

Décidémment, rien n'avance au pays de l'UMP! Normal: avancées égalent changement, et ils ne veulent surtout rien changer à leur politique au service des bien-portants!

Les 9 et 16 mars 2008, les élections municipales remettent les compteurs à zéro. A Draveil, ce peut être l'occasion de revenir au dessus de zéro!  Mais encore faut-il une alternative crédible...

C'est pour celà que j'ai entrepris, avec de nombreux Draveilloises et Draveillois de gauche, la mise un oeuvre d'un large rassemblement de toute la gauche combattive, celle qui veut vraiment changer les choses. Nous y travaillons quotidiennement, rencontrons la population, participons et soutenons les luttes des locataires, des parents d'élèves, des usagers des transports, des enseignants, des employés communaux de la ville... Pour faire avancer Draveil, pour changer la vie de ses habitants.

Toutes et tous, vous y avez désormais votre place. Faites-vous connaître.

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal

voixlibredraveil@voila.fr; 06 87 52 86 20

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 17:36

Lundi 21 mai à 21h au café-cultures

Conseil municipal de Draveil

Dès demain, en direct, les commentaires et les questions posées par J-P. Bonsignore, conseiller municipal.

Les séances du conseil sont publiques, n'hésitez pas à y assister.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 08:40

Sans surprise, notre député-maire a annoncé hier dans les média qu'il soutenait, dans le sillage du premier Ministre De Villepin, la candidature de Sarkozy à la présidence de la République.

L'annonce n'a étonné personne, mais bon, voilà enfin notre premier magistrat local rentré dans le rang de l'UMP national, après avoir bataillé ferme au niveau départemental l'an dernier pour en obtenir la présidence de l'Essonne face au candidat de Sarkozy, le maire d'Etampes Franck Marlin.

Resté fidèle jusqu'au bout au premier Ministre, Georges Tron déclare maintenant à qui veut l'entendre qu'il faut s'unir derrière Sarkozy ( ce qui est son droit le plus absolu, surtout quand on est dirigeant UMP...)

Question: quelle attitude vont adopter les élus UDF de sa majorité locale, qui soutiennent Bayrou pour la présidentielle et vont devoir se prononcer sur la campagne législative qui va suivre en mai et juin, et où notre député-maire se représente? Et les électeurs Bayrou de la circonscription? Le plébisciteront-ils le 10 juin (1er tour des législatives) ou le sanctionneront-ils de son choix engagé?

Si un élu de droite, fut-il UDF, reste toujours de droite, il n'en est pas de même pour un électeur qui choisit Bayrou à la présidentielle. Et si notre circonscription se dotait d'un député de gauche antilibérale? Chiche...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 20:46

 EDITORIAL

Notre député-maire et sa majorité UMP sont décidément bien mis à mal ces dernières semaines. Rejet du CPE, affaire Clearstream éclaboussant les plus hautes strates de l’Etat UMP et depuis hier, motion de censure déposée par la gauche et votée par Bayrou et l’UDF !

 

La motion a été rejetée de justesse, sans réelle majorité. Question confiance au gouvernement, on a vu bien mieux !

Et notre député-maire qui occupe pages de journaux, émissions radios et télés (France Europe Express encore hier soir) pour claironner haut et fort que l’Etat UMP va bien, que le Premier Ministre (qu’il soutient contre Sarkozy) est "droit dans ses bottes et que rien ne le fera partir", n’est-il pas un peu pathétique ? Depuis sa brillante élection (avec peu de voix d’avance) à la présidence de l’UMP de l’Essonne contre le sarkozyste d’Etampes, F. Marlin, il est confronté à une contradiction dialectique majeure : porte-parole du président actuel de son parti, qui chasse aujourd’hui vers l’électorat d’extrême-droite, ou porte-parole du premier Ministre et du Président de la république, en chute libre dans les sondages et lâché par l’UDF?

Que va-t-il rester à l’UMP en France et à Draveil ? Que va faire l’UDF locale ? Autant de questions brûlantes auxquelles nous attendons de pressantes réponses politiques. La campagne des législatives est engagée : quand on perd un soutien précieux à droite, où peut-on trouver le manque-à-gagner ?

A gauche, le rassemblement va être plus que jamais à l’ordre du jour. Pour ma part, j’y travaille assidument, avec les amis de gauche d’horizons les plus divers qui m’entourent. L’appel est clair, simple : après la victoire du NON à l’Europe libérale, après la victoire du rejet du CPE libéral, le représentant draveillois de la droite libérale peut-il encore nous représenter à l’Assemblée ? A nous d’y répondre dès à présent.

Je vous donne rendez-vous pour en parler le lundi 29 mai, de 19h à 20h, devant la mairie de Draveil.

 

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal de Draveil,

conseiller d’agglomération

 

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans Edito
commenter cet article
1 février 2006 3 01 /02 /février /2006 14:47

L'eau de Draveil est l'une des plus chères des grandes villes de l'Essonne

C'est ce que l'on a pu découvrir dans le Parisien de samedi dernier, en une des pages départementales: 3,7 euros le m3 (contre 2,65 à Ris Orangis ou3,12 à Evry)

Il faut dire que notre eau est distribuée par la Lyonnaise des Eaux (alors que c'est la SEE pour les deux autres citées); Lyonnaise qui alimente aussi Vigneux  (3,88 € le m3) et Montgeron (4,18 €).

Tiens donc! Nos trois villes , unies dans l'agglomération, sont parmi les plus chères; et la majorité UMP-PS de notre agglomération a ratifié la hausse du prix de l'eau pour changer les tuyeaux de plomb.. au profit de la Lyonnaise!

J'avais déjà dénoncé cette hausse et voté contre la délibération présentée. Jeudi soir 2 février 2006 à 21h au café Cultures, le conseil municipal de Draveil examine un rapport sur le prix de l'eau: venez faire savoir avec moi votre opposition aux profits de la Lyonnaise sur notre dos, avec la bénédiction de l'UMP!

De plus en plus, des maires et des élus soutiennent le retour de la gestion de l'eau en régie municipale, qui couterait de 20 à 30 % moins chère! Un argument qui incite à y regarder -et à y gouter- de plus près... ( pour mieux comprendre, un livre intéressant: "l'eau des mulirtinationales" de R Lenglet et JL Touly, éditions Fayard)

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal, conseiller d'agglomération

A noter le débat organisé par l'UFC Que-choisir: "le prix de l'eau"

samedi 4 mars 2006  à 15h au centre social de Draveil

Un débat d'actualité !

Repost 0
Published by voixlibre - dans Edito
commenter cet article
9 décembre 2005 5 09 /12 /décembre /2005 14:38

Quelques semaines après son introduction en bourse, les salariés d’EDF sont astreints à en payer le prix fort: 6 000 emplois seront supprimés d’ici à 2007.

Une annonce saluée aussitôt par la hausse de l’action EDF sur le marché boursier, après un départ frileux malgré un grand plan de pub (au passage, doit-on rire ou s'insurger face à cette pub qui dit que le service public "est à nous"... une fois privatisé!). Faire du fric, beaucoup de fric pour rétribuer le capital privé tel est  désormais l’objectif premier de l’entreprise.

 

Le gouvernement et la direction d’EDF ont menti en présentant l’ouverture du capital comme une nécessité économique qui ne toucherait pas à la situation des salariés. Ils récidivent aujourd’hui en prétendant que la baisse de la part des salaires dans l’économie de l’entreprise « permettra d'installer plus de 5.000 mégawatts supplémentaires sur le territoire français». Mais avec quel personnel ? Le gouvernement et la direction bradent, cassent l’entreprise et réclament des félicitations. Assez de cynisme et de mépris !

 

Dans l’histoire sociale de notre pays, à chaque fois que l’on a attaqué les salariés, les usagers ont vu la réponse à leurs besoins diminuer.

 

Cette décision scandaleuse et totalement injustifiable, va peser sur les conditions de travail de tous les salariés d’EDF, réduire la qualité du service rendu aux usagers, favoriser les externalisations et les emplois précaires sous rémunérés, boucher encore l’avenir de notre jeunesse.

 

Voilà comment on entend mener la politique énergétique de notre pays : au gré du Cac 40 ! Une orientation que défend notre député maire UMP, (très) proche du gouvernement De Villepin. Nous en voyons les conséquences sociales immédiates, mais les conséquences sur l’environnement, l’aménagement du territoire et la sûreté de l’approvisionnement ne tarderont pas à se faire jour.

 

Les agents d’EDF, et les usagers doivent se faire entendre. Je serai à leur coté.

Jean-Pascal Bonsignore

Conseiller municipal de Draveil, conseiller d’agglomération

 

Repost 0
Published by voixlibre - dans Edito
commenter cet article
29 novembre 2005 2 29 /11 /novembre /2005 19:17

La retraite à 67 ans revient dans le débat européen
20/11/05 - Dans toute l'Europe, le débat va bon train sur l'allongement de l'âge de la retraite, perçu comme une réponse au vieillissement démographique et à la crainte de voir les systèmes actuels de financement devenir ingérables. En moins d'une semaine, la question a refait irruption dans le débat public de trois grands pays de l'Union européenne. En
Allemagne, l'allongement de l'âge de la retraite figure au programme du nouveau gouvernement de la grande coalition signé officiellement le 18 novembre. D'après l'accord, à partir de 2012, les Allemands devront travailler un mois de plus chaque année, si bien que l'âge légal de départ sera de 67 ans en 2035, et les cotisations seront augmentées.

En Espagne, le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero vient de présenter un projet de réforme visant à prolonger de deux ans l'âge légal de la retraite (65 ans) et à décourager les préretraites (41 % des travailleurs espagnols partent en retraite de façon anticipée). Enfin, en Grande-Bretagne, la Commission des retraites, mise en place par Tony Blair pour préparer une réforme, va lui proposer de relever l'âge minimum du départ à la retraite de
65 à 67 ans à partir de 2020 pour percevoir les allocations minimum versées par l'Etat, en échange d'une revalorisation de celles-ci. Dans l'Union européenne, seul le Danemark avait jusqu'à présent repoussé à 67 ans l'âge minimum pour toucher une retraite à taux plein.
Depuis plusieurs années, des institutions internationales comme l'OCDE, le FMI et l'Union européenne recommandent de retarder l'âge de la retraite. Pour eux, allonger la période de cotisation et raccourcir le temps de retraite est le seul oyen pour rééquilibrer les systèmes nationaux, qui  ne peuvent supporter en l'état l'allongement de la durée de vie et la ourbe
démographique. En France, le débat sur une modification de l'âge légal - 60 ans, le plus bas de l'Union européenne - n'est pas d'actualité. Mais en allongeant la durée de cotisation à 42,5 ans pour tous les salariés, la réforme des retraites de 2003 a de fait repoussé l'âge de la retraite. Et la question se reposera dans moins de 15 ans, d'après le Conseil d'Orientation des Retraites (COR) qui remettre son rapport avant la fin de l'année.
> Article du Monde du 21 novembre - "Espagne, Allemagne et Royaume-Uni
veulent retarder l'âge de la retraite au-delà de 65 ans" :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-711952@51-712077,0.html

Repost 0
Published by voixlibre - dans Edito
commenter cet article
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

 

Editorial

 

Les bonnes factures de l’UMP à Draveil

 

Trois événements méritent d ‘être soulignés en ce début de mois.

 

-         Suite à une directive européenne exigeant la suppression de toutes le conduites d’eau en plomb, la Lyonnaise effectue les travaux et en répercute le coût sur… les usagers de l’agglomération. Plutôt que de rappeler à cette société côtée en Bourse que ses dividendes pouvaient servir à payer l’amélioration du service de l’eau, la majorité UMP accepte une augmentation de la facture pour les usagers sans sourciller (même si le député-maire prétend le contraire !)

 

-         Par suite d’une décision de la majorité de droite à Vigneux, qui a passé un marché séparé de collecte des déchets ménagers, l’agglomération ne pourra récupérer cette compétence transférée et mutualiser les coûts. Cela aurait pu entraîner une diminution de la facture pour les habitants, mais la droite de Vigneux n’en a cure, pas plus que celle de Draveil qui aurait pu voter le transfert, puis intégrer la prestation de Vigneux, ce qui aurait quand même diminué le coût. Mais non, au conseil municipal du 11 octobre comme à l’agglomération le 22 septembre, l’UMP a préféré retirer la compétence et laisser les factures de collecte augmenter.

 

-         Suite à une décision du gouvernement UMP, EDF va être privatisée et son capital « ouvert » en Bourse la semaine prochaine. Cette décision remettra sans nul doute en cause la justice tarifaire et l’égalité d’accès à tous ; elle prépare un désengagement du service pour les plus démunis, rentabilité oblige.

 

Quels points communs entre ces trois faits ? Tout d’abord, la preuve que le libéralisme est sans surprise : il faut bien que quelqu’un paye, mais de préférence pas celui qui détient le capital ! Et pourtant le 29 mai, les Français ont bien dit « NON à la concurrence libre et non faussée ». ensuite que l’UMP, locale ou nationale, n’a d’autre choix politique que la fuite en avant : répartir les coûts du service sur le plus grand nombre, sur vous, les usagers, les habitants !

Lundi 7 novembre au conseil municipal (21h, Café-cultures), je proposerai au vote une motion adressée au Premier ministre exigeant l’arrêt de la privatisation d’EDF. La réponse de l’UMP sera-t-elle sans surprise ? Je vous invite à venir nombreux l’écouter.

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal

Repost 0
Published by voixlibre - dans Edito
commenter cet article