Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 20:51

Margot Seguin, colistière de J-P Bonsignore aux cantonale de 2011, engagée au Front de Gauche, explique ses raisons de faire partie de la liste Draveilàgauche.

Margot-S-web.jpgLa précarité de l'emploi est l'une des principales raisons pour laquelle j'ai décidé de rejoindre l'équipe de Draveil à gauche, qui fait de la lutte contre le chômage et les inégalités sociales l’un de ses chevaux de bataille.

En effet, l'inexpérience des jeunes mais aussi leur arrivée dans une période difficile ne facilite pas l’entrée dans le monde du travail qui reste malheureusement un parcours d’obstacles, souvent fait de stages nombreux et de longues périodes d’instabilité.

Fraichement entrée dans la vie active et ayant terminé mes études il y a peu, je constate avec tristesse la difficulté pour les jeunes à trouver un emploi. J'ai eu la chance d'être embauchée dans l'entreprise qui m'a accueillie durant mes 3 années d'études en alternance, mais nombreux sont mes amis et camarades, diplômés ou non, qui ne parviennent pas à avoir une situation professionnelle stable.

Engagée à gauche depuis quelques années, j'ai suppléé Jean-Pascal BONSIGNORE lors des élections cantonales de 2011; cette expérience fut très enrichissante et m'a permis d'avoir une approche positive de la politique locale et d’une campagne électorale, et de partager le travail du seul conseiller municipal vraiment engagé dans sa ville.

Draveil est une ville qui a du potentiel, c'est une ville agréable mais certains aspects viennent noircir le tableau, notamment le manque de transports et le peu de vie culturelle.

Je souhaite que ma ville évolue pour combattre les inégalités et apporter aux Draveillois et Draveilloises une meilleure qualité de vie, et c'est pour cela que je soutiens “Draveil à gauche."

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 09:20

Martial-L-web.jpgMartial Longo, Draveillois de naissance, habitant de la Plaine des Sables, explique son soutien à DraveilàGauche.

Né à Draveil, je soutiens la liste de Jean-Pascal Bonsignore, car j'apprécie son engagement au sein du Conseil municipal et les citoyens et militants de gauche rassemblés avec lui pour battre la droite, faire gagner la gauche, faire échec à l'offensive de la droite extrême et offrir d'autres ambitions à Draveil que le triste bilan affiché par l'UMP.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 15:17

J-Luc-M.JPGJean-Luc Marseille, Draveillois de longue date, membre de la liste DraveilàGauche, explique les raisons de son choix.

Habitant Draveil depuis plus d'un demi-siècle, j'ai décidé de faire partie d'une équipe de gauche afin de réaliser le pourquoi de mon militantisme depuis plus de 40 ans:

- lutter contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les discriminations quelles qu'elles soient;

- se mobiliser contre l'austérité et défendre les plus démunis et surtout les plus jeunes, afin de redonner du baume au coeur et du sens à une vie meilleure;

-résoudre le problème des transports en communs, bien trop insuffisants.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 09:15

Ornella-S.JPGOrnella Simonetti, employée CPAM de l’Essonne, syndicaliste CGT, livre les raisons de sa présence sur notre liste.

Je soutiens la liste DraveilàGauche parce que je sais, par expérience du passé, que ce sont eux qui défendent les intérêts de la population travailleuse de Draveil, contre les dégradations des services publics dont les gens ont besoin (transports, classes surchargées ans les écoles, hôpitaux avec des effectifs en baisse comme à Joffre et Dupuytren).

J’ajoute aussi que les militants de DraveilàGauche sont les seuls que je vois tous les dimanches sur le marché, qu’il pleuve ou qu’il vente.

Alors, je peux dire que je suis fière d’être sur leur liste.

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 09:30

Laurent Nestasio, 54 ans, gaulliste, habitant des Bergeries depuis 5 ans, explique pourquoi il a rejoint DraveilàGauche.

lorenzo-def.jpgChef Cuisinier, j’ai repris en 2004 la Brasserie et son commerce attenant en centre-ville, boulevard Henri-Barbusse, avec pour objectif d’offrir à cette ville une brasserie française de qualité. Hélas au bout de 4 mois devant des problèmes administratifs insolubles d’ouverture le soir, j’ai choisi de la revendre, ne gardant que la boutique annexe qui est devenue LORENZO TRAITEUR.

Très vite, je me suis fortement impliqué dans la vie de ma commune à travers l’Association des Commercants pour diverses manifestations et c’est avec mon équipe que fut organisé, entre autres, pour la première fois à Draveil le Dîner Dansant de la Fête de la Musique.

Dans les années 1980, j'étais sympathisant du Parti Socialiste et je suis devenu très militant dans les années 1990. Après le réferendum de 1992 sur Maastricht  où le parti s’est déchiré, j’ai cessé toute activité au PS. En 2002 pour les présidentielles, j’ai soutenu François Bayrou et en 2007, j'étais engagé au Modem.

Je vis en union libre avec ma compagne, nous avons 6 enfants,  nous sommes une famille recomposée mais dans les faits plutôt une tribu. J’aime beaucoup Draveil, mais depuis ces quelques années il me semble qu’il est plus que nécessaire que les citoyens de cette ville se mobilisent pour qu’ensemble, nous redonnions de vraies valeurs de partage et d’écoute sur les problèmes de notre cité - et surtout mettre fin aux conflits larvés qui nuisent à l’image de notre ville.

Voilà pourquoi je m’engage avec DRAVEIL A GAUCHE et que je soutiens Jean Pascal BONSIGNORE.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 09:20

Ghislaine-Dellagostino-web.jpgGhislaine Lévy, employée de la CPAM, habitante de la Plaine des Sables, s'exprime sur sa présence sur la liste Draveil à Gauche.

Je soutiens la liste « Draveil à Gauche » pour lutter contre la droite UMP qui réduit les budgets des services utiles a la population modeste ; pour lutter contre l’extrême-droite qui avance cachée et qui défend des intérêts immobiliers de luxe personnels; pour dénoncer des candidats qui viennent et qui reviennent pour faire des carrières politiques personnelles sans intérêt pour la population et qui font des promesses, sachant eux-mêmes qu’ils ne les tiendront pas !

Alors je suis sur la liste du conseiller municipal qui a toujours été présent -et qui continuera à l’être, avec l’ensemble de nos candidats, dans les combats pour la défense de la population laborieuse sans calcul politicien.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 09:13

Rodolphe-web.JPGRodolphe Marilly, étudiant en 2ème année de Droit à la faculté d'Evry, explique son engagement au sein de Draveil à Gauche.

J'ai 20 ans et j'habite à Draveil depuis mes 6 ans, je peux donc dire que j'ai vu grandir ma ville, le constat est le suivant : malgré qu'elle soit une magnifique ville, il y a quand même certaines choses qui ne passent pas inaperçues ;en effet, pour les jeunes, au point de vue transports, c'est une honte ; le forfait à l'année est extrêmement cher et les bus ne passent pas tout le temps et sont mal desservis, à cause de problèmes liés aux bus ou aux conducteurs ; on doit donc prendre en compte ces difficultés financières qui continuent à l'aube de nos 18 ans, c'est-à-dire passer le Bac, le permis coûte cher également comme l'inscription en faculté, on doit essayer de pallier tout cela, par le travail ou par l'aide généreuse de nos parents, mais tous ne naissent pas « avec une cuillère en argent ».

 Concernant le sport, avant que je n'évolue à Juvisy, j'étais au gymnase Richard Dacoury, là encore malgré les apparences qui semblaient montrer une belle infrastructure, il y avait très peu d'argent fourni par la Mairie pour le Basket-ball alors que nous gravissions les échelons chaque année.

 Je suis allé à l'école primaire Marie-Laurencin, puis à Notre Dame (primaire et collège), j'ai constaté la différence entre ces deux écoles : à Marie Laurencin, il y avait beaucoup de travers, une nouvelle fois liés aux financements des matériaux telles que les tables, chaises, livres, et finalement au bout, les enfants se lassent déjà de l'école, car rien n'est fait pour les motier d'avantage. 

A Notre Dame (école privée), l'enseignement était de qualité, ainsi quev les enseignants qui voyaient en nous, un potentiel qu'on devait explorer. Ce n'est pas normal de passer par le Privé pour comprendre cela, j'ai eu beaucoup d'amis qui sont allés aux collèges Daudet et Eugène Delacroix, une nouvelle fois, leur envie de persévérer s'est fait ressentir jusqu'au lycée où certains, en manque de conseils et d’abnégation, ont décidé d’arrêter d'étudier. L'éducation Nationale est un problème qui dépasse le conseil municipal, en revanche, ce n'est pas une raison pour laisser pour compte tout ces jeunes en manque de repères, j'affirme cela en connaissance de cause, car plus d'une fois j'aurais pu sombrer.

La politique actuelle de Draveil n'est pas faite pour les jeunes, seul compte pour le maire l’intérêt des plus agés ; de plus, il est vrai que nous nous sentons de moins en moins concernés par la politique, de par les mensonges ainsi que paroles creuses, on a fini par en accepter le prix en se disant « de toute façon, c'est tous les mêmes ». En acceptant cela, on se met à genoux, et c'est quelque chose qu'on ne peut plus se permettre à l'heure actuelle : l'état des communes, dont cette belle ville de Draveil est au plus bas par la montée, dans l'ombre, d'une haine de l'autre qui amplifie le cœur des gens, une haine aveugle qui rime avec la peur ; les relations entre les jeunes et les anciens de Draveil s'amenuisent, alors que nous avons besoin des deux pour évoluer, pour que chacun apporte une pierre à l'édifice-et quel édifice, celui de se battre pour le bien d'autrui ! 

Ces craintes sont reprises en chœur l’Extrême droite, ils savent pertinemment que les médias, ainsi que le peu de connaissance des jeunes adultes, leur permettra de bénéficier d’électeurs convaincus. 

Je ne laisserai pas ce paysage qui reflète un ancien temps s'immiscer dans notre ville, et dans la France entière. Je vote donc Draveil à Gauche, pour avoir parlé avec des gens qui ne pensaient pas qu'à la politique, mais qui pensent en tant que père, en tant que mère, en tant qu'Homme, en tant que camarade, en tant que citoyen. 

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 09:15

Bernadette Dochet, bibliothécaire municipale, habitante de Champrosay, nous confie les raisons de son engagement sur la liste DraveilàGauche.

Bernadette-D.-web.jpgConvaincue que seule une gestion municipale de gauche peut être génératrice d’avancées sociales, il m’a paru nécessaire de rejoindre « Draveil à gauche », pour un véritable engagement sur notre commune, au-delà des querelles intestines et autres ambitions personnelles.

En effet, tout en accordant l’importance qu’ils méritent aux grands enjeux de notre société – Santé, Éducation, Environnement, Culture – « Draveil à gauche » entend mener une réelle politique contre les inégalités et pour l’amélioration des conditions de vie de tous les Draveillois.

C’est là le sens de mon implication au sein de cette équipe aux multiples composantes mais avec un objectif unique : l’intérêt de notre commune et de ses habitants dans toute leur diversité.

 

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 09:12

Encore d'autres soutiens qui s'ajoutent à notre liste; rejoignez-nous!

Avec l’équipe de femmes et d’hommes qui m’accompagnent dans cette campagne, nous avons décidé de nous présenter à vos suffrages en mars 2014.

JPB-2013-centre villeJean-Pascal BONSIGNORE, tête de liste DraveilàGauche

Nous avons une belle ambition pour Draveil : faire de notre ville une ville de progrès, de démocratie, de services publics, de fiscalité maîtrisée, de solidarité, fraternité, amitié et sincérité.
Notre démarche : construire avec vous le projet de ville. Dès février, il vous sera soumis quartier par quartier. Puis c’est vous qui le porterez le 23 mars et le 30 mars, et surtout ensuite, après l’élection, quand le soufflé électoral sera retombé et que seuls ceux qui se battent au quotidien avec vous seront toujours là, présents, pour défendre avec vous Draveil que nous aimons.

Lire l'intégralité de notre déclaration: Tract déclaration candidature DàGauche-janv 2014-ok candidature DàGauche-janv 2014

Nous contacter, nous rejoindre: 06 87 21 97 59; draveilagauche@voila.fr

Liste des soutiens; les noms sont rajoutés au fur et à mesure et publiés à chaque fois

Yolande Aubouet, membre du bureau amicale de locataires Draveil-Vigneux, Bergeries- Nicole Alliaud, militante PCF Front de Gauche , Mainville - Melick Allouane, centre-ville - Americo Antunès, Brossolette - Mario Antunès, Centre-ville - Valy Bamba, domaine de Vlliers- Bernard Baret, Mainville - Jean-Marie Bars, gaulliste, Belvédère - Malika Belkadi, sud centre-ville - Jean-Claude Bellamy, Parc du Château - Fabienne Bellay, Front de Gauche, Belvédère - Mohamed Ben Yakhlef, délégué Syndical STTRATBV-CGT, membre des Alternatifs / Ensemble Front de Gauche - Farida Berrahmoun, Danton - Anne Bloser, Plaine des Sables - Charly Bonnet, bénévole association humanitaire, sud centre-ville - Jacqueline Bremond, citoyenne,  Villiers - Sylvie Briard, PCFFront de Gauche, Sables de Rouvres - Dominique Briat, Mainville - Ginette Bloser, Front de Gauche, Centre-ville - Thierry Bouclerot, Villiers - Philippe Brisson, Danton - Yves Caufriez, Front de Gauche, Champrosay - Jean-Claude Charlandi,Villiers - Bruno Charlier, Bergeries - Maria-Rita Cherrier, Mainville - Jean-Claude Cherton, Front de Gauche, La Villa - Nicole Cherton, vice-présidente d'association, La Villa - Daniel Chiron, Plaine des Sables - Jacky Dada, centre-ville - Malika Dafi, Bergeries -- Michel Dartois, Centre-ville - Guy Dayre, centre-ville - Ghislaine Lévy, Front de Gauche, Plaine des Sables- Raphaël Dellagostino, PCFFront de Gauche ,centre-ville - Sébastien Deschamps, Danton - Marie Destro, agent territorial - Cathy Devaux, centre-ville - Moussa Diallo Sané, plaine des Sables - Bernadette Dochet, Champrosay - Daniel Durand, Louisette Durand, Front de Gauche, Mainville - Mohamed El Drini, Bergeries - Kevin Elismar, étudiant, Brossolette - André Espié, Front de Gauche,centre-ville - Josette Farines, centre-ville- Agnès Faye, Front de Gauche,Belvédère- Denis Faure, sud centre-ville- Martine Francisci, centre-ville  - Patricia Gambotti, Front de Gauche, Mazières - Guy Ghadrouche, Bergeries - Daniel Gauthier, Front de Gauche, Champrosay -Gilda Gobbo, centre-ville - Marie-France Dineur, Front de Gauche, Paris-Jardins - Michel Godreau, Paris-Jardins - Faustin Guillossou, centre-ville - Jackie Hénaux, Villiers - Jasmine Hénaux, Mazières - Marie-Louise Hénaux, PCFFront de Gauche, Villiers -- Chantal Hurtado, militante PCFFront de Gauche , Centre-ville - François Hurtado, syndicaliste, Front de Gauche,centre-ville - Isola André, Orée de Sénart - Claude Juin, Alain Juin, Plaine des Sables - Jacqueline Keraven, Brossolette - Jeannette Kersual, centre-ville - Claire Khalfoune, domaine de Villiers - Mohamed Kridi, Danton - Nicole Leboulch, militante PCFFront de Gauche, Mainville - Robert Lamplé, militant PCFFront de Gauche , Plaine des Sables - Lila Larini, ancienne présidente du Comité de défense du Centre de santé, Brossolette - Antonio Lamplé-Opéré, maçon républicain, Mazières - Véronique Lefèvre, PCFFront de Gauche,  Belvédère - Jean-luc Lefèbvre, Villiers - Sylvie Lemoux, syndicaliste CGT, Plaine des Sables - Jamel Larini, Front de Gauche,Brossolette - Sam Lawson, Front de Gauche,Plaine des Sables - Martial Longo, plaine des Sables- Rodolphe Marilly, étudiant, Brossolette -  Jean-Luc Marseille, Front de Gauche,Mainville - Bernard Marteau, Belvédère - Pierrette Meyerie, Mainville - Serge Millien, PCFFront de Gauche, Domaine de Villiers - Christian Montout, domaine de Villiers - Henriette Morel, Jacky Morel, Champrosay - Philippe Naville, Front de Gauche,Villiers- Guillaume Navoret, syndicaliste, Brossolette- Laurent Nestasio, Bergeries - Adeline Ngaleu Siani, syndicaliste, Belvédère - Jean-Claude Pauper, Plaine des Sables - Jacques Prévost, Paris-Jardins - Assia Sanane, Villiers - Jean-Pierre Sauvage, Mainville - Margot Seguin, Front de Gauche, Belvédère - Michel Séonnet, engagé dans la vie de la cité, Mazières - Ornella Simonetti, syndicaliste CGT, Champrosay  Claude Vayssettes, Danton -  Muriel Wetzel, membre active d'une association locale, Domaine de Villiers -

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 09:00

facebook Draveil À Gauche Bonsignore-okChaque jour, un carnet de campagne au fil des rendez-vous, rencontres, réunions, échanges; l'occasion aussi pour vous de vous exprimer sur notre mur, comme vous le faites déjà en commentaires ci-dessous.

Pour vous connecter:

Draveil A Gauche Bonsignore.

Nous sommes aussi sur Tweeter: @JpBonsignore

Dimanche 23 mars, gagnons Draveil à gauche

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article