Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 09:45

Selon l’édition 2013 du baromètre des services publics BVA-Institut Delouvrier publié le 23 janvier, les usagers des services publics sont majoritairement satisfaits (71% en moyenne). Un des enjeux majeurs de la prochaine élection municipale, sur lequel DraveilàGauche vous mobilisera.

DSCF1783.jpgLes principaux enseignements de ce sondage :

-La satisfaction des usagers des principaux services publics reste relativement élevée à 71% en moyenne sauf pour l’emploi et la justice. La tendance à moyen terme est plutôt à la baisse à l’exception de la police et de la gendarmerie, seul domaine à progresser tous les ans depuis cinq ans.

- Les grandes entreprises publiques sont citées 2 fois moins aujourd’hui qu’il y a 8 ans lorsque l’on évoque la notion de « service public ». La crise et la prise de conscience de la nécessité de réduire les déficits associées au ras-le-bol fiscal conduisent les Français à arbitrer plus que jamais très majoritairement en faveur d’une réduction des impôts plutôt qu’à une amélioration des prestations fournies par les services publics.

- Emploi, Education et Fiscalité, trois domaines prioritaires et problématiques

Les préoccupations des Français en matière de services publics ont encore évolué cette année consacrant une poussée des préoccupations sur l’Education (+5 points en un an) et la fiscalité (+6 points), services sur lesquels leur image de l’action de l’Etat s’est nettement dégradée cette année (-13 points sur la fiscalité et -16 sur l’Education). L’emploi reste la priorité n°1 (11 points devant l’Education) et le domaine le moins satisfaisant à leurs yeux : seulement 16% de jugements positifs sur l’action de l’Etat dans ce domaine.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 23:22

Retrouvez-nous samedi 25 janvier à partir de 10h15 à Intermarché Draveil 

Les nouveaux noms sont rajoutés au fur et à mesure; rejoignez-nous;

Les signataires de cette déclaration font part de leur volonté de composer un rassemblement, dans l'objectif de faire front contre les politiques d'austérité envers les collectivités qui font craindre un recul du service public auquel les familles ont droit, et d'offrir aux Draveillois une proposition véritablement de gauche aux prochaines élections municipales.

Ils déclarent s’opposer fermement, quotidiennement et en tous lieux, à la montée de la droite et de l’extrême-droite dans leur ville, sous toutes les formes qu’elles pourront adopter lors de ces élections. De même, ils refusent les logiques d’appareils politiques visant à implanter ou à réimplanter des candidats dans le seul but de favoriser des carrières politiques personnelles, aventureuses et néfastes à l’intérêt public.

Ils déclarent vouloir mettre en débat dans les quartiers des propositions en direction des jeunes, des familles modestes, des salariés, des personnes âgées, dans les grands domaines notamment du service public, de la jeunesse, de la culture, de la santé, l’emploi, le logement, les transports et l’aménagement durable.

Pour toutes ces raisons, ils appellent à poursuivre ce rassemblement et à l'élargir en gageant qu’il sera porteur d'un projet municipal et d’engagements concrets, en phase avec les attentes des Draveillois et pour préparer l'avenir de notre commune. 

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal, tête de liste DraveilàGauche - Yolande Aubouet, membre du bureau, amicale de locataires Draveil-Vigneux, Bergeries- Nicole Alliaud, militante PCF , Mainville - Mario Antunès, ingénieur, Centre-ville - Jean-Marie Bars, ancien conseiller municipal, militant gaulliste de progrès, Belvédère - Jean-Claude Bellamy, Ingénieur EDF retraité, Parc du Château - Fabienne Bellay, secrétaire-comptable, Front de Gauche, Belvédère - Anne Bloser, Conseillère emploi, Plaine des Sables - Jacqueline Bremond, citoyenne, Villiers - Sylvie Briard, chef de projets, Front de Gauche, Sables de Rouvres - Ginette Bloser, retraitée, Front de Gauche, Centre-ville - Yves Caufriez, ingénieur technique informaticien,Front de Gauche, Champrosay - Jean-Claude Charlandi, chauffeur, Villiers - Bruno Charlier, conducteur-receveur bus, Bergeries - Maria-Rita Cherrier, infirmière, Mainville - Jean-Claude Cherton, enseignant-chercheur retraité, La Villa - Nicole Cherton, professeure retraitée, vice-présidente d'association, La Villa - Malika Dafi, agent de service, Bergeries -- Michel Dartois, retraité, Centre-ville - Guy Dayre, retraité, centre-ville - Ghislaine Dellagostino, employée CPAM, Front de Gauche, Plaine des Sables- Raphaël Dellagostino, cheminot retraité, PCF ,centre-ville - Cathy Devaux, agent hospitalier Ap-Hp, centre-ville - Bernadette Dochet, bibliothécaire, Champrosay - Daniel Durand, ingénieur du son retraité; Louisette Durand, infirmière retraitée, Front de Gauche, Mainville- Kevin Elismar, étudiant, Brossolette - Agnès Faye, cadre retraitée, Front de Gauche,Belvédère- Denis Faure, retraité Air-France, sud centre-ville- Martine Francisci, centre-ville  - Patricia Gambotti, agent d'accueil,Front de Gauche, Mazières - Guy Ghadrouche, peintre en bâtiment, Bergeries - Daniel Gauthier, retraité, Front de Gauche, Champrosay - Marie-France Godreau, retraitée, Front de Gauche, Paris-Jardins - Michel Godreau, ingénieur retraité, Paris-Jardins - Jackie Hénaux, retraité, Villiers - Jasmine Hénaux, vendeuse, Mazières - Marie-Louise Hénaux, retraitée, PCF, Villiers -- Chantal Hurtado, militante PCF , Centre-ville - François Hurtado, syndicaliste, Front de Gauche,centre-ville- Claude Juin, retraitée; Alain Juin, retraité, Plaine des Sables-- Mohamed Kridi, coimmerçant, Danton - - Nicole Leboulch, militante PCF , Mainville - Robert Lamplé, militant PCF , Plaine des Sables - Lila Larini, secrétaire, ancienne présidente du Comité de défense du Centre de santé, Brossolette - Antonio Lamplé-Opéré, maçon républicain, Mazières - Sylvie Lemoux, syndicaliste CGT, Plaine des Sables - Jamel Larini, entraîneur sportif, Front de Gauche,Brossolette - Sam Lawson, encadrant sportif, Front de Gauche,Plaine des Sables - Rodolphe Marilly, étudiant, Brossolette -  Jean-Luc Marseille, comptable, Front de Gauche,Mainville - Pierrette Meyerie, enseignante, Mainville - Serge Millien, administrateur d'entreprise artistique, PCF, Domaine de Villiers - Philippe Naville, agent EDF, Front de Gauche,Villiers- Guillaume Navoret, imprimeur syndicaliste, Brossolette - Jean-Claude Pauper, électricien, Plaine des Sables - Jacques Prévost, retraité RATP, Paris-Jardins - Assia Sanane, employée, Villiers - Margot Seguin, responsable RH, Front de Gauche, Belvédère - Michel Séonnet, écrivain, engagé dans la vie de la cité, Mazières - Ornella Simonetti, agent CPAM, Champrosay – Muriel Wetzel, membre active d'une association locale, Domaine de Villiers -

Pour signer cet appel, vous joindre à nous

Nom :                                                                                                   Prénom :

Profession ou qualité :

Adresse :

Téléphone :                                                          Mail :                              @

Signature :

 

Coupon à compléter et à nous adresser à : DraveilàGauche, 22 bis rue Lamartine, Draveil, ou à envoyer par mail sur draveilagauche@voila.fr

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 09:00

Yves Caufriez, ingénieur technique informaticien, Front de Gauche, habitant de Champrosay, nous livre le sens de son engagement dans l'équipe DraveilàGauche.

yves-caufriez-blog.jpgLa démocratie, pouvoir au peuple, c’est la défense de l’intérêt général et la participation de tous ceux qui le veulent, pour le bien de tous! Voilà pourquoi j’ai rejoint Draveil à Gauche!
J’ai 59 ans et je n’ai pas besoin de dire que je galère pour retrouver un emploi et même une formation, pensez, à mon âge!
Ceci dit, je peux être utile, bien sûr, alors je m’engage avec quelqu’un de sincère et dévoué, Jean-Pascal Bonsignore, et avec tous ceux qui le rejoignent, de bords bien différents: nous voulons élaborer avec les citoyens de Draveil un projet « dans l’intérêt général des Draveillois ».
Si j’ai des projets, bien sûr, et à Draveil!
Attirer plus de jeunes à faire de la voile et/ou du kayak, mais aussi monter une boulangerie-école sociale et solidaire, bio et au feu de bois, pour donner un CAP et un beau métier à des jeunes, et avec la participation des Draveillois qui pourront avoir du bon pain et contribuer à sortir des jeunes du chômage.
Et des rêves: transports gratuits à Draveil comme cela existe dans des communes très proches; trouver "histoire populaire des États-Unis" de Howard Zin à la bibliothèque municipale de Draveil plutôt que de l’acheter, et puis faire la fête avec de nouveaux amis autour de la réalisation de projets communs! …
Allons-y!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 09:00

Roberto.jpgPourquoi, j’ai décidé de soutenir l’initiative de Jean-Pascal Bonsignore de proposer une liste de gauche aux prochaines élections municipales.

Roberto Lample

Habitant Draveil depuis plus de cinquante ans, j’ai toujours défendu les valeurs de gauche, celles qui placent l’Humain avant les marchés, celles qui honorent la République française, la Liberté, l’Egalité, et celle que les libéraux de tous horizons ont du mal à prononcer, la FRATERNITE.  

Aujourd’hui notre démocratie est en danger. On a pu le constater lorsque, malgré le « Non » largement majoritaire exprimé sur le traité Européen de 2005, ce résultat a été bafoué par l’UMP, le PS et les Verts qui l’ont imposé au peuple français par le vote de leurs élus en congrès. Depuis ils ont trouvé encore mieux pour appliquer leur crédo libéral : le traité Sarkozy-Merkel qui impose entre autres aux états de la zone Euro, de soumettre leurs budgets aux impératifs des Ultra-libéraux non-élus de la commission de Bruxelles sous peine d’amendes mirobolantes. On peut en voir, partout en Europe, les résultats catastrophiques sur les conditions de vie des populations.

La commune devient l'un des derniers endroits où des politiques de Fraternité peuvent être appliquées, c’est le cas dans de nombreuses villes de gauche où les élus n’ont pas oublié ce pourquoi ils avaient été choisis.

A Draveil, la gauche est en berne, la commune ne sert que de lieu de promotion pour des ambitions personnelles aux partis gouvernementaux PS et Verts. D’un côté le représentant du député Mandon soutenu par le PS, aux convictions de gauche inversement proportionnelles à ses ambitions politiques; de l’autre un « envoyé spécial » que les Verts tentent d’implanter pour établir une base à sa future carrière de politicien, notre J-V Placé draveillois. Absents l’un comme l’autre entre les élections, ils (ré)apparaissent au moment où il y a « du foin à manger ». Ces deux représentants des partis gouvernementaux sont tellement ambitieux qu’ils sont incapables de s’unir, privilégiant leurs intérêts personnels à ceux de la population.

Alors devant ce désastre et cette capitulation, j’ai choisi de soutenir la liste défendue par Jean-Pascal Bonsignore. Parce que j’ai plus confiance en lui pour défendre les valeurs auxquelles je crois. Cette confiance, elle est basée sur son action: il est le seul élu de l’opposition qui ait alerté les Draveillois sur la gestion  libérale de la commune par l’UMP de Georges Tron. Non seulement en alertant sur les décisions et les pratiques de la municipalité, mais également en proposant aux Draveillois de se mobiliser contre cette politique. Comme sur la disparition programmée du Centre de Santé, sur les comportements scandaleux des bailleurs lors de la rénovation des Mazières et des Bergeries, sur la marginalisation des offres culturelles avec la bibliothèque et la cédéthèque. En soutenant les employés des services communaux et publics dans leurs combats pour le respect de leur dignité, face aux attaques mesquines et la dégradation de leurs conditions de travail.

Jean-Pascal, avec sa personnalité, a honoré sa fonction de conseiller municipal d’opposition sans en chercher un quelconque avantage, bien au contraire. C’est pourquoi, c’est en le soutenant que je continuerai à défendre les valeurs de gauche auxquelles je suis très attaché:  LIBERTE EGALITE FRATERNITE.

"Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent."

 

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:29

Suite des soutiens à notre appel avec aujourd'hui Lila Larini, ancienne présidente du Comité de Défense du centre de santé

Fraternité : ma priorité

Chacun de nous sur la liste DraveilàGauche a des qualités à mettre en valeur pour le bien de la ville et de chaque citoyen de Draveil.

Moi je suis proche des ces gens, dans ma ville, qui ont besoin de réconfort, pour leur montrer qu'ils existent toujours et qu'il ne faut pas les oublier. Mon amie Yvonne Thourot, Draveilloise, a eu 100 ans le 15 décembre 2013, nous lui avons rendu visite à la maison de retraite où elle s'éteindra un jour, mais pas seule!

La famille, les amis, les voisins, c'est sacré !!! Prendre le temps de donner un coup de fil, de rendre visite à un voisin malade, famille ou amis, aux personnes âgées qui sont seules, malades, en maison de retraite; pour elles, c'est un moment de bonheur assuré et en même temps nous faisons une bonne action, qui ne nous coûte bien souvent qu’une à deux heures de notre temps libre!

La solidarité, la fraternité: mes priorités; des acquis pour lesquels je me bats au quotidien C’est une de meLila.JPGs raisons de rejoindre à nouveau DraveilàGauche, une équipe qui porte haut ces valeurs.

Lila Larini, militante Front de Gauche, membre de DraveilàGauche en 2008

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 09:20

Etonnants revirements du chef de file UMP de Draveil lors de ses voeux samedi soir au Théâtre: à deux mois des municipales, il découvre l'exigence de transports en heures creuses et le bien-fondé de la réouverture de l'accueil des Draveillois le mercredi après-midi! Sans compter les omissions dans certaines de ses annonces. Revue de détail.

Malgré l'affiche d'invitation grand public et de nombreuses invitations personnelles lancées, pas de raz-de-marée samedi soir au théâtre. Outre les responsables associatifs tous clubs confondus, et sans nul doute le comité départemental UMP et ses prolongements locaux, à pein le discours teminé, la salle s'est vidée de plus de moitié, laissant de grands espaces vides. Dans la salle également, les deux candidats gouvernementaux PS-EELV à la recherche d'éventuels soutiens. (A noter au passage, une fois de plus, la belle décoration de la salle réalisée par notre amie fleuriste de Danton).

Nous y étions, Draveillois résidents, soucieux de connaître les annonces électorales de l'équipe UMP. Nous y avons entendu le Maire (re)découvrir les besoins de Draveil:

- Transports: 3 dossiers déposés au STIF pour rajouter une ligne Champrosay/centre ville, rallonger les amplitudes de bus en soirées et obtenir des dessertes aux heures creuses le week-end. Bravo! Nous le demandons depuis plusieurs années, nous avons même, par le bais de notre élu JP Bonsignore, proposé au budget 2013 de financer plus de 700 heures annuelles par révision de certaines dépenses et exigence de crédits auprès de l'Etat, la Région (qui finance les transports) et le Conseil général (lire: Budget de Draveil: d'autres recettes, de nouveaux emplois ). Refus de l'UMP, qui aujourd'hui, miracle d'année électorale, s'en saisit enfin. Tant mieux s'ils nous écoutent, mais gageons que la Région ne s'empressera pas de faire aboutir ces demandes (réductions de budgets obligent), pas plus que nos conseillers régionaux gouvernementaux!

- Ouvertures des accueils en mairie le mercredi après-midi: nous l'avons demandé il y a plus de 7 ans (dans le précédent mandat). Refus de l'UMP à l'époque: "les Draveillois s'en accomodaient parfaitement" à leurs dires; l'ouverture le mercredi n'a finalement été rétablie... qu'en mai 2013! Aujourd'hui, mars approchant, l'UMP (re)découvre les attentes des habitants et la réalité de leur quotidien. Miracle de l'année électorale, on vous dit. Tant mieux pour les habitants! Toutefois, ces mesures électoralistes (comme celles de l'accroissement des horaires d'accuel en centres de loisirs) ne pourront être financées qu'au prix de réductions de services sur d'autres postes municipaux, rigueur budgétaire de l'UMP oblige. Sans oublier les annonces gouvernementales de geler les dotations d'Etat aux villes en 2014 et 2015. Rien de tout cela dans le discours "rassurant" du chef de file local UMP!

- Amélioration du réseau internet: très bien, et d'ailleurs sur les 700 000 euros annoncés au budget 2013, Jean-Pascal Bonsignore avait proposé de demander 300 000 euros de subventions exceptionnelles de l'Etat qui dispose d'une ligne budgétaire spécifique (lire:Draveil: "de l'audace pour les investissements au budget 2013!" ) . Le Maire a annoncé samedi soir un coût de 400 000 euros: a-t-il intégré cette proposition? Si oui, notre élu le rencontrera sans délai pour construire le dossier argumentaire. Toutefois, il faut savoir qu'aujourd'hui, d'une part le changement des armoires de connection pose des problèmes de place dans plusieurs cas, retardant voire annulant l'opération; d'autre part, l'opérateur pressenti, sélectionné à la hâte, ne souhaite plus s'investir réellement dans notre ville et "traîne des pieds". Draveillois en attente de débit internet, patience, beaucoup de patience!

Le 23 mars, vous pouvez tourner enfin la page UMP de Draveil en choisissant une équipe de gauche conduite par un Draveillois connu et reconnu, présent au quotidien, bien au fait de ses dossiers et des réalités de notre ville: Jean-Pascal Bonsignore, entouré d'une équipe de gauche diverse, connue et active dans la ville depuis de longues années, présente sur le terrain en permanence et pas seulement à 6 mois des élections. Signez leur appel, rejoignez les (cliquer sur Municipales 2014: l'appel au rassemblement combatif des Draveillois s'élargit de plus en plus )

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 15:57

Suite des textes de Draveillois soutenant l'appel de DraveilàGauche. Aujourd'hui, Serge Millien, administrateur d'entreprises artistiques, militant PCF, habitant du domaine de Villiers.

Serge-Millien.JPG

Pour le gouvernement PS-EELV et ses petits supplétifs "locaux", on ne pourrait rien faire contre les marchés financiers ; pas plus de protestations en ce sens du côté des 100% Bleu-Marine habillés en faux Chaperon rouge. Pire, il faut les rassurer, donc aggraver l'austérité envers le plus grand nombre au seul profit des multinationales du CAC 40. Le résultat, c'est inévitablement moins de pouvoir d'achat donc moins de production, plus de chômage ...
Comment ne pas se rappeler que le pouvoir Sarkozy-UMP possède les droits d'auteur de cette funeste politique !
L' "honorable ex-député" Georges Tron en fut le zélé serviteur en tant que sous-ministre de la Fonction Publique, avec le triste résultat que l'on connaît (les fonctionnaires et l'ex-ami de Villepin, certes pour des raisons radicalement différentes, ont bien apprécié).  
Dans ces conditions, réel est le risque de voir la résignation ou pire l'exaspération s'exprimer avec force le 23 mars prochain à l'occasion du 1er tour des élections municipales, et être ainsi dévoyées par le clan familial Le Pen/Ollivier.

 Assez ! Nos concitoyens méritent tout autre chose pour leur commune et pour eux-mêmes.

Avec la baisse des dotations de l'Etat et des prérogatives communales,  le toujours moins de dépenses publiques, le credo unanime, de Tron à Lejeune-Pasquet, en passant par Olivier/Le Pen est à l'unisson : tout pour les marchés financiers dont chacun peut pourtant chaque jour vérifier la malfaisance pour les individus et les familles fragilisés, leur incapacité à combattre la crise, bien au contraire !

Pourtant les vrais besoins sont  de plus en plus nombreux et pressants.

Aussi s'agit-il de rassembler largement la population pour atteindre des objectifs tels que :

    - Draveil constitue une sorte de "bouclier social" 

    - Draveil porte avec les citoyens des priorités et des ambitions pour son territoire

    - Draveil devienne "cœur battant" de la démocratie

    - Draveil contribue à préserver la planète

Dans ces conditions, tout au long de ces six dernières années, l'implication, les compétences de Jean-Pascal Bonsignore ont été appréciées par tous ceux avec qui il a porté les justes revendications contre l'injustice sociale notamment. C'est par l'action au quotidien que l'élu communiste a su se faire respecter, au conseil municipal, de tous ses adversaires et de ses partenaires de toute la gauche.

Tout indique que demain, plus qu'aujourd'hui, Draveil aura besoin de nombreux élus qui, avec lui, se montreront les défenseurs efficaces des victimes de l'austérité et les artisans résolus afin d'œuvrer au service de "l'Humain d'abord".

Il en découle naturellement que je fais totalement mien cet "appel au rassemblement combatif des Draveillois" et ne ménagerai aucun effort pour que le 23 mars, puis en mai, nous puissions tous ensemble contribuer à rouvrir les portes de l'espoir pour Draveil, la France et l'Europe.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 10:03

Jean-Claude Cherton, enseignant-chercheur retraité, Draveillois depuis plus de quarante ans, nous explique les raisons qui l'ont conduit à soutenir l'appel de DraveilàGauche.

JC-Cherton.jpgMa sensibilité de gauche s'est forgée depuis environ mes vingt ans.

Même si mes choix de vie m'ont fait abandonner le militantisme actif de ma jeunesse, je me suis toujours intéressé à la politique et mon orientation n'a fait que s'affermir et mes votes, aux  consultations électorales à tous les niveaux, n'ont jamais divergé.

Aujourd'hui, je suis de plus en plus choqué  par la tendance qui se généralise -pour beaucoup de dirigeants et décideurs en tous genres - à négliger, à sacrifier « l'humain » , le « social » en maintes occasions,  pour des raisons ou  prétextes d'efficacité,  de compétitivité etc...  Raisons cachant souvent des motifs mercantiles, des intérêts particuliers et à plus grande échelle... des groupes de pression. 

Cela se voit aux niveaux  mondial, européen,  français et  finalement local ….pour en arriver aux élections municipales de Draveil.

Je sais bien que la gestion d'un ensemble même réduit d'«administrés» comme celui d'une municipalité  est assujettie à de   nombreuses contingences et qu'il est  compliqué d'obtenir un budget en équilibre. Mais tout problème compliqué, « multivariable », a souvent plusieurs solutions qui résultent  d' optimisations, de choix. Chacune des solutions présente des avantages et des inconvénients différents. Il semble évident que la gestion d'un conseil municipal donné sera plus ou moins tributaire de sa tendance politique globale, de par les priorités qu'il s'est fixées.

Pour moi la priorité à Draveil comme ailleurs devrait être l'humain, le social  pour le plus grand nombre des administrés, ce qui implique finalement :

- d' exclure  tout clientélisme

- de rogner sur des dépenses qui sans être somptuaires -comme certaines constructions ou rénovations récentes-  sont à mon sens moins urgentes ou nécessaires que le service public touchant au quotidien des administrés.

Comme points prioritaires, je pense :

- au transport, j'habite en face  d'une station de bus que j'utilisais (en activité) et je constate que les temps d'attente ont considérablement augmenté

- à la circulation difficile à certaines heures ( les deux points étant sans doute liés )

à l'amélioration de la collecte des déchets en rétablissant une fréquence plus importante

aux « jeunes »  pour qui l'on devrait établir ou accentuer le soutien scolaire et le transport gratuit (de même que pour les sans-emplois).  

- un meilleur accès aux loisirs ( voire même la gratuité ) ainsi que  pour les  «  moins jeunes », pour réduire ces frontières inter-générations qui me semblent nuisibles.

La restauration d'une maison de la culture sans distinction d'age pour les activités serait peut-être une bonne chose ? J'ai par exemple un très bon souvenir d'un club d'échec très actif où se côtoyaient des jeunes et des seniors de tous niveaux, il y avait des compétitions régionales...  Cela n'était pas très coûteux . De même il y a eu « dans le temps » une activité théatrale , un club d'anglais , une chorale … Où cela est-il passé ? Ou se trouve maintenant le syndicat d'initiatives ?

Mon choix entre les différentes formations candidates à Draveil est très facile.

Il s'agit d'abord de battre ou  d'écarter les droites -extrême ou non extrême- et ensuite de trancher entre les formations représentant la gauche gouvernementale et l'équipe de Draveil à Gauche.

En raison de tout ce que je souhaiterai voir à Draveil, sans hésitation je me détermine pour cette dernière équipe, véritablement de Gauche menée par J-P Bonsignore qui a démontré à maintes reprises par sa compétence, son efficacité, sa proximité des gens -surtout ceux victimes du contexte économique actuel-, qu'il peut porter les valeurs d'une gauche pouvant nous ramener « des jours heureux ».

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 09:41

L'appel pour les municipales s'étend encore plus. Aujourd'hui, Raphaël Dell'Agostino, cheminot, syndicaliste, s'exprime sur son choix du rassemblement combatif des Draveillois.

raphael.JPGJe soutiens l'appel de DraveilàGauche parce que l'intérêt des travailleurs et des familles modestes exige une municipalité à leur service, c'est à dire:

- Gratuité des transports pour les jeunes et les sans-emploi;

- Solidarité non clientéliste envers les personnes âgées;

- Politique incitative de création d'emplois;

- Modernisation et extension du service public.

J'ajoute aussi que, face à l'extrême-droite rampante, la réponse n'est ni la droite arrogante, ni la gauche gouvernementale, mais bien le rassemblement de la gauche issue de la Résistance, celle qui porte les valeurs qui sont les miennes: anti-libérale, contre la domination de l'argent, pour l'égalité sociale et contre toutes les formes de racisme.

Pour signer l'appel:  cliquer ici

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 00:00

Retrouvez-nous ce dimanche 29 décembre au marché de Draveil

à partir de 10h30 pour signer notre appel

Lire, signer l'appel: cliquer sur le lien ci-après Municipales 2014: l'appel au rassemblement combatif des Draveillois s'élargit encore plus

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article