Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2005 2 27 /09 /septembre /2005 00:00

Mobilisation des Draveillois à l'appel de Jean-Pascal Bonsignore, face à la promotion immobilière de luxe en centre-ville

Des dizaines de Draveillois sont venus samedi matin 24 septembre 2005 à 11h devant la Poste pour dénoncer la pose de la première pierre du programme imobilier de luxe à la place de l'ilôt Valérie Fleurs et le Centre de santé.

Des mots d'ordre ont été accrochés aux grilles du chantier rappelant l'exigence de commerces de proximité et les services public au centre ville, au lieu d'appartements de grand standing inaccessibles à la majorité des Draveillois. " Il était possible de construire un programme de mixité sociale accession/location comme cela se fait dans beaucoup de villes, a déclaré JP Bonsignore à la presse présente ce matin. Quant aux surfaces commerciales en rez-de-chaussée, comment croire la municipalité qui promet qu'il n'y aura pas de banques, d'assurances ou d'agences immobilières supplémentaires, quand on voit comment le centre ville se modifie peu à peu aujourd'hui!"

Le comité de défense du Centre de santé et sa présidente, présents ce matin, ont décidé d'écrire au député maire de Draveil pour exiger que le centre de santé soit installé dans les nouveaux bâtiments et qu'il soit confié à l'agglomération pour le développer.

Pour voir les photos de samedi 24 septembre, reportez-vous à l'album-photo en bas de page à gauche ("centre de santé")

Repost 0
Published by voixlibre - dans Actualité
commenter cet article
16 septembre 2005 5 16 /09 /septembre /2005 00:00

Des cadres EDF réagisnsent contre la politique libérale d'EDF

Sous couvert d'anonymat ( on les comprend, vu leur position) ils ont créé un collectif. "Jean-Marcel MOULIN", composé de cadres dirigeants d'EDF farouchement opposés au libéralisme dont EDF et GDF sont victimes.

 

Ils ont composé ce nom à partir de celui de Jean MOULIN, héros fondateur de la Résistance et qui a présidé à la créatrion d'EDF au sein du CNR, et celui de Marcel PAUL, qui fut le Ministre de l'Industrie communiste  à la Libération,  et qui a lui aussi contribué à la naissance d'EDF et GDF.

Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien:

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/00/80/46/edf.doc

 

Repost 0
Published by voixlibre - dans Actualité
commenter cet article
30 août 2005 2 30 /08 /août /2005 00:00

Privatisation des autoroutes: Pierre Méhaignerie, député UMP d'Ille-et-Vilaine, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, critique la mesure. (relevé dans la presse)

 

Approuvez-vous le changement de stratégie du gouvernement de Dominique de Villepin sur les participations de l'Etat dans les sociétés d'autoroutes ?

 

- Je n'ai pas bien compris ce changement. Jean-Pierre Raffarin avait rendu un arbitrage à la suite d'un long débat au Parlement, au printemps 2003. L'Etat conservait les parts qu'il détenait dans les sociétés d'autoroutes pour financer les infrastructures. Cette position avait reçu l'approbation de la majorité, et j'avais défendu personnellement cette thèse. Peut-être le changement de premier ministre et de ministre de l'économie a-t-il été l'occasion pour Bercy de revenir sur un arbitrage qui ne lui avait pas été favorable. La motivation essentielle a été la réduction de l'endettement pour dégager une éventuelle petite marge de manoeuvre, dont, il est vrai, on aura bien besoin.

 

Je ne souhaite pas que cela devienne un sujet de polémique. Il y a cependant plusieurs points importants qui méritent des réponses. Premièrement, il s'agit en l'occurrence d'une rente et non d'un investissement à risque. Est-ce que le produit de cette vente correspond bien à l'actualisation des dividendes espérés ? Deuxième question : le Parlement a débattu, un vote a eu lieu, affectant les dividendes des sociétés d'économie mixte à l'Agence de financement des infrastructures de transport (AFITF). Ce changement de position, sans qu'il y ait eu un nouveau débat, est regrettable.

 

Qu'est-ce qui garantit la pérennisation du financement des investissements ?

 

- C'est un troisième point : ne risque-t-on pas de fragiliser le financement des infrastructures de transport ? Les produits de substitution sur lesquels le premier ministre s'est engagé n'offrent pas les mêmes garanties. Sur tous ces points, il faudra un débat de fond au Parlement, et des réponses précises.

 

Repost 0
Published by voixlibre - dans Actualité
commenter cet article
30 août 2005 2 30 /08 /août /2005 00:00

"Stop au racket sur les carburants !" Jean-Pascal Bonsignore interpelle le Premier Ministre et le député maire UMP de Draveil, membre de la majorité gouvernementale.

 

 

Les prix des carburants connaissent des hausses incessantes insupportables pour le budget des familles d’autant plus ressenties en cette période de retours de vacances et de provisionnement pour le chauffage cet hiver. En 6 mois, à la pompe, les prix des litres du sans plomb et du gazole ont augmenté de 14%, celui du fioul domestique de 26,5%.

 

Pourquoi une telle flambée ?

 

Certes, depuis 2 ans, le prix du baril de pétrole monte : d’avril 2003 à avril 2005, il a cru de 107% en dollar mais de 74% seulement en euros.

 

En réalité, en dollar constant, le prix du pétrole demeure largement en dessous des niveaux record atteints dans les années soixante-dix et au début des années quatre-vingt.

 

Hier, on vous disait : « c’est la faute aux pays producteurs, notamment arabes. » 

 

Mais, les recettes pétrolières des pays producteurs les plus peuplés demeurent très insuffisantes en regard de leurs besoins d’équipements et de formation. Elles sont largement absorbées par le paiement de la dette.

 

Aujourd’hui, on vous dit : « c’est la faute aux pays consommateurs en développement, notamment la Chine. »

 

Si la consommation des pays émergents, dont la Chine, augmente avec leur industrialisation, elle est toujours très inférieure à celle des États-Unis qui demeurent, de très loin, le plus gros gaspilleur de pétrole.

 

Pourtant, on oublie de vous parler de deux acteurs essentiels du « racket » pétrolier :

 


- Les compagnies pétrolières

 

En 2 ans, leurs marges brutes de raffinage en dollars ont augmenté de près de 80%. Mais elles ont peu investi dans la recherche/ exploration et moins encore pour développer leurs capacités de raffinage. Elles ont ainsi entretenu les tensions sur les prix des carburants ramassant la mise à tous les coups. Total est un très bon exemple des pratiques des groupes pétroliers.

 

En 2 ans, les bénéfices nets de cette compagnie ont été multipliés par 2 pour    atteindre la coquette somme de 12 milliards de dollars. A quoi a servi cet argent ? Tout d’abord à verser des dividendes fabuleux aux actionnaires : 3,1 milliards de dollars en 2003, 5,6 milliards en 2004 soit une progression de 220% depuis 2002 ! Total a aussi racheté ses propres actions à tour de bras (4,5 milliards de dollars en 2003 puis en 2004) afin d’accroître le  rendement des actions en Bourse.

 

 


- Une politique de gâchis financier

 

Il y a aussi le rôle des États européens, l’État français tout particulièrement.

 

Les recettes de la taxe sur les produits pétroliers (TIPP) et de la TVA ont explosé au cours de la dernière décennie. De 2001 à 2004, la TIPP a rapporté 98 milliards d’euros dont 25,3 milliards d’euros pour la seule année 2004 contre 23,4 milliards d’euros en 2002. Cet argent, revenant pour l’essentiel à l’État, a été mis au service de la politique anti-sociale et de gâchis financier que l’on sait.

 

 

Enfin, on nous refait le coup du « choc pétrolier » pour expliquer la croissance molle et le chômage de masse. Bien sûr, la hausse du pétrole n’encourage pas l’activité mais ce n’est pas elle qui explique fondamentalement les difficultés actuelles. Celles-ci ont commencé bien avant le relèvement des prix du pétrole en liaison avec les politiques anti-salariales et de soutien aux marchés financiers des grands groupes et du gouvernement.

 

Devant l’émotion et la colère provoquée par les hausses vertigineuses des prix à la pompe, le gouvernement qui discoure sur l’indépendance énergétique et les recettes de croissance refuse de prendre les mesures immédiates indispensables pour faire face. Certes dit-il les français paient plus cher leur essence et leur fioul mais ils réduisent leur consommation, donc les recettes supplémentaires liées à la fiscalité ne sont pas garanties. Par conséquent la baisse de la TIPP ne se justifie pas. Ce qui revient à rendre beaucoup plus inégalitaire l’usage de l’automobile comme le chauffage en fonction des moyens financiers des familles.

 

Ce racket sur les carburants doit cesser ! J. P Bonsignore, conseiller municipal et conseiller d'agglomération, demande au premier Ministre et au député-maire UMP de Draveil, membre de la majorité gouvernementale:

Tout de suite :

 

- Une diminution de 5% des taux d’État de la TIPP sur l’essence sans plomb. Cela amènerait ainsi à la moyenne européenne l’écart entre taxation du sans plomb et du gazole.

 

- Le gel des taux de la TIPP sur le gazole.

 

- L’instauration d’un « prix maximum » à la pompe, tout particulièrement pour le fioul domestique.

 

- La mise en place d’une contribution sur les profits bruts des compagnies pétrolières pour financer ses mesures et pour commencer à abonder un Fonds de lutte anti-pollution.

 

 

A plus long terme :

 

- La création d’un Fonds pour la lutte anti-pollution permettant d’amplifier la recherche pour les énergies alternatives, les économies d’énergie et les moteurs propres.

 

- Une action de la France pour une maîtrise concertée des marchés énergétiques en Europe.

 

- Une action déterminée de la France pour réunir une Conférence mondiale pour une gestion commune à l’ensemble des peuples des ressources énergétiques et leur partage équitable, le droit d’accès à l’énergie et la négociation d’un « juste prix » du pétrole.

 La réponse (éventuelle) du député-maire de Draveil vous sera communiquée sur ce blog (s'il répond...).

Carburants, stop à la hausse des prix ! Demandons au gouvernement :

 

-          D’abaisser le prix des carburants en diminuant les taxes,

 

-          L’instauration d’un prix plafond pour le fuel domestique

 

-          Un programme ambitieux de développement des transports publics, l’arrêt des fermetures des lignes SNCF, notamment des trains Corail transrégionaux, le développement du transport fret de la SNCF

 

-          La taxation des profits pétroliers pour baisser le prix à la pompe et le financement des énergies renouvelables

 

Nom                                prénom                      adresse                                 Signature/Email

-----------------------     ---------------------------   -----------------------------------  ---------------------------------

 

-----------------------     ---------------------------   -----------------------------------  ---------------------------------

 

À renvoyer à JP Bonsignore, voixlibredraveil@voila.fr

 

 

Repost 0
Published by voixlibre - dans Actualité
commenter cet article
1 juillet 2005 5 01 /07 /juillet /2005 00:00

Le tribunal a débouté le Maire de Draveil contre le Centre hippique des Bergeries.

La requête de Draveil visant à expulser  l'association du CHB du terrain municipal près de la forêt de Sénart a été jugée "irrecevable" par le Tribunal (pour plus d'info, site du CHB: http://chbergeries.free.fr).

Au conseil communautaire de juin, le président de l'agglomération et son bureau ont présenté une autre délibération pour la future piscine intercommunale, annonçant rechercher d'autres terrain pour l'implanter (voir article "agglomération" plus bas sur ce blog).

Quant à la presse du sénateur UMP Dassault ( le Républicain ), elle continue de parler de loyers impayés !

Repost 0
Published by voixlibre - dans Actualité
commenter cet article
6 mai 2005 5 06 /05 /mai /2005 00:00
Les moutons noirs ont la côte: soyons les plus forts le 29 mai pour dire "NON" 
  • Un badge "mouton noir" édité par ATTAC est en vente depuis le 30 avril
  • Une chanson "Le mouton noir" de la Compagnie "Jolie Môme" 
  •  Téléchargez le MP3 (3200Ko) (1600Ko)
Repost 0
Published by voixlibre - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2005 2 05 /04 /avril /2005 00:00

Jean-Pascal Bonsignore, Conseiller municipal, a proposé au maire de Draveil de faire adopter par le conseil municipal du 4 avril un

"ARRETE MUNICIPAL INTERDISANT LES EXPULSIONS LOCATIVES POUR LES FAMILLES EN DIFFICULTE ECONOMIQUE ET SOCIALE SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE  DRAVEIL

"Considérant qu'à partir du 15 mars, la trêve hivernale pour les expulsions locatives a pris fin et que des familles expulsées se trouveront dans une situation d'insécurité sociale, d'exclusion et de marginalisation ;

"Considérant que tant au niveau international que national, l'accès à un logement décent est reconnu comme un droit humain fondamental de toute personne, corollaire nécessaire et indispensable du droit à la vie ;

 "Considérant que ces expulsions portent atteinte à la santé, à l'éducation, à la sécurité des enfants ;

 "Considérant que le Maire est chargé du maintien du bon ordre, de la sûreté, de la sécurité, de la moralité et de la salubrité publique sur le territoire communal ;

 "ARTICLE 1er :

toutes les mesures d'expulsions visant des familles en difficulté pour des raisons économiques et sociales sont interdites sur le territoire de la Commune de Draveil".                                     

la prise de cet arrêté aurait permis de tranquilliser nombre de familles menacées depuis le 15 mars, et conférer à Draveil le statut honorable de "ville solidaire". Le député-maire UMP Georges Tron a refusé de le signer, arguant qu'il "ne fallait pas généraliser le processus (sic) mais qu'il savait y répondre au cas par cas" ; (vous avez dit "clientélisme?").

Acte 2: voilà sans doute l'une des raisons qui aura poussé notre maire UMp à ne pas adopter cet arrêté:

"Marie Hélène Amiable, Maire de Bagneux qui a pris un arrêté anti-expulsion dans sa ville, dénoncé par le Préfet, est convoquée devant le tribunal administratif de Versailles, lundi 11 avril à 15h00.

Les messages de soutien sont à envoyer à Marie Hélène Amiable, Maire de Bagneux - Centre Administratif - 57 avenue Henri Ravera - 92220 Bagneux"
Repost 0
Published by draveil voixlibre - dans Actualité
commenter cet article