Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 15:56

manif sant-ballonLes collectivités ne disposent que d’un délai de deux mois pour émettre un avis sur un document de plus de 2 000 pages, sachant par exemple que le schéma régional d’organisation des soins (le SROS), document opposable qui impacte l’ensemble de l’offre de santé, comporte à lui seul 26 volets. Et en amont, une nouvelle fois, cette élaboration s’est faite sans réelle concertation.

Malgré le désaveu de la majorité des collectivités locales, de la région aux communes, l’Agence régionale de santé a poursuivi l’élaboration de son Projet régional de santé (PRS) et de ses trois schémas opérationnels portant respectivement sur l’organisation de la prévention (SRP), des soins (SROS) et du médico-social (SROMS).

Sur un plan général, les éléments de diagnostic, les principes et les objectifs d’action affichés dans le Projet régional de santé sont généralement partagés, tant ils relèvent pour beaucoup de l’évidence.

Il rappelle les tendances lourdes qui structureront les évolutions sanitaires des prochaines décennies et notamment le déclin des maladies infectieuses, supplantées par l’augmentation importante des maladies chroniques et le vieillissement de la population.

De même, les principes sur lesquels l’ARS prétend vouloir fonder son action peuvent faire consensus, s’agissant par exemple d’ « investir dans la prévention et la promotion de la santé », de « mobiliser les acteurs en vue de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé », de « structurer l’offre de santé en fonction des besoins de la population » ou encore d’offrir « des parcours de santé cohérents par une approche intégrée entre prévention, soin et prise en charge médico-sociale ».

Là où le bât blesse, c’est que la déclinaison des schémas régionaux, faute de pouvoir s’émanciper du carcan de la loi HPST et des financements actuels, se traduit à de nombreuses reprises, au mieux par des déclarations d’intention et des vœux pieux, au pire par des actes en totale contradiction avec les préceptes affichés.

Il en est ainsi de la question des inégalités sociales et territoriales.

Dans la discussion au Conseil général, plusieurs élus, dont ceux du Front de Gauche, ont proposé de formuler un avis défavorable au Projet régional de santé, tout en portant les propositions présentées et la demande d’une nouvelle loi de santé publique.

Après discussion, l’Assemblée départementale a majoritairement pris acte avec réserves du PRS, formulant 4 pages de dénonciations, de demandes et de propositions, dont celle d’un moratoire sur l’adoption du PRS, dans la perspective de la nouvelle loi de santé publique.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Santé
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 12:06
Toutes les régions sont touchées par la crise de l'emploi, qui ne cesse de s'amplifier depuis 2008. Seules les plus industrialisées affichent un taux de chômage inférieur à 9%.
Après 18 mois consécutifs de hausse, le chômage atteint des niveaux records. La France compte 2,826 millions de chômeurs en métropole. Sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a progressé de 10,6%. En prenant en compte les personnes exerçant une activité réduite (catégorie B et C), ce sont plus de 4,6 millions de Français qui pointent à Pôle emploi. Des chiffres jamais vus depuis 14 ans et demi...
Première victime de cette flambée : les jeunes qui représentent en moyenne près d'un chômeur sur cinq dans la majorité des régions tricolores. Cette crise de l'emploi entraîne également une augmentation du chômage de longue durée, avec un taux d'inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an qui atteint 42,8% dans le Nord-Pas-de-Calais, 42,1% en Picardie et en Auvergne.
Les régions rurales sont évidemment les plus touchées avec un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale. En Haute-Normandie et en Lorraine, il dépasse même 13%. Seules Rhône-Alpes, l'Auvergne, l'Alsace, la Bourgogne, Pays-de-la-Loire et la Franche-Comté restent sous la barre des 9%, vraisemblablement grâce à leur tissu industriel et/ou leur position géographique favorable dans le paysage européen. Pour autant, ces bassins d'emploi ne sont pas à l'abri d'une prochaine aggravation. En un an, le taux de chômage a ainsi augmenté de 10,6% en Rhône-Alpes, et même de 11,1% en Franche-Comté.
Etat des lieux du chômage en France, cliquez ici
Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 18:05

Ses opposants ont raison de le clamer : avec ce nouveau pacte européen, nous n’aurons plus les mains libres pour élaborer notre budget. La preuve: l'Allemagne se frotte les mains!

La majorité des Etats de la zone euro ont, comme nous, adopté le pacte budgétaire européen, censé entrer en vigueur le 1er janvier prochain. Pour certains, il s’agit d’une excellente nouvelle. «L’Europe va être enfin dotée d’un mécanisme antidérapages sérieux», se réjouit ainsi l’économiste Charles Wyplosz. Pour d’autres, la règle d’or que ce texte impose n’est qu’un diktat germanique, qui nous condamnera à «l’austérité perpétuelle». Qui croire ? Nous aurons, certes, quelques années pour atteindre ce seuil (on en est loin aujourd’hui). Mais ensuite, il faudra le tenir. «Nous ne pourrons plus concevoir notre budget comme nous l’entendrons», confirme Jean-Luc Proutat, de BNP Paribas.

Lire  la suite de l’article sur Capital.fr 

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans voilibredraveil
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 18:35

euros.jpgLes tarifs des péages autoroutiers vont augmenter de 1,18% à 2,29% l'an prochain, a annoncé mercredi le ministère des Transports à l'AFP, confirmant une information parue dans Le Parisien.

Dans le détail, les Autoroutes du Sud de la France (ASF) appliqueront une hausse de 2,24% pour les voitures, Escota (réseau d'autoroutes Estérel, Côte d'Azur, Provence et Alpes) de 1,74%, APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) de 1,94%, Area (société des autoroutes Rhône-Alpes) de 1,94%, Sanef Nord et Est) de 1,71%, SAPN (Paris-Normandie) de 2,29%, SAPN A14 de 1,18% et Cofiroute (centre-ouest) de 1,92%.

Les hausses sont calculées en fonction de l'inflation et des contrats de plan passés avec l'Etat, qui fixent pour plusieurs années le montant des investissements prévus sur le réseau.

Le Parisien souligne que cela porte à 11% la progression en cinq ans.

Le changement pour les familles, c'est bien maintenant... mais pas dans le bon sens!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 18:11

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, s'est refusé lundi à toute déclaration publique sur la menace de démission qu'il a brandie samedi en raison de la gestion du dossier du sauvetage du site sidérurgique de Florange.

Interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse à Lyon, François Hollande s'est gardé de répondre, se contentant de citer le ministre en réponse à une question sur le travail du gouvernement contre le chômage.

Dans Libération, qui titre en "une "Le jour où Montebourg a failli démissionner", le ministre du Redressement productif explique avoir évoqué cette éventualité samedi avec le président de la République. "Je lui ai dit que si rien n'était fait avant ce soir pour réparer les dégâts sur cette question de nationalisation, je ne resterais pas au gouvernement, et la dislocation va commencer. Il m'a demandé de n'en rien faire", rapporte-t-il.

Invité du journal de TF1 samedi soir, Arnaud Montebourg avait déclaré : "J'ai décidé de rester à mon poste".

Lire la suite en cliquant ci-dessous:

arnaud-montebourg-refuse-de-commenter-sa-menace-de-demission

Lire aussi l'intervention d'André Chassaigne, président des députés Front de Gauche:

siderurgie-un-plan-et-des-outils-pas-du-sang-et-des-larmes

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 18:10

plaque lafargue-VSortie des actes du colloque Lafargue: 120 pages, 50 illustrations, communications et illustrations à l'appui. 

Le Cercle littéraire de Draveil se charge d'une partie de la diffusion de la brochure ((10 € l'exemplaire, 15€ achat groupé avec une brochure sur l'enseignement à Draveil 1650-1950), qui sort un an après le colloque à Evry, qui s'est tenu le jour même de l'inauguration de la plaque devant la Maison des Lafargue, à l'initiative de Jean-Pascal Bonsignore.

Lire:  Plaque devant la maison de Paul Lafargue inaugurée  et Draveil: deux plaques pour les Lafargue .
Brochure disponible sur commande au local de l'AIMD, cour arrière du chateau de Villiers, les mercredi de 10h à 12h et de 14h30 à 17h30

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 18:24

PolicierLe ministre de l’Intérieur a annoncé le 27 novembre devant les députés, qu’il allait renforcer “la coordination” des services de renseignement, en particulier les services de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), critiquée dans l’affaire Merah. Rien sur le retour de la police de proximité!

“Le renforcement de la coordination entre le renseignement intérieur et l’information générale est également nécessaire”, a-t-il dit. “Des structures de liaisons permanentes entre les services de la DCRI et de l’information générale vont être mises en place”, a-t-il ajouté. “La coordination doit être renforcée entre les services territoriaux de la DCRI et les services locaux de la police et de la gendarmerie”, a-t-il encore indiqué.

“Ces réformes à venir visent par le renforcement de la coordination à développer la capacité d’action territoriale”, a-t-il expliqué. Le rapport sur l’affaire Merah, rendu public en octobre, préconisait de meilleurs échanges d’information entre les services – police judiciaire, renseignement ou gendarmerie –, dont les relations sont encore trop empreintes de méfiance.

Très bien, et sans doute utile. Mais l'urgence -et ce ne sont pas les habitants de l'Oly, des Bergeries, des Mazières, de la Croix-Blanche ou de la Forêt qui nous contrediront- pour les familles de nos villes: Draveil, Vigneux et Montgeron en ce qui concerne notre agglomération, c'est le retour de la police de proximité, supprimée par Sarkozy et que le PS a toujours promis de rétablir s'ils étaient élus. Ils sont élus, qu'attendent-ils?

Jean-Pascal Bonsignore interpelle en ce sens le président de l'agglomération sur le contrat intercommunal de sécurité, afin que les amicales de locataires de ces quartiers y soint associés, ainsi que le nouveau député PS de notre circonscription, afin qu'il saisisse la majorité gouvernementale sur ces urgences.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 18:18

Suppression du conseiller territorial, création d’un ticket femme-homme aux élections départementales, redécoupage des cantons, fléchage des élus intercommunaux, report à 2015 des élections départementales et régionales.Telles sont les grandes lignes du projet de loi relatif aux élections locales présenté le 28 novembre en Conseil des ministres.

Comme l’avait annoncé François Hollande début octobre à l’occasion des états généraux de la démocratie territoriale organisés par le Sénat, un système de fléchage sera instauré pour que les électeurs puissent identifier les élus municipaux qui siégeront dans les instances intercommunales. “Ce sont les premiers des listes élues qui auront vocation à siéger également au sein des intercommunalités”, a indiqué le Ministre Manuel Valls.

Une disposition nouvelle étendue à une majorité de communes, puisque le scrutin de liste s’appliquera désormais pour les villes de plus de 1 000 habitants, au lieu de plus de 3 500 habitants aujourd’hui.

Le projet de loi supprime aussi le conseiller territorial créé par la loi de décembre 2010, qui devait siéger tout à la fois au conseil général et au conseil régional. Et renomme le conseiller général, qui s’appellera désormais “conseiller départemental”. Alors que les assemblées départementales ne comptent aujourd’hui que 13 % de femmes, les électeurs choisiront désormais deux conseillers départementaux dans chaque canton, dans le cadre d’un scrutin majoritaire à deux tours. Les candidats se présenteront en binôme, chacun étant constitué d’une femme et d’un homme.

Le projet du gouvernement sera présenté dans les prochaines semaines au Parlement et s’appliquera à partir des prochaines élections municipales, au printemps 2014.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Conseil municipal
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 19:15

L'hôpital 2020 sera au centre des débats aux Journées de la qualité hospitalière.
Directeurs, ingénieurs, médecins et représentants d’usagers débattent de l’hôpital du futur à l’occasion des Journées internationales de la qualité hospitalière et en santé, proposées avec le soutien de la Haute Autorité de santé et de l’Agence nationale d’appui à la performance. Le thème : “Préparer 2020”.
En savoir plus

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Santé
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 19:09

La ministre de la Santé souhaite, pour mai 2013,  l'affectation de médecins généralistes dans les territoires sous-dotés.

Marisol Touraine a fait part de son souhait d'aboutir, en mai 2013, à l'élaboration de plans d'action pour l'affectation de médecins généralistes dans les territoires sous-dotés, en marge d'une discussion à l'Assemblée nationale sur une proposition de loi sur l'égalité d'accès aux soins.
Lire le compte rendu des débats

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Santé
commenter cet article