Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 10:00

JE lutte des classes m«Forte et déterminée.» Ainsi s’annonce, selon la CGT, la journée d’action du 5 mars contre «l’accord de régression sociale du 11 janvier».

À la veille de l’examen par le Conseil des ministres du projet de loi transcrivant l’accord sur l’emploi conclu par le patronat et trois syndicats minoritaires , cette mobilisation est organisée par la CGT et Force ouvrière, et soutenue par la FSU et Solidaires.

169 manifs et rassemblements sont annoncés en France.

Manifestation parisienne à partir de 14h, départ place du Chatelet.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 15:50

Lors du dernier Conseil municipal débattant des orientations budgétaires pour 2013, Jean-Pascal Bonsignore a proposé de présenter un double budget à l'occasion du prochain vote.

cafe-cultures.JPGLe conseil municipal du 18 février avait comme principal point de son orde du jour le débat d'orientation budgétaire pour 2013 (lire: Draveil: les orientations budgétaires 2013 débattues lundi à 19h ). La Droite et son maire UMP ont présenté comme à l'accoutûmée des chiffres municipaux rassurants mais en insistant sur le contexte "catastrophique" de la gestion "en faillite" gouvernementale, régionale et départementale. Pour l'élu DraveilàGauche, "cette présentation ne diffère pas de celle des années précédentes où la Droite était au pouvoir; à croire que, quoi qu'il arrive en France -et vous savez tous que je ne suis pas un défenseur zélé de la politique du gouvernement actuel, bien au contraire-,Draveil tient le cap. Par conséquent, de quoi vous plaignez-vous?", a ironisé l'élu, proposant par contre: "puisque vous prétendez que sans la politique "faillitaire" du Ps, nous aurions davantage de moyens, je vous propose de travailler à un double budget: celui que vous présentez, avec des réalisations malgré les diminutions de recettes que vous dénoncez, et un budget d'exigences, celui dont nous avons besoin pour répondre aux attentes des familles, avec les recettes nécessaires que nous irons ensemble exiger auprès du gouvernement. Relevez-vous le défi?". Réponse dilatoire du Maire, bien entendu, qui préfère attendre "des propositions" pour le prochain Conseil. "Vous les aurez, a répondu JP Bonsignore, membre de la commission des Finances; saurez-vous par contre les entendre?"

Fait étonnant (mais peu surprenant), rien de tout cela n'apparait dans le dernier journal municipal où notre édile se fend d'une double page d'interview qui nous apprend quelles sont les questions "cruciales" que se posent les Draveillois: on cherchera vainement l'emploi, le logement, les retraites, la protection familiale; seuls comptent, pour la droite locale, les impôts à  0% de hausse (une bonne chose, bien évidemment, et surtout à un an des municipales!) pour l'ensemble des Draveillois, y compris les familles à faibles revenus exonérées... Et aussi la raison (non électoraliste, bien évidemment...) de lancer des animations festives tous les mois.

Vous souhaitez travailler à ce double budget d'exigences? Faites-vous connaître sur ce blog, une réunion de travail se tiendra courant mars, avant le vote en Conseil municipal.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Conseil municipal
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 12:09

Le Conseil du STIF a voté une augmentation moyenne des tarifs de + 2,9%, appliquée depuis le 1er janvier.  Laurence Cohen, conseillère régionale, et Christian Favier, président du Conseil général du Val-de-Marne, tous deux administrateurs du STIF, ont refusé de voter cette hausse, bien supérieure au niveau de l'inflation.
RERLe STIF connaît des difficultés réelles pour faire face aux importants besoins de financement des transports en Île-de-France, pour la création d’offres nouvelles — le budget 2013 prévoit un renforcement des réseaux de bus dont nous nous félicitons — ou par la mise en œuvre de nouvelles mesures de justice tarifaire comme le complément de parcours.
Les usagers et les collectivités ne peuvent pour autant pas être les seules variables d’ajustement budgétaire, et ce particulièrement dans les conditions économiques et sociales actuelles. Il faut au contraire se mobiliser pour obtenir de nouveaux financements, pour la mise en œuvre de la zone unique avec l'harmonisation à la hausse du versement transport (VT), mais aussi pour le Plan de mobilisation et le Grand Paris Express, avec la modernisation de la taxe locale sur les bureaux (ex-FARIF), la refonte de la redevance pour la création de bureaux et la création d’une éco-taxe poids lourds.

Pour les élu-e-s du Front de gauche, ces mesures sont indispensables pour l’avenir des transports franciliens et pour les Franciliennes et les Franciliens.
Retrouvez leur communiqué.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 11:42

La facture moyenne d'électricité des ménages français devrait bondir de 30% d'ici à 2017, selon des projections de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Mais quand s'arrêteront-ils de nous assommer?

prise edf libéraliséeEDF a fait savoir qu'il discutait avec l'Etat en vue d'obtenir des augmentations de tarifs lui permettant de financer ses investissements en France.

Contraint d'investir massivement dans son parc de production et ses réseaux de distribution, le groupe attend notamment de l'Etat qu'il établisse avant la fin de l'année une formule fixant les hausses du prix auquel il doit vendre à la concurrence une partie de sa production d'électricité d'origine nucléaire (Arenh).

Concernant les prix du gaz, la CRE propose une suppression des tarifs réglementés de vente de gaz naturel pour les grands consommateurs étant donné la part de plus en plus réduite de ces tarifs dans la fourniture des clients industriels en gaz, "signe d'une concurrence effective et efficace".

Et voila: en 2017, la France réélira son président sur fond de baisse du pouvoir d'achat; et ce n'est pas la prétendue croissance promise à 3%, ou bien la stabilisation des comptes publics en 2016 sur fond de réduction de tous les services publics (lire:Moscovici-n'exclut-pas-d'autres-mesures-d'economies-), qui empêchera les électeurs modestes excédés d'être tentés par le vote FN.

Jaurès, au secours, reviens, ils sont devenus fous!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 09:17

Lors d'une réunion pubique de présentation du bilan de mandat de la municipalité, le maire actuel de Montgeron Gérald Héraut, a anoncé à la population qu'il ne se représentait pas aux prochaines élections.

Lire la suite:

-compte-rendu-de-mandat-de-la-municipalite-

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Agglomération
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 11:19

Afrikan-ID-Crosne.jpg

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 12:36

Didier Migaud, premier président PS de la Cour des comptes, a estimé dimanche que fiscaliser les allocations familiales, de même que les pensions des retraités, pouvait être une piste pour augmenter les recettes de l'Etat. A droite, droite toute !

«Les prestations familiales, les allocations familiales, le fait qu'elles soient fiscalisées ou pas, c'est un sujet qui peut être mis sur la table », a-t-il déclaré sur i>Télé et Europe 1. «On peut considérer que c'est une prestation qui rentre dans les revenus et qui peut d'une certaine façon être fiscalisée», a-t-il ajouté.

Didier Migaud, aux ordres du Premier Ministre et du Président, a également estimé que fiscaliser la majoration des retraites pour les parents de trois enfants pourrait rapporter 800 millions d'euros à l'Etat.

Selon le Journal du Dimanche, le gouvernement pourrait soumettre les allocations familiales à l'impôt ou bien encore les baisser d'un milliard l'an prochain, puis d'un milliard et demi supplémentaire l'année suivante.

Dans ce dernier cas, les allocations seraient plafonnées ou accordées sous conditions de ressources, précise l'hebdomadaire, qui évoque également le gel des retraites, pour qu'elles progressent moins vite que l'inflation.

Comme l’a dit un syndicaliste, le Medef n’a pas réussi à faire faire à la droite une politique libérale « excessivement extrême », par contre il a réussi à convaincre le Ps de virer totalement à droite ! Jean-Pascal Bonsignore interpelle immédiatement le député Ps de notre circonscription, également porte-parole du PS à l’Assemblée nationale.

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 10:27

Vendredi 22 février à 20h, Hélène Louis-Servais conte "le maître des loups" dans la maison Daudet.

maison DaudetSavez-vous qu'une certaine nuit, les loups se rassemblent au coeur de la forêt pour choisir celui d'entre eux qui deviendra leur Maître, simplement parce qu'il leur aura dit la plus belle, la plus cruelle, la plus drôle, la plus fantastique histoire de loup?

Hélène Louis-Servais vous invite à dresser les oreilles.

Pour lire la suite

22-février-helene-louis-servais-conte-le-maitre-des-loups-

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans culture
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 11:59

Notre député Ps Thierry Mandon vient de se voir confier, ce vendredi par le premier ministre Jean-Marc Ayrault, une mission dans le cadre du programme de simplification de l’environnement réglementaire et fiscal des entreprises prévu par le Pacte national pour la compétitivité, la croissance et l’emploi. Aidons-le à enrichir sa mission par des propositions de gauche. 

7septembre 2010-manif«Cette mission visant à définir une méthode systématique, complète et de long terme permettant d’animer le dialogue avec les entreprises fait suite à la remise au Premier ministre du rapport de Louis Gallois. Elle permettra dans les prochains mois de formuler des propositions pour la mise au point d’une stratégie», a expliqué Thierry Mandon dans un communiqué.

Jean-Pascal Bonsignore s'est donc adressé à lui pour lui rappeler que "les fortes mobilisations sociales contre les plans de licenciements dans l'industrie, l'annonce de la journée d'action unitaire de la CGT et de FO du 5 mars, le refus du recul des droits par des organisations d'avocats, de magistrats, les inquiétudes exprimées par des dirigeants mutualistes, l'annonce de la campagne du Front de gauche, le refus de députés socialistes, et d'un courant du PS, d'accepter la transcription du texte de l'accord en loi... tout cela converge et commence à faire bouger les lignes. François Hollande redécouvre ainsi aujourd'hui qu'on ne peut pas laisser faire les groupes qui ferment des sites de production et bloquent toute reprise et il annonce qu'un projet de loi en ce sens sera examiné d'ici l'été. C'est un bon signe.

 

Il n'en reste pas moins que le gouvernement, dans sa proposition, retranscrit fidèlement l'accord dans ce qu'il a de plus négatif. Adoptée ainsi, ce serait une très grave régression des droits des salariés.

 

Y subsistent les accords dits « de maintien de l'emploi » permettant de licencier tout salarié qui refuse une baisse de son salaire au mépris du contrat de travail. Sont maintenus également la mobilité forcée qui serait imposé au salarié et l'obligerait à travailler sur n'importe quel site de son groupe en France. Le CDI reste attaqué avec le CDI intermittent. La régression des droits se fera sentir dans les licenciements collectifs, empêchant de fait les CE de proposer des alternatives aux plans de licenciements et de restructuration, ou de recourir en Justice lors des PSE. Le recul se fait aussi sentir dans la justice prud'homale. Le Medef resterait donc, et de loin, le grand bénéficiaire de la loi."

Ce blog vous propose de lui adresser vos propositions pour enrichir la mission de notre député de propositions ... de gauche!

Egalement, -non-a-l-accord-du-medef-signezICI-la-petition-appel-unitaire-1

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 10:02

Conseil municipal lundi 18 février à 19h au café-cultures.

En débat, les orientations budgétaires 2013 pour notre ville.

Au moment où le gouvernement vient d’annoncer, le 12 février, à l’occasion de la réunion du Comité des finances locales (CFL) un nouveau tour de vis avec un doublement de la réduction des concours de l’Etat d’ici 2015, ce qui portera le total du prélèvement à 4,5 milliards d’euros, cette décision, si elle est mise en œuvre, va se traduire par des coupes sombres dans les budgets locaux.

Dans nos trois villes, dont la population est frappée de plein fouet par les conséquences de la crise, (chômage, pouvoir d’achat en baisse), concrètement cette baisse des dotations aura un impact direct sur la cohésion sociale, sur les services rendus à la population au risque d’en diminuer soit le volume, soit la qualité, mais aussi sur l’investissement local facteur d’emplois, et donc sur l’économie locale.

L’Etat doit revoir sa copie, ouvrir immédiatement des négociations avec les collectivités et les associations d’élus, et prévoir des dotations suffisantes dans les lois de finances à venir.

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal DraveilàGauche, élus et militants du Front de gauche s’emploieront à modifier ces choix, pour porter les attentes et les besoins de toutes celles et tous ceux qui ont permis l’élection d’une majorité de gauche en France.

  Lire aussi:  Mariage Pour Tous: une motion au conseil municipal du 18 février et  Réforme scolaire insuffisante: JP Bonsignore demande un débat public à Draveil

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Conseil municipal
commenter cet article