Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 18:52

DERNIERE HEURE

LE PRESIDENT DE L'AGGLOMERATION (maire de Draveil) ET LE PREMIER VICE-PRESIDENT (maire de Montgeron) ont déclaré au conseil d'agglomération que cette compétence serait revue à la rentrée dans le cadre du plan intercommunal de l'Habitat (dont l'agglomération a la compétence). Comme quoi une bonne question est toujours utile... A suivre...

Déclaration de J. P Bonsignore, conseiller communautaire

 Au conseil d’agglomération du 22 juin, une délibération modifie l’intérêt communautaire.

La note de présentation définit les compétences de la CASVS en matière d’action et d’aide en faveur du logement social.

 Or, par rapport au document présenté en commission « évaluation des charges »  , la compétence « évaluation commune de l’impact sur le territoire communautaire des projets d’habitat et d’envergure » a disparu. Lors de cette commission, un vif débat avait opposé certains élus de Vigneux aux autres élus, ceux-là demandant à ce que chaque ville puisse avoir la liberté de construire ce qu’elle souhaitait.

 Pour ma part, j’ai fait valoir que si chaque ville conservait la maîtrise de son urbanisme, pour autant quand des projets d’envergure (Mazières, Oly, Bergeries, Croix-Blanche ou Clos de la Régale) concernait l’ensemble de la structuration du territoire, l’agglomération se devait d’émettre un avis et de faire valoir l’intérêt de la préservation écologique et économique du territoire par delà les intérêts sectoriels des villes ; c’est ainsi que l’on conçoit une coopération intercommunale fructueuse : une vision commune de l’intérêt communautaire, et non une juxtaposition d’intérêts partisans.

La phrase litigieuse a tout bonnement été retirée de la délibération : l’agglomération n’aurait donc plus rien à dire sur les modifications de son territoire ? C’est inacceptable.

Le 22 juin, je demanderai que cette délibération soit retirée et qu’un réel débat soit lancé sur cette question sans délai, associant élus, partenaires de la vie locale et citoyens acteurs de leurs villes. C’est ainsi que je conçois l’exrcice de la démocratie locale : à l’écoute des populations et de leurs représentants, et non restreinte à des cercles de décideurs initiés.

Jean-Pascal Bonsignore

 

 

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans Agglomération
commenter cet article
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 19:52

Clip vidéo reçu d'un internaute bienveillant

ou comment le MEDEF s'occupe de vous!

(cliquez ci après pour le visionner http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/00/80/46/imfree.asf )

C'est succulent, et ça se passe de commentaires... (merci à l'internaute - Breton, je crois)

 

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans Coup de coeur
commenter cet article
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 12:20

Appel à une rencontre-débat

(sur invitation)  

Un an après la victoire du NON à la Constitution libérale européenne lors du référendum du  29 mai 2005, aujourd’hui, que faire pour gagner durablement ?

 Nous vous invitons à nous rencontrer, échanger et décider d’initiatives

 Lundi 29 mai 2006 à 21h  à Draveil

 Lila Larini, présidente du comité de défense du Centre de santé ;

 Nicole Le Boulch, militante politique ;

 Anne Bloser-Kelkermans, conseillère reprise PME, au chômage ;

 Sylvain Joseph, cadre hospitalier, syndicaliste ;

 Véronique Voll, encadrante aide aux devoirs ;

 Jean-François Le Boulch, enseignant ;

 Jacques Kolifrat, agent Edf retraité, syndicaliste ;

 Dominique Hébert, consultant, responsable parents d’élèves ;

 Sylvie Briard, responsable parents d’élèves ;

 Guillaume Navoret, imprimeur, syndicaliste ;

 Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal, conseiller communautaire ;

 Chantal Hurtado, militante politique ;

 Roberto Lamplé, militant politique ;

 Masha Navoret, responsable de parents d’élèves ;

 Pascal Armbuster, plombier, militant politique ;

 Jean-Luc Marseille, comptable au chômage, militants politique ;

 Patrick Goumain, agent hospitalier, syndicaliste ;

 Martine Garcin, cadre France Télécom, syndicaliste.

Pour être invité (e), téléphoner au  06 87 52 86 20 ou inscrivez-vous sur voixlibredraveil@voila.fr

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans emploi
commenter cet article
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 20:46

 EDITORIAL

Notre député-maire et sa majorité UMP sont décidément bien mis à mal ces dernières semaines. Rejet du CPE, affaire Clearstream éclaboussant les plus hautes strates de l’Etat UMP et depuis hier, motion de censure déposée par la gauche et votée par Bayrou et l’UDF !

 

La motion a été rejetée de justesse, sans réelle majorité. Question confiance au gouvernement, on a vu bien mieux !

Et notre député-maire qui occupe pages de journaux, émissions radios et télés (France Europe Express encore hier soir) pour claironner haut et fort que l’Etat UMP va bien, que le Premier Ministre (qu’il soutient contre Sarkozy) est "droit dans ses bottes et que rien ne le fera partir", n’est-il pas un peu pathétique ? Depuis sa brillante élection (avec peu de voix d’avance) à la présidence de l’UMP de l’Essonne contre le sarkozyste d’Etampes, F. Marlin, il est confronté à une contradiction dialectique majeure : porte-parole du président actuel de son parti, qui chasse aujourd’hui vers l’électorat d’extrême-droite, ou porte-parole du premier Ministre et du Président de la république, en chute libre dans les sondages et lâché par l’UDF?

Que va-t-il rester à l’UMP en France et à Draveil ? Que va faire l’UDF locale ? Autant de questions brûlantes auxquelles nous attendons de pressantes réponses politiques. La campagne des législatives est engagée : quand on perd un soutien précieux à droite, où peut-on trouver le manque-à-gagner ?

A gauche, le rassemblement va être plus que jamais à l’ordre du jour. Pour ma part, j’y travaille assidument, avec les amis de gauche d’horizons les plus divers qui m’entourent. L’appel est clair, simple : après la victoire du NON à l’Europe libérale, après la victoire du rejet du CPE libéral, le représentant draveillois de la droite libérale peut-il encore nous représenter à l’Assemblée ? A nous d’y répondre dès à présent.

Je vous donne rendez-vous pour en parler le lundi 29 mai, de 19h à 20h, devant la mairie de Draveil.

 

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal de Draveil,

conseiller d’agglomération

 

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans Edito
commenter cet article
20 avril 2006 4 20 /04 /avril /2006 21:07

"Le budget présenté le 4 avril 2006 par le Maire UMP¨de Draveil ne reflète aucunement le débat d'orientations du précédent conseil municipal

et ne tient aucun compte des attentes draveilloises

exprimées par la voix d’un élu, fut-il non-membre de la majorité.

Et d’ailleurs, où est Draveil dans ce budget qui ne fait que présenter chiffres et ratios, sans citer une seule fois le mot “ habitants ” ou “ besoins ” !

 

En réalité, il manque un élément essentiel: Draveil ne dispose pas du budget nécessaire à la réponse aux besoins ! 45,5 millions d’euros pour une ville d’une telle importance en région parisienne, c’est nettement insuffisant ! On est très en dessous du budget minimum des villes de même niveau : il faudrait 15 millions d’euros supplémentaires !

 

La situation de Draveil illustre bien la nécessité de mesures nationales à prendre pour une plus juste répartition des financements aux collectivités, pour une fiscalité modernisée leur permettant de répondre aux besoins des habitants et de lutter vraiment contre les inégalités. ..."

Lire la déclaration de Jean-Pascal Bonsignore en cliquant sur le lien ci dessous:

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/00/80/46/vote-bp-2006-declaration-jpb-cm-4-avril-2006.rtf

 

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans culture
commenter cet article
12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 20:04

39 familles draveilloises de Villiers verront leur loyer en hausse de 15%!

Le groupe Caisse des dépôts et Consignations par sa filiale ICADE, a décidé de déconventionner des milliers de logements sociaux, dont 330 en Essonne.

Si à Draveil, seulement 39 sont concernés aujourd'hui sur Villiers, qu'en sera-t-il demain? Quand un  bailleur considère qu'il peut augmenter ainsi son loyer, on peut craindre le pire, et en attendre autant des autres: Batigère, Sogemac, le Logement Français, etc.

Pour information,  en Val-de-Marne. 9800 sont potentiellement concernés, soit l'équivalent de l'effort de constructions de logement locatif social des 4 prochaines années en Val-de-Marne. A la suite de cette décision unilatérale, à l'initiative du président du Conseil général, les élus val-de-marnais*, dans leur diversité politique, ont exprimé unanimement leur désaccord avec ces mesures. Ils ont demandé la mise en place d'un moratoire, le reconventionnement d'un certain nombre de logements et ont saisi le ministre du Logement ainsi que le directeur général de la Caisse des dépôts et Consignations.
Je demande officiellement au député-maire UMP de Draveil d'intervenir au plus vite afin de saisir le Ministre et de faire entrave à cette décision. Je demande ausssi à M. Berson, président du Conseil général de l'Essonne, d'entreprendre la même démarche que son collègue du Val de Mrne. Je les en saisis ce jour par courrier.

Jean Pascal Bonsignore, conseiller municipal, conseiller d'agglomération

06  87 52 86 20; jpbonsignore@wanadoo.fr ; http://voilibredraveil.over-blog.com

> * Christian Favier, Président du Conseil général du Val-de-Marne – Jacques-Alain Bénisti, Député-Maire de Villiers-sur-Marne – Jean-Jacques Bridey, Maire de Fresnes, Conseiller général du Val-de-Marne – Christian Cambon, Sénateur-Maire de Saint-Maurice – Laurent Cathala, Député-Maire de Créteil – Richard Dell'Agnola, Député-Maire de Thiais – Pierre-Louis Fagniez, Député, Conseiller général du Val-de-Marne – Michel Herbillon, Député-Maire de Maisons-Alfort – Christian Hervy, Maire de Chevilly-Larue, Conseiller général du Val-de-Marne, Serge Lagauche, Sénateur – Jean-Yves Le Bouillonnec, Député-Maire de Cachan – Jean-Claude Lefort, Député – Hélène Luc, Sénatrice – Jean-Marie Poirier, Maire de Sucy-en-Brie – Catherine Procaccia, Sénatrice, Conseillère générale du Val-de-Marne – Jean-François Voguet, Sénateur-Maire de Fontenay-sous-Bois
Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans emploi
commenter cet article
30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 15:58

Pas de surprise lors du vote du budget  2006  de l'agglomération Vigneux-Draveil-Montgeron : UMP et PS s'accordent sur la continuité sans changement.

  • Aucune dénonciation des décisions gouvernementales de plafonnement de la Taxe professionnelle qui grève la seule ressource fiscale de l'agglomération de 38%!
  • Pas de projets nouveaux dans ce budget pour l'Oly ou les Bergeries, quartiers en intercommunalité où les besoins sociaux ne manquent pas!
  • Toujours pas de crédit d'étude pour transférer le centre de santé à l'agglomération et le développer, alors que l'actuel centre, déplacé aux Bergeries pour permetttre la promotion immobilière de luxe en centre-ville, est laissé à l'abandon, et que le centre de vaccination publique est fermé à Vigneux!
  • Pas de fiscalité intercommunale, "mais jusqu'à quand?" a interrrogé Jean-Pascal Bonsignore; pas de réponse!
  • La future piscine intercommunale confiée au privé! Alors que rien ne le justifie: les expériences passées démontrent l'echec du privé à moyen terme sur ces équipements (obligations de rentabilité oblige!) et le bien fondé du choix du service public. Mais les élus UMP (qui voudraient y mettre des jeunes en CPE?) et les élus PS à la tête de l'agglomération (pourtant signataires de l'appel à défendre les services publics en Essonne!) ont choisi le privé par sécurité (le service public ne serait pas compétent dans ce secteur d'activité, sic!)

Jean-Pascal Bonsignore a voté contre ce budget à minima, et contre la gestion de la future piscine publique par le privé; UMP et Ps ont voté pour...

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans Agglomération
commenter cet article
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 17:06

Vous trouverez en pièce jointe (cliquez sur le lien ci dessous) l'intervention de Jean-Pascal Bonsignore au Conseil municipal du 14 mars portant sur les orientations budgétaires 2006 pour Draveil

Extrait: "

Il faut à l'évidence mettre en oeuvre une autre politique en matière de fiscalité locale.
Cela passe obligatoirement par :

- le remboursement à la ville de Draveil de la TVA sur les produits scolaires, périscolaires et de la restauration 

- par une TVA sur les investissements remboursée dans l'année, ce qui supprimerait les frais financiers liés aux emprunts sur deux ans.

- par une réforme de la fiscalité locale qui tienne compte de la charge sociale dans les quartiers ; une telle mesure permettrait  à DRAVEIL d'obtenir une dotation d'Etat supplémentaire importante. Il appartient aux députés de voter une telle réforme...

Pour lire la suite:

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/00/80/46/intervention-m.-bonsignore--dob-2006.doc

 

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans Conseil municipal
commenter cet article
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 15:59

Conseil d'agglomération mercredi 29 mars 2006 à 20h30

( et non le 24, comme annoncé précédemment- conseil reporté par la majorité)

au siège de l'agglomération, 6 bis boulevard Barbusse à Draveil

Après un débat d'orientation budgétaire sans débat ( JP Bonsignore étant absent de la séance, excusé pour raisons professionnelles), le conseil d'agglomération Sénart Val de Seine se réunit en séance vendredi 24 mars 2006 pour voter son budget 2006, ainsi que pour présenter le projet concret de futur centre nautique sur l'emplacement de l'actuel Centre de loisirs rue Charles Mory (ZI de Mainville)

Alors que les mesures fiscales gouvernementales: plafonnement de la taxe professionnelle, "bouclier fiscal" plafonnant les impôts pour les plus hauts revenus, entraîneront inévitablement une baisse de ressources pour les communes et leur agglomération, comment la majorité UMP-PS de notre inercommunalité va-t-elle répondre aux besoins des habitants de nos trois villes et à l'accroissement de la demande sociale? En réduisant les services? En ajoutant de la fiscalité? En transférant des compétences pendant que l'on peut encore profiter de la dotation d'Etat ( en baisse) sur les agglomérations?

L'Etat met à l'index les collectivités, "budgétivores " selon lui, leur enjoignant une "croissance zéro" de leurs budgets pour combler le soi-disant "déficit des dépenses publiques" (tandis que l'on accorde des milliards de subventions à des grandes entreprises qui licencient!). Il sera intéressant de venir entendre quel dirigeant de l'agglomération (UMP ou Ps) fustigera cette attitude qui menace notre service public.

Nouveau: la future piscine intercommunale sera confiée au privé: et le service public?

Venez nombreux mercredi 29 mars ; la séance est publique et ouverte à tous.

(Une réunion de préparation de ce conseil s'est tenue jeudi 23 mars ; faites-vous connaître sur voixlibredraveil@voila.fr ou au 06 87 52 86 20 pour  poser vos questions avant le 29 mars)

 

 

Repost 0
Published by jean-pascal Bonsignore - dans Agglomération
commenter cet article
6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 18:07

M. Sarkozy, à 3 ans, on n’est pas délinquant !

Nicolas Sarkozy propose de détecter les troubles du comportement dès l'école pour repérer les enfants qui feront les futurs délinquants. Bernard Golse, chef du service de pédopsychiatrie à l'hôpital Necker, répond dans Libération : «On ne peut pas prédire qu'un enfant de 3 ans sera délinquant» Pour lire l’article, cliquez sur le lien

http://www.liberation.fr/page.php?Article=363173 

Une pétition : « Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans » est créée en réponse à l’expertise INSERM sur le trouble des conduites chez l’enfant.

Signer la pétition   -   Voir les signataires

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by voixlibre - dans humeur
commenter cet article