Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 08:16

 JPB-2013-centre villeTrente maires écrivent à Benoît Hamon, ministre de l’Éducation Nationale, sur la réforme des rythmes éducatifs imposée par le précédent gouvernement. Je m'associe à cet appel.

Monsieur le Ministre,

Vous venez d’être nommé ministre de l’éducation nationale dans un contexte difficile pour la gauche. En répondant aux attentes populaires, en portant une refondation de l’école au service de la réussite de tous, vous pouvez donner un nouveau souffle à la gauche. Dès maintenant, vous pouvez faire un geste fort pour montrer que vous avez entendu la déception et la colère des enseignants, des parents et de l’ensemble des acteurs de l’éducation : revenez sur la réforme des rythmes éducatifs imposée par le précédent gouvernement.

Cette réforme ne permet pas de répondre aux aspirations de nos concitoyens à une éducation ambitieuse pour leurs enfants. Cette réforme n’est tout simplement pas une réforme de gauche.

En tant que maires, nous sommes confrontés aux difficultés et aux contradictions de cette réforme. Malgré l’engagement des habitants de nos communes, des élus, de l’ensemble des acteurs de l’éducation et du loisir éducatif nous ne pouvons trouver une manière satisfaisante de l’appliquer. C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas nous en imposer l’application à la rentrée 2014. Le chantier de la réflexion sur les temps éducatifs doit être réouvert dans une clarification des spécificités et des fonctions de chaque espace, dans le dialogue et la négociation avec l’ensemble des acteurs concernés.

Nous en sommes convaincus, l’école de la réussite de tous doit se faire durant le temps scolaire obligatoire assuré par l’éducation nationale. C’est la condition de l’égalité sur tout le territoire nationalAu contraire, la réforme des rythmes éducatifs favorise la territorialisation de l’éducation et porte en elle l’accroissement des inégalités entre les communes et donc entre les enfants du pays. Elle installe la confusion entre les missions du service public d’éducation nationale et celles du périscolaire, la concurrence entre les enseignants et les animateurs, au détriment de la qualité de l’éducation apportée à nos enfants.

Elle prétend œuvrer pour que tous les enfants aient accès à un loisir éducatif de qualité. C’est une belle ambition, mais que cette réforme ne permet en rien de réaliser. Elle fait en effet du temps périscolaire un substitut aux heures d’écoles supprimées par la droite. Or, les loisirs éducatifs sont un domaine spécifique, différent de l’éducation scolaire. Enseignant et animateur sont deux métiers distincts qui ne doivent pas être mis en concurrence.

En outre, sur ce plan du loisir éducatif aussi, la réforme des rythmes entérine les inégalités entre les communes. D’autant qu’elle nous est imposée à l’heure où les collectivités ont de plus en plus de difficultés à établir leur budget pour faire face aux besoins et aux attentes d’une population touchée par la crise.

Dans nos villes, nous agissons et continuerons à agir pour assurer à tous les enfants l’accès à un loisir éducatif de qualité et leur permettre de se construire dans un environnement culturel riche. Pour assurer l’égalité sur tout le territoire, c’est à l’État d’intervenir : à partir de ce que font déjà les communes, construisons ensemble un grand service public national déconcentré du loisir éducatif.

Depuis des mois, nous échangeons avec la population de nos villes sur cette réforme. Nous en retenons trois choses : le grand attachement de nos populations au caractère national de l’éducation scolaire et à la réussite de leurs enfants, leur « non de gauche » à la déstructuration libérale de l’éducation qu’on veut nous imposer, et la richesse de leurs propositions pour construire enfin l’école de la réussite de tous. Entendez-les !

 

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Ecole
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 08:50

photo équipe

Amies et amis,

 Camarades,

Sympathisantes, sympathisants,

Électrices, électeurs ou pas,

Citoyennes et citoyens attachés au pluralisme et à la démocratie,

Notre liste n’a pas franchi les 5% de voix exprimées nous permettant de prétendre au remboursement de nos frais de campagne.

Aussi, nous faisons encore appel à vous.

Votre contribution (quelle qu’elle soit) nous sera utile, indispensable même pour payer l’imprimeur, le matériel officiel (bulletins, profession de foi, affiches), les divers frais annexes (courriers, téléphone, etc)

Comme vous l’avez constaté, notre campagne n’a pas été excessive, ni luxueuse. Notre maîtrise des coûts nous permet de ne pas être grevés de sommes irrécupérables. Néanmoins, il nous faut tout rembourser.

Nous avons  donc lancé une souscription publique et transparente. Son résultat sera communiqué sur ce blog. Les donateurs pourront se faire connaître et être publiés ou rester anonymes, à leur choix.

N’hésitez pas à relayer cette information autour de vous.

Vous pouvez souscrire en liquide auprès d’un des membres de la liste ou des militants PCF connus de vous

Vous pouvez aussi effectuer un don déductible de vos impôts (dans la limite fiscale autorisée) ; les chèques sont à libeller à : ADF91, un reçu fiscal sera envoyé au nom et à l’adresse figurant sur le chèque.

Vous pouvez adresser vos dons à Nicole Leboulch, 14 rue des Creuses 91210 Draveil.

Les comptes seront clos fin avril, nous comptons sur vous et vous en remercions par avance.

Jean-Pascal BONSIGNORE et les 34 membres de la liste DraveilàGauche

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 09:15

L’élection d’un maire pour chacune des 196 communes de l’Essonne n’était pas le seul enjeu des scrutins des 23 et 30 mars derniers. En effet, le second objectif consistait à déterminer le nom des conseillers communautaires pour chaque intercommunalité. C’était d’ailleurs une des grandes nouveautés de ce scrutin.

(Source: Essonne-info)

Les électeurs ont élu les membres de 10 communautés d’agglomération (CA) et de 7 communautés de communes (CC). Sans oublier les trois intercommunalités englobant des villes de l’Essonne et d’autres départements, comprenant les communes de Varennes-Jarcy, Bièvres, Verrières-le-Buisson et Wissous.

Au total, ce sont donc 17 intercommunalités essonniennes qui ont vu leurs conseils être renouvelés. Avant ces élections, la gauche était majoritaire dans la partie Nord du département, totalisant pas moins de sept agglos à l’image de la CA d’Évry Centre Essonne dans laquelle se situe la capitale essonnienne. Quant à elle, la droite administrait dix intercommunalités, pour la plupart localisées dans le Sud du département, avec notamment l’Étampois Sud-Essonne. Ces élections communautaires ont ainsi été le moment de bousculer l’ordre établi dans ces différents organes qui jouissent de plus en plus de compétences.

Lire la suite:link

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Agglomération
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 10:16

Manuel Valls multiplie les consultations afin de désamorcer la fronde des députés socialistes et de trouver la majorité la plus large possible pour soutenir mardi le programme de réformes de son gouvernement lors du vote de confiance.

Si le résultat ne fait guère de doute dans l'immédiat, l'alternative logique étant une dissolution de l'Assemblée nationale qui ferait revenir la droite au pouvoir, le nouveau Premier ministre risque de devoir à l'avenir répéter l'opération très souvent pour amadouer une majorité divisée.

Vu l'effondrement de l'électorat de gauche constaté aux élections municipales, la majorité des députés socialistes a conscience que peu d'entre eux seraient réélus en cas de dissolution de l'Assemblée nationale.

Lire la suite: link

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 10:39

Plus de 8 personnes sur 10 interrogées par l’Ifop pour Acteurs publics et EY jugent inefficace la dépense publique en matière d’emploi. La baisse des charges sur les entreprises et une politique plus contraignante pour les chômeurs sont privilégiées comme solutions. À peine 5 % des Français font confiance à l’État pour réduire le chômage. 

Enquête après enquête, les Français se montrent extrêmement inquiets de la montée du chômage, dont on sait qu’elle figure désormais au sommet des préoccupations de nos concitoyens. Dans cette perspective, la politique de l’emploi menée par le gouvernement méritait d’être soumise au jugement des Français, notamment pour connaître les inflexions qu’ils souhaitent voir mises en œuvre.

Un premier résultat montre le très profond scepticisme de l’opinion quant à la capacité de l’État à agir efficacement pour favoriser l’emploi, héritage d’années d’échec dans la tentative d’inverser la courbe du chômage, et signe d’un affaissement de la confiance des Français dans la capacité des gouvernements successifs à engranger des succès en la matière. Ainsi, 17 % seulement des personnes interrogées estiment que l’argent public consacré chaque année par la France à la politique de l’emploi l’est de manière efficace.

Lire la suite: link

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans emploi
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 09:39

Les menaces d'expulsions et de coupures d’énergie, suspendues entre le 1er novembre et le 31 mars, ressurgissent à la fin de l'hiver avec leur lot d’angoisses pour les familles pauvres.

non aux expulsionsLes permanences d’accueil, de solidarité et relais santé du Secours populaire offrent des espaces d’écoute et d’aide.

Lire la suite:link

Lire ci-dessous les motions de JP Bonsignore au Cm de Draveil: les réentendrons-nous? On en doute, jamais les autres élus d'opposition n'en ont en faites dans les deux précédents mandats. A suivre...

Logement: la trêve d'hiver au 1er octobre!

La trêve hivernale prolongée jusqu'à la fin mars: une première!

Expulsions: faite-vous connaître au plus vite!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 16:22

MUMIA souriantMERCREDI 2 AVRIL 2014

à 18 heures

RASSEMBLEMENT A PARIS - PLACE DE LA CONCORDE

face au Consulat des Etats-Unis

angle rue de Rivoli / jardin des Tuileries

Métro CONCORDE

Comme chaque premier mercredi du mois, nous donnons rendez-vous aux franciliens place de La Concorde pour exiger la libération de Mumia Abu-Jamal.

Rappelons que cet homme a déjà passé 32 ans en prison dont 30 dans l'enfer du couloir de la mort. Il a toujours clamé son innocence sans jamais pouvoir la défendre face à un système judiciaire raciste et inéquitable.

Arrêté et incarcéré à l'âge de 28 ans, il aura 60 ans le 24 avril prochain. Marié, père et grand-père, il veut "rentrer à la maison". La banderole qui sera exposée sur le mur du Jardin des Tuileries exprimera ce souhait  ... 

Que 2014 soit l'année de la mobilisation pour sa libération et celle de son retour auprès de sa famille!

LE COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA", rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques (www.mumiabujamal.com)

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 14:30

Le Ps enregistre 8 défaites de plus en Essonne, après Brétigny, St Pierre du Perray, Juvisy et Montgeron dimanche dernier: Athis-Mons, Palaiseau, Epinay ss Sénart, St Germain les Arpajon, Chilly-Mazarin, Crosne, Villabé et Saintry . Seule "consolation", Dourdan (et les Ulis qui reste à gauche -Mrc). A Viry-Chatillon, le PG perd la ville, après Longpont la semaine dernière. 

Et voila, la politique du gouvernement hollande PS-verts produit encore ses méfaits: les habitants de toutes ces villes ont préféré composer avec des équipes UMp dès la semaine prochaine.

Dans la foulée, les élus communistes combatifs, membres de ces majorités sortantes, sont victimes "collatérales" de la sanction populaire.

Au final, ce sont les électeurs de gauche qui paient l'addition d'une politique au service du Medef!

Villeneuve st Georges sauvée

L'alliance UMP-FN n'a pas gagné: la ville ne passe pas à droite. On attend avec impatience les commentaires du maire UMP réélu à Draveil, président départemental de son mouvement, lui qui a si bien combattu le FN masqué!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 15:04

Dimanche matin, table au marché, affluences de soutiens à DraveilàGauche: dons, écrits, encouragements; une solidarité concrète, tous bords confondus, qui nous a fait chaud au coeur.
Que celles et ceux qui ont choisi -pour certain-e-s au-delà de leur choix politique (elles et ils se reconnaîtront)- de nous aider à surmonter le déficit financier de notre campagne en soient remerciés et même plus, félicités pour leur attachement à la démocratie et au pluralisme.
Par contre, vide sidéral des "écharpes vertes", comme des "opposants" extrêmes, tous bords confondus: serait-ce la fin des élections? En tout cas, pas un seul en vue ce dimanche.

La vie draveilloise reprend son cours, les habitants nous saisissent toujours des problèmes auxquels les confronte le gouvernement PS-Verts, dans la droite ligne du précédent de droite!

Les candidats d'une campagne sont repartis dans leurs logis, l'équipe de gauche reste présente à vos côtés... comme à chaque fois!

Pour contribuer au financement de notre campagne: DraveilàGauche fait appel à vous

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 09:00

Les dirigeants de l'UMP l'avaient juré sur l'honneur : il n'y aurait pas d'accord de 2e tour avec le FN. Aujourd'hui, les masques tombent.

A Villeneuve-St-Georges dans le Val de Marne, la fusion est annoncée entre la liste UMP-UDI-Debout la République, conduite par M. Gaudin et la liste FN de M. Joly, contre la maire sortante Sylvie Altman et sa liste de rassemblement "Villeneuve à gauche, humaine, rassemblée, solidaire" avec Le FdG, le PS, le PRG et le soutien d'EELV au deuxième tour.
Les dirigeants de la droite doivent s'expliquer. Il est encore temps d'empêcher la "victoire" de cet accord de la honte. Toutes les forces de gauche doivent décupler d'énergie pour faire gagner à Villeneuve-St-Georges les valeurs de solidarité et de démocratie. Les habitants de cette commune populaire ne peuvent pas être les otages de ces basses manœuvres politiciennes.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article