Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 10:05

Agents, collectivités locales et usagers des services publics vont être consultés avant les choix du gouvernement, au premier semestre 2015. Une proposition du secrétaire d'Etat Thierry Mandon, ancien député de notre circonscription: on attend de voir...

Il s’agit, selon le gouvernement, de “réinterroger la pertinence des missions de l’État (…), de confirmer la présence dans les territoires d’un État fort, d’un État proche, notamment dans les départements, d’un État qui répond aux défis de la société française aujourd’hui”. “Pour que l’État soit capable d’assumer ses missions prioritaires avec la plus grande efficacité, il est nécessaire aujourd’hui de faire des choix, en vérifiant que l’État est l’acteur le plus adapté sur chacune des missions considérées”, précise la communication du secrétaire d’État.

La démarche se veut évidemment “innovante et inédite puisque l’ensemble des parties prenantes sera consulté : les agents, les collectivités territoriales et les bénéficiaires de services publics qu’ils soient citoyens ou entreprises”. Les services déconcentrés auront aussi leur mot à dire.

Questions: comment confirmer "un état fort" dans les départements que la réforme territoriale de Valls-Hollande, en droite ligne de celle de Sarkozy, veut supprimer? C'est la quadrature du cercle? De même, que se passera-t-il si les élus, les usagers ou les agents publics refusent les choix proposés? Seront-ils retirés (les choix) ou écartés (les élus, usagers et agents)? Bref, on attend de voir...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 15:17
Hollande trahit le peupleUne enquête de l’INSEE sur le niveau de vie des Français montre un appauvrissement de la population. 

Un Français sur sept est considéré comme pauvre car son niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté, établi à 987 euros par mois pour les revenus de 2012. Ce seuil correspond à 60% du revenu médian national.
Le revenu médian partage la population en deux : une moitié vit avec plus, une moitié vit avec moins. Il était de 19.740 euros pour 2012, soit 1.645 euros mensuels.

Globalement, si toute l’échelle des niveaux de vie est en recul en 2012, c’est aux extrêmes que la baisse est la plus marquée . Ainsi, si le nombre de pauvres diminue, l’intensité de la pauvreté, elle, augmente, c’est à dire que le niveau de vie des personnes pauvres est de plus en plus en dessous du seuil de pauvreté. En 2012, 13,9% des Français étaient sous le seuil de pauvreté de 987 euros. Et ils étaient 10% à vivre avec moins de 884 euros de revenu disponible mensuel. (lire l'article sur Capital.fr ).

Et pendant ce temps, un ex-ministre-député PS du gouvernement Valls-Hollande ne payait pas ses impôts ni son loyer!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 18:00

Effets collatéraux de la crise, les offres de travail en ligne à domicile, pour un tarif qui dépasse l'imagination: jugez plutôt...

"Nous organisons actuellement une étude en ligne réservée aux Hommes.
En répondant à cette étude, si vous avez le profil que nous recherchons, vous gagnerez 3000 Points. Dès que vous aurez atteint 20.000 Points, vous pourrez les échanger contre un chèque cadeau de 10 euros (liste des magasins dépositaires).
Durée : 20 minutes Gain : 3000 Points (si vous correspondez au profil recherché)"
Petit calcul rapide:

20000 points = 10 euros
3000 points pour 20 mn de travail; donc 20000 / 3000= 7x20mn= 140 mn = 2H20 environ payées 10 EUROS!!!
No comment!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 14:04

La réforme des rythmes en Essonne donne l'occasion aux élus de droite de faire parler d'eux. Mais aux dépends de qui?

Foutu bazar en cette rentrée dans 15 villes de l'Essonne; à l'appel du maire DLR de Yerres, N. Dupont-Aignan, écoles fermées, grilles cadenassées, enfants sur le "trottoir", etc. Et une "manif" d'élus et de parents devant la Préfecture.

Assurément, les nouveaux élus de droite en Essonne, emmenés par le maire de Yerres qui engage sa campagne à l'assaut du Conseil général en 2015, ont su faire parler d'eux. En face, un gouvernement qui a mal préparé sa réforme, assuré du soutien d'élus qui entretemps, ont pour certains perdu leur ville; comme du soutien de la FCPE 91, présente dans plusieurs villes  mais qui perd du terrain dans les écoles.

A Draveil, le calme a été de mise, notre équipe UMp ne souhaitant sans nul doute faire écho à Dupont-Aignan et son supplétif maire de Montgeron, aujourd'hui président d'une agglomération où Draveil refuse de siéger! Il n'empêche, les mesures de tarifs périscolaires ne sont pas du goût des parents, contraints de prévoir ou de payer! (lire: Draveil: la Droite veut encore taxer les familles ).

Quelle place pour les enfants dans tout ça? Pas grand chose pour la droite, pas plus que pour le PS malgré les déclarations de la nouvelle Ministre de l'education, qui maintient le cap Hollande-Valls contre vents et marées.

Au fait, qu'en pensent nos élus locaux d'opposition gouvernementale? Pas grand chose non plus...

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Ecole
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 09:45

 


 

Comme chaque premier mercredi du mois, nous donnons rendez-vous aux franciliens pour exiger la libération de Mumia Abu-Jamal.

MUMIA souriantRappelons que cet homme a déjà passé plus de 33 ans en prison dont 30 dans l'enfer du couloir de la mort. Il a toujours clamé son innocence sans jamais pouvoir la défendre face à un système judiciaire raciste et inéquitable. Arrêté et incarcéré à l'âge de 28 ans, il a eu 60 ans le 24 avril dernier.

Marié, père et grand-père, Mumia veut "rentrer à la maison". Agissons pour que sa libération et son retour auprès de siens interviennent le plus vite possible.

18 heures place de la Concorde / face au Consulat des Etats-Unis / angle rue de Rivoli - jardin des Tuileries / Métro : Concorde

 Mumia s'exprime sur les massacres perpétrés par Israël à Gaza

Bien que privé de liberté, Mumia, en sa qualité de journaliste de radio, donne régulièrement son opinion sur l'actualité politique et sociale de son pays mais aussi sur les évènements internationaux. Pour ce faire, il use de son droit d'appel téléphonique en s'exprimant sur PRISON RADIO, média qui offre notamment la possibilité aux prisonniers américains de parler de leurs conditions carcérales. Vous pouvez écouter (en anglais) PRISON RADIO en cliquant sur ce lien : http://www.prisonradio.org/

Fête de l'Humanité les 12/13/14 septembre à La Courneuve

Comme c'est le cas depuis de très nombreuses années, le Collectif "Libérons Mumia" sera présent au Village du Monde de la Fête de l'Humanité. D'ores et déjà nous vous donnons rendez-vous à notre stand avenue Che Guevarra ... L'occasion de rendre également visite à nos amis du Mrap, de l'association "Ensemble contre la peine de mort" et du CSIA Nitassinan (solidarité avec Leonard Peltier et les indiens d'Amérique), lesquels disposeront d'un stand à nos côtés.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 15:42

Manuel Valls demande aux collectivités locales de "mieux maîtriser l'évolution des dépenses de gestion", affirmant qu'elles ne devaient pas augmenter "à nouveau de 3%". En contrepartie, l'Etat soutiendrait l'investissement. Ca promet!

Le Premier ministre Manuel Valls s'est rendu le 28 août au rassemblement des élus de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR), en leur rappelant une évidence à ses yeux : « Il n'est pas tenable que les dépenses de fonctionnement des collectivités locales augmentent à nouveau de 3% en 2013, c'est-à-dire le même niveau depuis 3 ans ». Une déclaration formulée à La Rochelle, à la veille de l'ouverture de l'université d'été du PS (Deux jours après son discours remarqué à l'université du Medef, no comment!)
« Je demande donc aux collectivités locales de mieux maîtriser l'évolution des dépenses de gestion, notamment par la mutualisation des services , a-t-il poursuivi. En contrepartie, le gouvernement sera à vos côtés pour préserver et accompagner l'investissement local ».

Décryptage: l'investissement des collectivités (70% de l’investissement public, ndlr), ce sont les grands travaux et les chantiers confiés aux grandes entreprises (qui sont les seules à pouvoir répondre aux contraintes des marchés publics), alos que le fonctionnement, ce sont les services sociaux, les services à l'enfance, à la jeunesse, aux séniors; bref, tout ce qui fait le service public auquel nous tenons. M. Valls et Hollande somment les collectivités de les "maîtriser"; entendez: avec l'inflation et la TVA, de les réduire!

Accueilli sous les applaudissements des patrons, le Premier ministre PS choisit les profits des grandes entreprises plutôt que les services à la population: il a bien choisi son camp, choisissons le nôtre!

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 11:15

Ce jeudi 28 août est présenté officiellement le projet de nouveau schéma territorial qui vise à redessiner les intercommunalités franciliennes. Trois énormes agglos en Essonne: du n'importe quoi!

projets-3-agglos-aout-2014.pngPour l’Essonne, ces nouvelles intercommunalités pourraient contenir entre 300 000 et près de 800 000 habitants!

Au total, ce découpage pourrait entraîner la disparition de onze des dix-sept intercommunalités que compte le département (Ndlr : 10 communautés d’agglomération et 7 communautés de communes). Ces onze intercommunalités seraient finalement réparties de manière à former trois agglomérations géantes. Si l’agglo du nord du département resterait dans les limites de l’Essonne avec Juvisy, Draveil, Yerres et Varennes-Jarcy, le « mastodonte » de 800 000 habitants comprenant les villes de Massy, Palaiseau et Saclay irait jusque dans les Yvelines, tandis que celle s’étendant de Breuillet en passant par Corbeil-Essonnes irait jusqu’aux contreforts de Melun. (Source: Essonne-Info).

Le projet est présenté officiellement ce jeudi 28 août par le préfet de région. Si le maire d'Evry, président de son agglo et successeur de M. Valls (porteur de ce projet) est évidemment satisfait, ce premier jet émis par la préfecture de région n’obtient pas un franc succès du côté des autres présidents d’agglos essonniens. Tout d’abord, des inquiétudes autour du transfert des compétences à ces possibles futurs mastodontes. mais aussi la question du financement des intercommunalités  également en suspens, l’ensemble des agglos essonniennes traînant une dette plus ou moins importante. Et puis enfin, et pas des moindres!, la place des habitants dans tout ça (lire:  De futures agglos mastodontes: et les habitants dans tout ça?)

L’ensemble des élus concernés sera invité à se prononcer sur ce nouveau schéma territorial et devra émettre un avis sous trois mois, avant une possible mise en service en janvier 2016.

Il nous appartient de nous mobiliser au plus vite pour faire part de nos propositions alernatives aux différents conseils municipaux et d'agglomération, où la gauche n'est pas forcément bien représentée: sur notre agglo, seul le PCF porte le débat, les élus Ps s'alignant peu ou prou sur le gouvernement et la droite y voyant un cheval de bataille pour les élections sénatoriales de septembre, les futures élections régionales et cantonales, et la présidenteille (déjà!). Nous vous inviterons à une rencontre avant fin septembre sur nos trois villes.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Agglomération
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 09:33

Le nouveau gouvernement a été annoncé hier peu avant 19 heures par le secrétaire général de l'Élysée.

Najat Vallaud-Belkacem est nommée ministre de l'Éducation nationale; Emmanuel Macron, ex-conseiller de François Hollande, banquier millionnaire: ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique et Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication.

Voir la composition

Lire:

-les-seize-mercenaires-de-lausterite

- au-ps-la-demission-un-gout-de-fracture

Les seize mercenaires de l’austérité
Les seize mercenaires de l’austérité
Les seize mercenaires de l’austérité
Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 10:30

Le rapporteur à l’Assemblée nationale du projet de loi sur la réforme territoriale, Carlos Da Silva (PS), a proposé dans un amendement que les nouvelles régions puissent être constituées après 2016 pour résoudre des difficultés laissées en suspens.

La refonte de la carte des régions devait être menée tambour battant. Enième rebondissement avec la proposition du rapporteur du projet de loi au Palais-Bourbon, Carlos Da Silva, qui suggère dans un amendement que les nouvelles régions puissent ne fusionner qu’après 2016.

Cet amendement laisserait ainsi la porte ouverte à des fusions de régions qui ne seraient pas réalisées dans la nouvelle carte soumise aux députés, faute de consensus à ce stade.

Dans la nouvelle carte dessinée et approuvée par les seuls députés socialistes en juillet, 3 régions – Bretagne, Pays de la Loire et Centre – restent seules, faute de consensus sur une fusion Bretagne-Pays de la Loire ou sur une fusion Pays de la Loire-Centre. “Il faut que la logique puisse aller à son terme si le débat parlementaire ne le permettait pas”, a résumé Carlos Da Silva.

Le rapporteur a déposé un autre amendement pour supprimer le plafond des 150 élus prévus dans les nouvelles régions pour éviter que certaines grandes régions comme l’Île-de-France (209 élus aujourd’hui) ou la future Auvergne-Rhône-Alpes (204 élus) perdent des élus. “À partir du moment où on fait des grandes régions, où on leur donne plus de compétences et où on veut supprimer les conseils généraux, cela n’a pas de sens de réduire le nombre d’élus régionaux”, a indiqué Carlos Da Silva.

Débats houleux, calculs à couteaux tirés sur le nombre d'élus, suppression des départements, sans oublier la nouvelle carte des agglos: dans un contexte de crise aigüe du gouvernement PS, on craint le pire pour l'avenir de la démocratie locale.

Voir aussi la vidéo: “Le Sénat reviendra sur les découpages régionaux”

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 11:39

La CGT de l'AP-HP de Draveil invitait ce lundi 25 août à 10h30 à honorer la mémoire de Louis Camatte, résistant hospitalier assassiné par les Nazis. JP Bonsignore était présent.

plaque JoffreCombien d'hommes ont été fusillés dans la clairière de la forteresse du mont Valérien (Hauts-de-Seine)? Officiellement près d'un millier entre 1940 et 1944. Parmi les victimes liées à l'Essonne, Honoré d'Estienne d'Orves. Né et enterré à Verrières-le-Buisson, cet officier de marine, grand résistant, est exécuté le 29 août 1941. Deux ans plus tard, Missak Manouchian, résistant d'origine arménienne, est arrêté à la gare d'Evry-Petit-Bourg.

D'autres sont moins célèbres: des médecins de l'hôpital Joffre-Dupuytren à Draveil comme Louis Camatte, fusillé en février 1943 au Mont-Valérien. Des élus comme Jean-Louis Corringer, adjoint au maire de Vigneux, mort en 1942. Des étudiants tels qu'André Nicolas (Massy), fusillé à l'âge de 20 ans en 1942.  Ou encore des cimentiers, employés de métro, cheminots et bien d'autres encore. L'hommage rendu ce jour par la CGT, en présence d'un représentant de la direction, ne les a pas oubliés.

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article