Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 18:00

La fermeture d'une partie du pont de Villeneuve St Georges pour travaux relance le débat , vieux de 40 ans, sur le "bouchon" et la déviation de Villeneuve St Georges.

 

Le projet de déviation de la RN6 autour de Villeneuve-Saint-Georges, inscrit au SDRIF (Schéma Directeur de la région Ile-de-France) depuis des décennies et qui permettait de réduire le trafic de 50 %, a été mis dans les cartons par les gouvernements successifs, de gauche comme de droite, et ce depuis plus de 30 ans, les uns comme les autres choisissant de financer, via les différents contrats de plan Etat-Région, tel ou tel autre projet au gré des calendriers électoraux.

Dans la lignée de l'ancien maire communiste de Vigneux , Lucien Lagrange, Sylvie Altman , maire communiste actuelle de Villeneuve St Georges, a fait adopter lors de son Conseil municipal du 20 septembre 2012, une requête demandant à l'Etat et à la Région de maintenir l'inscription de la déviation de la RN6 au futur Schéma directeur de la région Ile-de-France et du futur Plan de déplacement urbain (PDU), ainsi que la nécessité d'un nouveau franchissement de Seine en Essonne.

Dans le Parisien du 20 octobre 2012, le Maire de Montgeron réaffirmait "que la construction d'un pont en amont ou en aval est indispensable", reprenant ainsi la main sur son voisin d'à-côté, le maire de Yerres N. Dupont-Aignan qui en avait fait son cheval de bataille dès l'année 1998. Mais oubliant que ses propres amis des gouvernements socialistes d'alors avaient enterré les projets successifs alors que la Région Ile-de-France avait débloqué d'importants crédits en 2000.

En complément de la déviation, le nouveau pont était envisagé au bout de la rue Pierre Marin à Vigneux, près du chateau de Port-Courcel. Mais déjà, Athis-Mons s'y opposait, de crainte des flux de circulation sur des voiries mal adaptées. Les Verts aussi, au nom de la protection de l'environnement: chacun sait que le bouchon de Villeneuve-St-Georges est un bienfait écologique permanent!

A l'époque, notre maire de Draveil, alors député, avait signé l'appel avec Vigneux et toutes les villes concernées par le tracé. Normal, la déviation favorisait les Draveillois tout en évitant des travaux dans sa ville. Et aujourd'hui? La question lui sera posée.

Les élus de la rive droite semblent donc toujours unanimes pour un nouveau franchissement de Seine; reste à savoir si le gouvernement Hollande-Ayrault saura décider ce que les autres n'ont jamais voulu.

Mais 2014 approche: les espoirs restent permis?


Dernière minute: les 24 et 25 octobre 2012 se tenait la séance exceptionnelle consacrée à l’adoption du Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF). Les élus du Front de gauche Parti communiste, Gauche unitaire et Alternative citoyenne ont déposé un amendement pour obtenir la déviation de la RN6, amendement adopté.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Agglomération
commenter cet article

commentaires