Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 21:03

jeune-enchaine-mairie-juillet-2011.jpgNicolas, jeune Draveillois de 21 ans, a du s’enchainer devant la mairie de Draveil la dernière semaine de juillet 2011 pour exiger un logement.

Il travaille, gagne 1300 euros par mois : insuffisant pour avoir un logement dans le privé ; jeune et sans enfant : pas prioritaire pour un logement social.

Nicolas ne demandait pas l’aumône, juste un toit ; les services sociaux l’ont dirigé vers le 115 (Ndlr : Samu social) : un comble quand on sait que le fondateur de ce service vient de démissionner pour dénoncer la réduction des moyens par le gouvernement UMP Sarkozy-Fillon soutenu notamment par notre député-maire dont les services municipaux n’ont pas bougé le petit doigt, le traitant de menteur et accusant les jeunes qui le soutenaient, de malveillance à l’égard du Maire, demandant même à la Police de les faire évacuer ; refus des fonctionnaires qui ne trouvaient aucun motif d’atteinte à l’ordre public… (Lire ArticleFigaro); lire aussi: Démission de Xavier Emmanuelli : « L’heure est grave pour l’urgence.

 

Présents sur place, les militants et amis du Front de gauche de Draveil ont assuré les jeunes de leur soutien tout en respectant leur souhait de « ne pas être récupérés politiquement ». (Voir la VideoParisien)

Nicolas a finalement été logé dans un foyer de Jeunes Travailleurs sur intervention du Préfet (lire articleNouvelObs).  Son geste a mis en lumière une situation hélas trop fréquente : même avec un salaire, il est dur quand on est jeune de se loger dans la France de Sarkozy (lire aussi:des-familles-a-la-rue-se-refugient-aux-urgences-).

Il est grand temps d’en finir l’année prochaine…

Voir aussi l'article des Echos: La crise du logement incite un nombre croissant d'entreprises à aider les salariés à se loger  Logement-LES ECHOS[1 Logement-LES ECHOS[1

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires

L. Michel 09/08/2011 12:16



Il paraîtrait que suite à la médiatisation de son action revendicative pour avoir un logement, il aurait été licencié de son travail; d'aucuns soupçonnent une "intervention" draveilloise pour le
"punir" de ne pas avoir fait allégeance à la municipalité; à vérifier bien sûr, mais si c'est vrai...



P Finel 03/08/2011 09:35



Sa lutte lui a permis d’obtenir un hébergement d’urgence, mais nouveau scandale, les autorités ont invité la presse pour lui montrer la belle chambre qu’il allait avoir, mais les médias partis il
a été relégué sous les toits dans une soupente humide !