Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 23:23

Avec les travaux et l'incapacité de la municipalité à gérer la circulation, les Draveillois vivent des journées de galère depuis lundi.

Rue Brossolette, on ne peut plus passer ni dans un sens ni dans l'autre. Pas même emprunter la rue de Mainville vers les Bergeries. On vous dévie rue Labor, et tout le monde se retrouve rue Jeunon: bouchons interminables dans une rue étroite, bus en travers pour tourner sans place suffisante, bus écourtant leur trajet place Oberkirch au lieu d'aller vers l'Orée de Sénart, etc etc.

Voila ce que donne l'incurie municipale et sa gestion de la circulation à la "petite semaine". Mais pour autant, pas question pour elle d'accepter de rajouter un plan de circulation au programme du PLU, ni de revenir sur ses radars "anti-vitesse" (servant surtout à racketter l'automobiliste qui n'a pas d'autre choix que la voiture pour aller travailler !) installés sans aucune concertation...

Et ce sont ceux-là même qui vont vous demander de les élire le 20 mars. On n'ose les imaginer à la tête du Conseil général: bouchons assurés dans toute l'Essonne...

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article

commentaires

cabou 21/01/2011 16:10



Eh oui ! J'habite à Champrosay et heureusement au début car à partir de 17h30 le soir la route est bouchée depuis le sous-terrain sous la ligne RER de Ris Orangis, jusqu'au centre de Draveil et
dire que l'on s'apprête à constuire, à la place de l'hôpital Joffre 360 logements supplémentaires et l'on nous annonce lors d'une réunion de concertation sur le P.L.U. qu'il n'y a rien à faire
pour améliorer les conditions de circulation de l'avenue Henri Barbusse ! Le seul moyen trouvé par la mairie est d'augmenter la fréquence des transports en commun !