Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 09:00

Pierrette Meyerie, enseignante, membre de la liste DraveilàGauche, s'exprime sur la réforme des rythmes scolaires du gouvernement PS-Verts.pierrette.jpg

Je suis contre cette réforme des rythmes scolaires.

Cette réforme n'apporte aucune amélioration des conditions d'apprentissages pour les élèves. Les enfants qui vont déjà en garderie matin et soir les quatre jours de la semaine, vont se voir rajouter, comme à tous les autres,  3h d'apprentissage le mercredi matin (ou le samedi matin si le Maire demande une dérogation). Cette fatigue accrue se fait déjà bien sentir chez les élèves qui vivent cette réforme depuis septembre 2013.

Pendant ces "Activités Périscolaires", le taux d'encadrement va passer de 10 à 14 pour les enfants de moins de 6ans et de 14 à 18 pour les enfants de plus de 6 ans. Qu'en sera t-il alors des conditions de sécutité pour les enfants et des conditions de travail pour les animateurs ?

Cette réforme, à la charge des communes, ne met pas celles-ci à égalité et va générer des hausses d'impôts locaux ou des suppressions de certains services publics.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Ecole
commenter cet article

commentaires

EcologistesIndignés 14/02/2014 08:47


Dans le tract sur l'école de nos écolos-bobos à Draveil ce matin, on y relève deux propositions qui valent leur pesant de servitude gouvernementale:
- "application des nouveaux rythmes scolaires sans surcoût": ah oui, comment? Et si on n'en veux pas de ces nouveaux rythmes à la mode PS-Verts, on fait quoi?
-"coupe de pouce après la classe, 45 mn 2 fois par semaine, etc": ou comment compenser le désengagement de l'Education nationale du gouvernement PS-Verts en faisant payer... les
contribuables locaux, pardi!
Bref, la MAP écolo-socialo (ex RGPP UMP) appliqué à la lettre! Bravo, "le meilleur est à venir", assurément, mais pour qui?

Myriam 12/02/2014 20:59


Retour aux 4 jours 1/2, réduction des journées d'école, cette réforme va complétement dans le sens des préconisations des chronobiologistes et des spécialistes de
l'enfant et sont connues de tous depuis belle lurette. Que les familles nanties s'y opposent puisque pas ou peu touchées par l'échec scolaire, ça parait logique... Que les enseignants (mes
ex-collègues) ne soient pas ravis non plus, je peux le concevoir, mais je n'approuve pas. L'intérêt général et dans ce cas précis l'intérêt des enfants n'est pas l'addition des intérêts
particuliers des adultes.