Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 23:21

 

L’enquête de recensement organisée en 2011 se déroulera du jeudi 20 janvier aux samedis 19 ou 26 février selon la taille de la commune. Comme chaque année, la collecte est réalisée en partenariat avec les communes et la population.
À partir des résultats, les élus «peuvent adapter les infrastructures nécessaires au quotidien, comme les hôpitaux, les maisons de retraite ou les écoles. Le recensement représente, de ce fait, un véritable outil pour mieux répondre aux besoins de la population», précise l’INSEE.
La collecte des données est organisée sur 4 ou 5 semaines selon la taille des communes, soit du 20 janvier au 19 février pour les communes de moins de 10.000 habitants et au 26 février pour les communes de 10.000 habitants ou plus. Elle concerne 7.155 communes de moins de 10.000 habitants et 8% des personnes résidant dans les 892 communes de 10.000 habitants ou plus.
Le recensement fournit des données «sur le nombre de logements, le nombre d’habitants et leurs caractéristiques (âge, profession, mode de transport, activités, etc.)». Répondre au recensement est à la fois un acte civique et un acte obligatoire en vertu de la loi du 7 juin 1951.
Dans le cadre de l’enquête 2011, une partie de la population vivant en France ‐ 9 millions de personnes ‐ sera invitée par les agents recenseurs à remplir et remettre un «bulletin individuel» et «une feuille de logement». Toutes les informations recueillies sont strictement confidentielles et traitées de manière anonyme.
Pour mener à bien cette collecte, 18.000 agents recenseurs sont mobilisés afin de remettre à la population recensée les deux types de questionnaires. Leur visite est annoncée par un courrier signé du maire ou une affiche apposée dans le hall des immeubles. Ils sont facilement identifiables grâce à leur carte officielle tricolore portant leur photo et la signature du maire.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article

commentaires