Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 08:44

La réduction de la dépense publique est au coeur de la politique d’austérité de Hollande et Valls. Ils ont décidé de réduire de 50 milliards les dépenses utiles du budget de l’Etat d’ici à 2017, dont 28 milliards sur les collectivités locales. 13 000 conseils municipaux ont adopté une motion qui s'y oppose fermement.
Rappelons que les collectivités assurent 70% des investissements publics en France. Ces réductions des dotations réduiraient les services aux populations mais aussi très fortement leurs investissements, avec des conséquences lourdes sur l’activité économique (B.T.P. etc…) et l’emploi. C’est pourquoi l’association des  maires de France a proposé à tous les maires et présidents d’EPCI une motion qui souligne d’ailleurs que, cumulés sur 3 ans, (2015 à 2017), ce hold-­up sur les collectivités ne serait pas de 11 milliards mais de 28 milliards au total.
A  ce jour, 13 000 collectivités ont approuvé cette motion. Le congrès de l’association des maires de France sera donc un moment fort de la mobilisation des élus.Dans ce contexte, l'Association Nationale des Elus Communistes et Républicains appelle à une manifestation sur le lieu du congrès des maires ce jeudi 27 novembre (13h30) devant le bâtiment du congrès, porte de Versailles à  Paris.

Jean-Pascal Bonsignore, ancien élu DraveilàGauche, adressera au maire de Draveil le texte de cette motion en lui proposant de la faire adopter au prochain Conseil municipal de décembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires

EcologistesIndignés 27/11/2014 10:08


services publics, vous aviez rectifié...

EcologistesIndignés 27/11/2014 09:54


JP Bonsignore n'est plus élu mais continue de mener la lutte contre l'austérité des gouvernements (Chirac et Sarko avant 2012, Ayrault puis Valls ensuite) aux dépends des communes et des sevices
publics. Merci à lui.


Gageons que nos "opposants" d'opérette resteront coi face à cette question; ou alors récupération à quelques mois d'élections? Comme d'hab!