Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 09:26

Pour la première fois dans l'histoire de la Tunisie et au-delà, dans l'ensemble du « monde arabe », le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes est inscrit dans la Constitution. La plus haute source de droit dans la hiérarchie des normes consacre désormais cette égalité.

drapeau tunisienC'est une avancée considérable sur le plan juridique comme sur le plan sociétal. Cela démontre que la Tunisie continue, malgré les obstacles, les atermoiements, les reculs, les attaques, à avancer concrètement et en profondeur depuis 3 ans.

Comme de nombreux points dans le processus de discussion et d'adoption de la Constitution, la question de l'égalité des sexes a cristallisé les désaccords politiques et reflété les tensions qui traversent la société tunisienne. La tentative des forces conservatrices en présence, de faire adopter le principe de «complémentarité de la femme envers l’homme » – qui aurait représenté un recul grave dans le mouvement d'ouverture porté par les actrices et acteurs de la révolution tunisienne en marche depuis 2011 – a finalement échoué. La participation effective des femmes aux processus d'élaboration des textes, à l'ensemble des débats et négociations, et à la prise de décision, est à souligner comme facteur majeur dans cette victoire.

Comme bien d'autres dispositions du texte finalement adopté, l'article qui concerne l'égalité femmes-hommes n'est pas sans contradictions ou lacunes. En effet, l’article 20 évoque l’égalité des « citoyens et citoyennes devant la loi ».Il s'agit d'un premier pas historique: l'égalité réelle et complète reste encore à gagner.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires