Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 09:05

L'idée fait son chemin chez nos "têtes pensantes" d'un supercommissariat européen chargé de surveiller les budgets des états. Va-t-on laisser quelqu'un d'autre que nous décider de notre avenir?

Dans la droite ligne des critères de convergence financière de Maastricht, la droite européenne veut serrer la vis aux états "mauvais élèves" de la rigueur budgétaire et la règle d'or chère à Mme Mekel et Sarkozy. Bref, l'état français serait sous surveillance rapprochée. Et apparemment, côté gouvernement Fillon, on ne serait pas totalement fermé à cette proposition.

Lire l'article du Parisien: Etats sous tutelle Europe-Parisien 20-10-2011[1] Etats sous tutelle Europe-Parisien 20-10-2011[1]

Déjà, on s'appuie sur la baisse de la note pour annoncer encore davantage de rigueur.

De quel droit des agences pourraient évaluer notre pays? A u nom de quoi déciderait-on, à la place du peuple, de son avenir? Il y a urgence à se débarasser de l'UMP qui nous gouverne et accepterait de mettre notre pays sous "tutelle" des marchés financiers européens.

Dès l'année prochaine, avec le Front de Gauche et ses candidats (présidentielle et législatives), prenons notre avenir en main !

dessin-perte-triple-A.gif

Le Front de Gauche chez Moody’sandouillettes-AAA-FdG.jpg

"Nous ne sommes pas des andouillettes": tel était le mot d'ordre du Front de gauche qui a organisé vendredi une action "andouillette AAAAA" au siège de Moody’s à Paris. Pour lire la suite cliquez ici

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article

commentaires