Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 10:03

Jean-Claude Cherton, enseignant-chercheur retraité, Draveillois depuis plus de quarante ans, nous explique les raisons qui l'ont conduit à soutenir l'appel de DraveilàGauche.

JC-Cherton.jpgMa sensibilité de gauche s'est forgée depuis environ mes vingt ans.

Même si mes choix de vie m'ont fait abandonner le militantisme actif de ma jeunesse, je me suis toujours intéressé à la politique et mon orientation n'a fait que s'affermir et mes votes, aux  consultations électorales à tous les niveaux, n'ont jamais divergé.

Aujourd'hui, je suis de plus en plus choqué  par la tendance qui se généralise -pour beaucoup de dirigeants et décideurs en tous genres - à négliger, à sacrifier « l'humain » , le « social » en maintes occasions,  pour des raisons ou  prétextes d'efficacité,  de compétitivité etc...  Raisons cachant souvent des motifs mercantiles, des intérêts particuliers et à plus grande échelle... des groupes de pression. 

Cela se voit aux niveaux  mondial, européen,  français et  finalement local ….pour en arriver aux élections municipales de Draveil.

Je sais bien que la gestion d'un ensemble même réduit d'«administrés» comme celui d'une municipalité  est assujettie à de   nombreuses contingences et qu'il est  compliqué d'obtenir un budget en équilibre. Mais tout problème compliqué, « multivariable », a souvent plusieurs solutions qui résultent  d' optimisations, de choix. Chacune des solutions présente des avantages et des inconvénients différents. Il semble évident que la gestion d'un conseil municipal donné sera plus ou moins tributaire de sa tendance politique globale, de par les priorités qu'il s'est fixées.

Pour moi la priorité à Draveil comme ailleurs devrait être l'humain, le social  pour le plus grand nombre des administrés, ce qui implique finalement :

- d' exclure  tout clientélisme

- de rogner sur des dépenses qui sans être somptuaires -comme certaines constructions ou rénovations récentes-  sont à mon sens moins urgentes ou nécessaires que le service public touchant au quotidien des administrés.

Comme points prioritaires, je pense :

- au transport, j'habite en face  d'une station de bus que j'utilisais (en activité) et je constate que les temps d'attente ont considérablement augmenté

- à la circulation difficile à certaines heures ( les deux points étant sans doute liés )

à l'amélioration de la collecte des déchets en rétablissant une fréquence plus importante

aux « jeunes »  pour qui l'on devrait établir ou accentuer le soutien scolaire et le transport gratuit (de même que pour les sans-emplois).  

- un meilleur accès aux loisirs ( voire même la gratuité ) ainsi que  pour les  «  moins jeunes », pour réduire ces frontières inter-générations qui me semblent nuisibles.

La restauration d'une maison de la culture sans distinction d'age pour les activités serait peut-être une bonne chose ? J'ai par exemple un très bon souvenir d'un club d'échec très actif où se côtoyaient des jeunes et des seniors de tous niveaux, il y avait des compétitions régionales...  Cela n'était pas très coûteux . De même il y a eu « dans le temps » une activité théatrale , un club d'anglais , une chorale … Où cela est-il passé ? Ou se trouve maintenant le syndicat d'initiatives ?

Mon choix entre les différentes formations candidates à Draveil est très facile.

Il s'agit d'abord de battre ou  d'écarter les droites -extrême ou non extrême- et ensuite de trancher entre les formations représentant la gauche gouvernementale et l'équipe de Draveil à Gauche.

En raison de tout ce que je souhaiterai voir à Draveil, sans hésitation je me détermine pour cette dernière équipe, véritablement de Gauche menée par J-P Bonsignore qui a démontré à maintes reprises par sa compétence, son efficacité, sa proximité des gens -surtout ceux victimes du contexte économique actuel-, qu'il peut porter les valeurs d'une gauche pouvant nous ramener « des jours heureux ».

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

LouiseMichel 06/01/2014 10:17


Les "Jours heureux" et le programme du CNR: en relisant celui de Draveil2008 publié il ya 6 ans, j'y retrouve la même actualité, la même pertinence, les mêmes exigences: continuez,
camarades!