Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 14:54

mumia.jpgSuite à l’audience, tenue le 9 novembre 2010, sur les instructions de la Cour suprême, demandons à la cour d’appel fédérale de Philadelphie la révision de la condamnation à mort du journaliste Mumia Abu-Jamal.

L’audience portait sur un vice de forme dans la condamnation à mort de Mumia Abu-Jamal en 1982. La démarche de la cour fédérale de Philadelphie est encourageante. Demandons à présent aux juges de revoir la sanction de la peine de mort à la lumière des arguments de la défense. La plus grande démocratie au monde se doit de respecter le principe de justice. Le monde regarde les Etats-Unis. Nous restons convaincus que Mumia Abu-Jamal n’a pas bénéficié d’un procès équitable.

L’avocate de Mumia Abu-Jamal, Judith Ritter, a manifesté sa satisfaction sur le déroulement de l’audience : « La loi joue grandement en notre faveur », a-t-elle déclaré à l’issue du procès. La sœur de Mumia, Lydia Barashango, a par ailleurs confié: « Je ne suis pas impressionnée. Mais si la décision des juges est prise en notre faveur, cela peut faire la différence. Cela veut dire que Mumia peut vivre. J’espère que cela ne se terminera pas par une condamnation à la prison à vie, mais Mumia vivra. »

Mumia Abu-Jamal, journaliste, président de l’Association des journalistes noirs de Philadephie et ancien militant des Black Panthers, a été condamné à mort pour le meurtre de Daniel Faulkner, officier de police, le 9 décembre 1981, meurtre qu’il nie avoir commis. En tant que journaliste, Mumia Abu-Jamal était connu comme « la voix des sans voix ». Du temps de son arrestation, il travaillait pour la station de radio afro-américaine WDAS.

Apportez votre soutien en écrivant à: abujamal@free.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires