Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 11:26

Pour ramener les comptes publics à l’équilibre, près de 3 personnes sur 4 préféreraient que le gouvernement réduise les dépenses publiques plutôt que d’augmenter les impôts.

Dans un contexte où l’inquiétude des Français à l’égard de la dette et des déficits est confirmée par toutes les enquêtes d’opinion, la nécessité d’une réduction des dépenses publiques est largement perçue par les Français : près des trois quarts d’entre eux (74 %) optent pour cette solution lorsque seulement 3 % considèrent une augmentation des impôts comme la voie prioritaire. L’approche double, consistant à combiner baisse des dépenses publiques et hausse des recettes fiscales se prévaut quant à elle d’un soutien minoritaire mais non négligeable (23 %). La préférence pour cette option conjointe (réduction des dépenses et hausses des impôts) trouve un écho particulier, sans pour autant être massif, auprès des sympathisants socialistes (45 %) et des retraités (31 %).
Néanmoins, et ceci vient nuancer la prédilection apparente des Français pour une réduction des dépenses publiques, aucune majorité ne se détache lorsqu’il s’agit de désigner une prestation sociale en particulier dont le montant pourrait être réduit.

Lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans social
commenter cet article

commentaires

DocteurTax 03/11/2016 06:56

Merci pour cet article.
Je voulais partager ce simulateur d'impôts Nouvelle génération qui peut aider les citoyens à réduire leurs impôts:
https://docteur.tax
Sa particularité est qu'il est illustré de graphiques simples qui vous projettent sur une période de 25 ans. Vous pourrez anticiper votre avenir fiscal avec précision.
En espérant qu'il rende service à beaucoup de contribuables.

LouiseMichel 14/08/2012 11:36


Cher alfred J. enfin quelqu'un qui réagit à cet article, et de bonne façon!


Ce sondage a l'avantage de montrer qu'en période de crise, le repli sur soi et le NIMBY sont de mise; alors que l'impôt est la seule ressource d'Etat qui finance la solidarité... Par contre, il
faudra très vite un autre sondage montrant que le nouveau gouvernement va prélever l'argent là où il y en a beaucoup (trusts pharmaceutiques, assurances, fonds de pensions...). On l'attend avec
impatience!

Alfred J 13/08/2012 18:37


Pour faire des économies on pourrait par exemple se passer de sondages sans intérêt.


Faut-il vraiment s'étonner que les sondés pensent que LES AUTRES doivent faire des économies, mais qu'EUX-MEMES contribuent largement et suffisamment par les impôts qu'ils payent?


Le plus inquiétant en regardant le détail de cette étude c'est que 47% des sondés se disent favorables ou plutôt favorables à une réduction des minima sociaux. Autrement dit je préfère que la
misère des autres s'aggrave à la réduction de mes remboursements santé ou à la diminution de mes revenus.


Aie! aie! aie! Et la solidarité dans tout ça?