Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 09:11

Dans un entretien aux Echos, le ministre de l'Economie annonce qu'il n'y aura pas de projet de loi spécifique sur la gouvernance des entreprises, contrairement à ce qu'avait annoncé le 20 mars dernier le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

JE lutte des classes mPierre Moscovici, qui avait été pour sa part plus prudent à l'époque, a déclaré dans Les Echos qu'il tablait sur un code de gouvernance adopté par le patronat, auquel le pouvoir socialiste envoie depuis plusieurs mois des signaux positifs.

Il a toutefois précisé vendredi lors d'un point de presse qu'il ne s'interdisait pas de légiférer à terme si les mesures promises par la présidente du Medef, Laurence Parisot, et le président de l'Association française des entreprises privées (Afep), Pierre Pringuet, restaient sans effet. "Si nous ne sommes pas satisfaits, si nous n'arrivons pas à des mesures qui permettent effectivement de contrôler les rémunérations (…) à ce moment-là, je ne renonce pas à l'idée que nous puissions légiférer", a-t-il affirmé. Ouf, on respire...

La droite s'est félicitée de ce qu'elle interprète comme un "revirement du gouvernement en faveur des entreprises". Ah bon, comme c'est étonnant...

Une analyse contestée par le secrétaire national du PS, Jean-Christophe Cambadélis, qui nie tout recul gouvernemental, même s'il reconnaît qu'il y a eu évolution. "Ce n'est pas une reculade, mais à l'évidence, on n'est pas au niveau que nous nous étions nous-mêmes fixé", a reconnu le député PS de Paris sur i>Télé. Bis:comme c'est étonnant... Décidément, l'ancien chancelier social-démocrate allemand Gerhard Schröder est leur nouveau modèle : "être le meilleur ami des grands patrons".

La décision du ministre de l'Economie "est peut être le prix d'un ralliement supplémentaire à la politique patronale", a déploré l'ancien porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), Olivier Besancenot sur i>Télé, qui accuse le gouvernement d'être "devenu pratiquement le porte-parole officiel du Medef".

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article

commentaires

LouiseMichel 25/05/2013 10:19


Allons allons, n'éxagérons pas: ils ont voté l'accord ANI-Medef, refusé la loi d'amnistie, , gelé les crédits aux collectivités, pas réagi à la demande de Parisot de rallonger l'âge de la
retraite et de supprimer des jours fériés; aujourd'hui ils ne plafonnent pas le salaire des grands patrons: pas de quoi se mettre la rate au court-bouillon, non?

voixLibreDraveil 25/05/2013 10:20



Louise, vous ne seriez pas au Front de Gauche, par hasard?


L'équipe du Blog