Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 15:42

Manuel Valls demande aux collectivités locales de "mieux maîtriser l'évolution des dépenses de gestion", affirmant qu'elles ne devaient pas augmenter "à nouveau de 3%". En contrepartie, l'Etat soutiendrait l'investissement. Ca promet!

Le Premier ministre Manuel Valls s'est rendu le 28 août au rassemblement des élus de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR), en leur rappelant une évidence à ses yeux : « Il n'est pas tenable que les dépenses de fonctionnement des collectivités locales augmentent à nouveau de 3% en 2013, c'est-à-dire le même niveau depuis 3 ans ». Une déclaration formulée à La Rochelle, à la veille de l'ouverture de l'université d'été du PS (Deux jours après son discours remarqué à l'université du Medef, no comment!)
« Je demande donc aux collectivités locales de mieux maîtriser l'évolution des dépenses de gestion, notamment par la mutualisation des services , a-t-il poursuivi. En contrepartie, le gouvernement sera à vos côtés pour préserver et accompagner l'investissement local ».

Décryptage: l'investissement des collectivités (70% de l’investissement public, ndlr), ce sont les grands travaux et les chantiers confiés aux grandes entreprises (qui sont les seules à pouvoir répondre aux contraintes des marchés publics), alos que le fonctionnement, ce sont les services sociaux, les services à l'enfance, à la jeunesse, aux séniors; bref, tout ce qui fait le service public auquel nous tenons. M. Valls et Hollande somment les collectivités de les "maîtriser"; entendez: avec l'inflation et la TVA, de les réduire!

Accueilli sous les applaudissements des patrons, le Premier ministre PS choisit les profits des grandes entreprises plutôt que les services à la population: il a bien choisi son camp, choisissons le nôtre!

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article

commentaires