Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 23:28

 

 

Le barème proposé par GDF Suez a été accepté par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). D’après GDF Suez, les nouveaux tarifs répercutent l’évolution des coûts d’approvisionnement depuis le 1er juillet 2010.

La CRE précise que « cette hausse correspond à une augmentation moyenne de 4,9 % pour les 6,1 millions de consommateurs ayant un chauffage individuel au gaz ». Mais pour l’ensemble des consommateurs, l’augmentation sera de 5,2 % en moyenne.

Sur une année, l’augmentation se sera élevée à 20 %.

La précédente réévaluation des tarifs répondait à la hausse des tarifs du transport du gaz ainsi qu’à celle des prix du pétrole.

D’après le site Internet du quotidien « Les Echos », entre le 1er juillet 2010 et le 1er avril 2011, « la hausse est de 9,4 % pour le fioul lourd, 19,2 % pour le fioul domestique, 17,6 % pour le brent ». Quant au prix du gaz naturel, il augmente de 32 % sur le marché où il est coté, aux Pays-Bas.

A ces hausses s’ajoutent celle de l’électricité. EDF estime que ses tarifs devraient augmenter de 6,5 % par an pour les particulier jusqu’en 2015.

Lire: Hausse du gaz : un nouveau coup de poignard contre le pouvoir d’achat;

GDF-SUEZ : 5 milliards de bénéfice pour les actionnaires 5 % d’augmentation pour les consommateurs !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Roberto Lamplé 30/03/2011 14:17



Hausse du Gaz


Voila un éxemple parfait de ce que le Libéralisme économique est capable de faire. Le traité de Maastricht prônait la libéralisation des services publics.Pour nous convaincre les politiques de
droite comme de gauche, avec  condéscendance, expliquaient aux "archaîques" que nous sommes, que la "concurrence libre et non faussée", allait permettre de faire baisser les prix.


Geoges Tron, suite à l'ouverture du capital de GDF n'hésitait pas à mentir grossièrement lors d'un conseil municipal, en affirmant, que cela ferait baisser les prix du gaz, jurant bien
entendu que, l'état resterait actionnaire à 80 %, et qu'il veillerait personnellement, à ce statuquo. 


  Quelque mois plus tard, devenu Secrétaire d'état, il avale la couleuvre de la privatisation, et le cadeau de Sarkosy à ses amis, de Suez et du financier Belge Frêre, avec qui il
avait fété son élection au Fouquet's. Depuis les prix ont augmenté de 60 %, sans aucune justification,. Il faut savoir que GDF avait conclu des contrats d'aprovisionement à des prix bas, sur
30 ans entre autre avec l'Algérie. Les actionnaires vont se gaver sur notre dos avec la bénédiction de la commission de Bruxelles Sakosy, et l'UMP de G TRON.


Comment s'étonner de la désafection des français aux élections devant de tels scandales. Par leur irresponsabilité, et leur ambition aveugle, ils mettent en danger la démocratie.


Quand à la "concurrence libre et non faussée," elle n'éxiste pas. En effet le privé veut des rendements immédiats, donc pas d'investissement hasardeux à long terme. Mais ils
peuvent encore compter sur Sarkosy et sa bande, comme pour EDF, obligeant ce service public à vendre 25% moins cher aux amis du fouquets et augmenter en même temps le prix de
l'électricité, aux "archaîques".


A la prochaine élection nationale, la gauche devra dans son programme revenir sur ces privatisations, en renationalisant, sans compensation pour ces rapaces.Et j'éspère que cela figurera
dans le programme du Front de gauche, les seuls sur lesquels on peut compter à  gauche.


Roberto Lamplé