Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 10:33

L'économiste Jacques Attali a présenté à François Hollande, samedi 21 septembre, 45 propositions prônant “un capitalisme patient” pour une société moins dépendante de la “tyrannie du précaire” et de la “myopie actionnariale”.Houlala!

Le rapport “Pour une économie positive” tend à réorienter le capitalisme “vers la prise en compte des enjeux du long terme”. Venant d'un riche citoyen des beaux quartiers, qui se permet de traiter JL Mélenchon de "dictateur nord-coréen" sur les plateaux de télé, on craint le pire; surtout si F. Hollande y donne suite!

Attali prône entre autres de "sortir de la dictature (encore, décidément!) de l'urgence" pour les collectivités (lire: link); très bien, mais quand on sait que les familles, dans les villes en question, sont dans l'urgence absolue et que le long terme n'est pas (ou très peu) applicable en gestion de proximité, on mesure la distance interplanétaire entre les "réflexions" de notre économiste social-libéral et le quotidien des citoyens de notre pays. M. Hollande, rangez ce rapport au placard, et prenez des décisions correspondant plutôt aux attentes des gens de gauche qui ont voté pour vous!

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article

commentaires

LouiseMichel 25/09/2013 10:45


J'en conviens, Mélenchon n'est pas un des meilleurs diplomates en politique, mais pas pour autant un dictateur, et encore moins nord-coréen; la référence citée par Attali en dit long sur celui
qui a depuis toujours prôné l'effort des salariés comme seule solution à la crise du capitalisme et ses conséquence sur notre société. Conseiller de Mitterrand et Delors (la "rigueur"), puis
"plumitif" libéral et maître de conférence à 100 fois le smic la séance, il y a de quoi craindre le pire, effectivement!