Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 18:45

 

Une de nos amies a écrit à la direction de La Poste et au Médiateur,  concernant un service qui n'est plus du tout public et traite ses "clients" selon les lois du marché: rentable, sinon s'abstenir...

"Vous m’avez fait parvenir un courrier daté du 1 avril (est-ce la cause du nouveau désagrément ?) me signalant que vous aviez eu connaissance de mes réclamations concernant le service public de la poste. Je constate qu’il y a encore des jours où la tournée du facteur semble éviter mon adresse (6 et 7 avril). Votre courrier semble donc soit servir à m’endormir, soit vous moquer carrément de l’usager que je suis. Je vous fait part de ma colère et vous joins la lettre que je fais parvenir au médiateur de la poste."


Claudine Meunier

"Monsieur le Médiateur,

Permettez moi de vous faire part de mon profond mécontentement du nouveau fonctionnement de la Poste ; faut-il d’ailleurs encore parler de la Poste ? Tout courrier provenant de votre part ne porte plus que le logo « banque postale ». Le service public, auquel nous avons droit, qui était chargé de faire parvenir le courrier aux usagers (j’ai bien dit usagers et non clients)  6 jours sur 7, est en décrépitude. Nous n’avons même plus de distribution régulière tous les jours ; cela fait plusieurs fois que je m’en plains, mais les choses ne changent pas, malgré les bandes enregistrées téléphoniques du genre «  dans le cadre de la qualité du service » qui vous font perdre au moins 2 minutes à chaque fois. C’est vrai qu’on ne peut pas faire des bénéfices et payer du personnel. Et ne croyez pas que je vous demande de vous en prendre à ce personnel ; je suis parfaitement au courant des pressions qu’ils subissent dans leur travail pour faire toujours plus. Je sais que beaucoup d’entre eux sont sur des postes précaires. C’est donc aux responsables de cette entreprise devenue plus ou moins privée qu’est devenue la Poste, que je me plains. J’aimerais retrouver rapidement la confiance envers la Poste et pouvoir compter sur celle-ci de manière à être servie comme il se doit dans un pays dit développé et qui se permet de donner des leçons aux autres.

PS : il y a cinquante ans la poste distribuait le courrier dans les 24 heures".


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans humeur
commenter cet article

commentaires

annie.levrey 11/04/2011 19:22



il m'arrive le même problème rue Ferdinand Buisson 12 jours sans distribution, idem pour mes voisins le préposé est malade et non remplacé ou la tournée est trop longue pour son
remplaçant il y a quelques années à Draveil le préposé faisait parti du lien social et le courrier était là tous les jours .Les commentaires sont vains