Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 09:23

Dans une enquête publiée dans son numéro d’avril, l’UFC Que Choisir accuse La Poste « de se moquer des usagers ».Il faut revenir à un service public du courrier.

_0037.jpgL’association de consommateurs a en effet testé fin 2012 les services de 2.300 bureaux de poste sur toute la France.

Concernant l’affranchissement du courrier, Que choisir reproche tout d’abord à la Poste de privilégier le prix à la qualité du service : les clients sont essentiellement orientés vers le timbre vert à 0,58 euro, certes le moins cher, mais qui n’achemine le courrier qu’en seulement 48 heures. A l’inverse, le timbre rouge à 0,63 euro offrant une livraison en 24 heures n’est proposé qu’à la marge.

L’envoi des colis est aussi sévèrement épinglé. Ainsi, pour envoyer un CD ou tout petit objet de moins de 2 cm d’épaisseur, il existe bien une formule intéressante : le Mini Max, à 1,50 euro. Mais le service est là encore trop rarement proposé, dénonce l’UFC Que Choisir. Les employés de La Poste conseillent, en lieu et place, des formules plus coûteuses et inutilement surdimensionnées : la lettre Max (format S) à 3,35 euros, voire un Colissimo à 5,50 euros et même à 8,50 euros... Or ce dernier tarif correspond en réalité à un envoi de colis de 1 à 2 kg…

Voilà ce que donne la privatisation d'un service public: lors de la consultation nationale organisée en octobre 2009 (notre photo, lire aussi: Votation pour La Poste- résultats de Draveil ), la majorité des votants l'ont refusée; le gouvernement UMP n'en a pas tenu compte. Le PS saura-t-il revenir sur cette privatisation et ses conséquences néfastes pour les familles? A méditer pour 2014... 

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article

commentaires