Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 12:21

Les solutions évoquées pour permettre une mutation efficace du cadre énergétique de l'UE ne sont pas les bonnes: le texte menace nos services publics et par ce biais les ménages les plus exposés.

 fay1.JPG"C'est notre rôle à tous, femmes et hommes politiques que de se saisir du devenir de notre planète pour préparer l'avenir.

L'énergie étant un sujet crucial pour la vie des citoyens, l'industrie et le développement, il était nécessaire de prendre du recul et d'évoquer des pistes de réflexion anticipées.

De la même manière on ne peut que soutenir la volonté de réduire les émissions de CO2 et de proposer un mix énergétique viable.

Cependant les solutions évoquées pour permettre une mutation efficace du cadre énergétique de l'UE ne sont pas les bonnes, au contraire elles peuvent conduire à l'insécurité énergétique, au renchérissement des factures pour les ménages et à la fragilisation des services publics de l'énergie dans les différents Etats membres.

Deux axes principaux sont suivis, et ces deux axes sont dangereux pour l'avenir de la filière énergétique européenne.

 D'un point due vue global, le rapport reste englué dans un néolibéralisme pourtant discrédité par la crise économique et insiste sur la nécessité de libéraliser le secteur et particulièrement ses infrastructures afin d'achever un hypothétique et fragile marché européen de l'énergie.

Par son approche financière, le texte menace nos services publics et par ce biais les ménages les plus exposés.

Ainsi, préconise t-il d'encourager les investissements privés dans les projets attractifs donc rentables, et de promouvoir les capitaux publics pour les cas où des difficultés ou des pertes seraient probables.

Récompenser les gros investisseurs et mettre en danger l'argent public n'est pas qu'improductif, c'est dangereux pour la survie à terme de nos services publics.

De plus, afin de répondre au danger de l'explosion du coût de l'énergie pour les citoyens, le rapport préconise de multiplier les économies et de limiter les taxations.

C'est tout l'inverse qu'il faudrait faire : mieux répartir la richesse et investir dans un service public de l'énergie".

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal

 

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article

commentaires