Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 09:26

Depuis mars 2014 et la recomposition politique du paysage national, départemental et local, les Draveillois attendent des signes de vie de la part des organisations militantes . En vain?

Un département nettement gagné par la droite en mars (15 villes perdues par le PS, deux par le PG), et qui donne des ailes aux nouveaux élus portés par Dupont-Aignan, qui s'attaquent au Conseil général pour 2015; Au niveau national, un PS au plus bas, des Verts-EELV qui jouent au yoyo (un coup avec, un coup sans), un PG qui perd sa seule image médiatique avec les états d'âme de Mélenchon: la gauche ( hors PCF) s'en sort de plus en plus mal.

A Draveil, les calculs politiciens des formations éphémères de la municipale ont conduit à une assemblée locale où l'UMP, réélue au 1er tour, s'amuse. On les comprend: sans opposition politique construite, ils ont beau jeu de diviser pour mieux régner, d'autant qu'ils "affrontent" des individualités dont on cherche en vain une logique de projet d'action.

Que faire? Attendre des forces représentées au Conseil un signe de vie? les Draveillois de longue date savent qu'il n'en sera rien, les élections sont passées. Attendre sans broncher la débâcle de la gauche au Conseil général l'an prochain? Le PS en a déja fait son deuil. Espérer un changement de cap politique au niveau national: revalorisation des salaires, des retraites et pensions, relance de l'économie, formation et emploi pour les jeunes et les séniors, moyens accrus pour le service public? Les annonces du Président et de son premier Ministre n'augurent rien en ce sens.

Pour notre part, comme nous l'avons toujours dit et écrit, ce ne sont pas les élections qui règlent les problèmes des habitants de notre ville. A preuve, le silence du PS, d'EELV-Les Verts et du PG depuis des mois. Nous nous sommes rendus nombreux à la fête de l'Humanité, rendez-vous incontournable des luttes de cette rentrée. Nous y avons retrouvé nombre de Draveillois soucieux de relancer la bataille contre la droite locale et contre l'austérité nationale. Nous les avons entendus, nous sommes convenus d'organiser la riposte en cette rentrée. Nous vous invitons à vous faire connaître, à nous rejoindre, à participer à nos initiatives, à amplifier le rassemblement. Il n'y a aucune fatalité, les seules batailles perdues sont celles que l'on ne mène pas. Nous comptons sur vous.

école JaurèsLes militants de DraveilàGauche

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article

commentaires

EcologistesIndignés 24/09/2014 16:12


Amusant, ce texte d'un responsable du PS draveillois:


- le Ps n'est pas "autiste": avec un président à 17% et un 1er ministre applaudi par le Medef, où s'arrêteront-ils? Quant au Ps draveillois, loin d'être autiste, il est muet!!


- "rassembler la gauche à Draveil mais pas dans n'importe quelles conditions": devons-nous comprendre "derrière nous (le Ps) ou rien?" comme ce fut le cas aux municipales? Quant aux cantonales
2015, on pourrait en rire si ce n'était si grave: le projet de nouveaux cantons de Valls laisse notre canton à la droite (deux élus assurés), celui de Vigneux à N Dupont-Aignan et s'octroie 
la quasi-totalité du reste du département; quelle place pour les autres formations nettement à gauche? Aujourd'hui, aucune!


Alors, dans ces conditions de "n'importe quoi", non merci!

Roland Piques-PS Draveil 24/09/2014 16:05


Je ne peux accepter cette vision d'un PS Draveillois autiste.
Toujours prêt pour rassembler la gauche et en particulier pour les cantonales de mars 2015 mais pas dans n'importe quelles conditions.
Avec l'espoir de voir ce message publié, et toujours prêt pour le rassemblement à gauche sur Draveil.

EcologistesIndignés 22/09/2014 10:41


Révélation aux détracteurs de l'équipe DraveilàGauche: quel était le meilleur atout de réélection au 1er tour de la droite UMP et son maire à Draveil? Réponse: la droite
extrême, EELV et le PS, qui ensemble ou séparément, lui ont permis de surfer sur le vote utile ; utile contre le danger FN déguisé, utile contre l'amateurisme, utile à la bourgeoisie de droite
contre les classes moyennes, utile aux classes populaires contre la dépense publique sans contre-partie de recettes affirmées; la gauche en a fait les frais, merci à ses fossoyeurs...