Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 19:42

Il y a désormais deux droites qui s'affrontent à Draveil : en témoigne le rassemblement devant le café-cultures vendredi 17 juin à l’occasion du Conseil municipal.

Il y a bien deux droites à Draveil : l’UMP municipale et ses soutiens Nouveau Centre, et l’autre droite : UMP dissidents anti-Tron et son équipe, électeurs Modem, Tournier et Isard-Lebourg, appuyés par un Front National expansionniste (qui s'est exprimé ouvertement voila 15 jours à Draveil); ainsi que sans doute des électeurs écologistes et peut-être des ex-socialistes.

Partisans de l’une et l’autre se sont affrontés vendredi soir à 20h devant le café-cultures où se tenait le premier conseil municipal après « l’affaire » Tron. Le tout devant quelques dizaines de Draveillois et personnels municipaux alertés par la presse et venus au spectacle. On a même vu cette scène surréaliste de manifestants de droite brandissant devant d'autres leur carte de l'UMP en criant: " je ne suis pas au FN, la preuve !"

Depuis, on vient d’apprendre que le Maire UMP et l’une de ses adjointes étaient placés en garde à vue. La justice suit son cours et c’est une bonne chose… Cette affaire aura de toutes façons servi à mettre à jour des pratiques régaliennes de la part de l'UMP locale et son maire pour qui, on imagine, Draveil et les Draveillois étaient leur propriété privée. Rien ne sera plus comme avant et cela, tout le monde ne peut que s'en féliciter...

Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal, a fait savoir à la presse et aux lecteurs de ce blog que, si la culpabilité de M. Tron était avérée, il demandera sa démission sur le champ ainsi que celle de son équipe qui l’a soutenu sans faille (voir aussi sa déclaration le jour du Conseil: La déclaration dans Le Parisien de ce jour est fausse ! ). Il a aussi rappelé que « le tumulte médiatique de ces derniers jours fait oublier que la politique de casse du service public se poursuit à Draveil sous l’égide de l’équipe municipale UMP ». Agitation qui fait oublier aussi que « l’offensive de la droite anti-municipale et ses alliés d’extrême-droite fait apparaître de façon criante le vide politique issu d’une gauche divisée, qu’il est urgent de rassembler au plus vite. L’autre droite pour remplacer l’UMP municipale ne laisse présager rien de bon; c’est la Gauche rassemblée qui doit prendre les rênes de Draveil pour mettre en œuvre une autre politique au service des familles modestes, et non les clans qui veulent garder la main-mise sur le patrimoine foncier pour leur seul profit ».

Un appel est lancé, il doit rencontrer un écho massif au plus vite.

Echos du Conseil :

Jean-Pascal Bonsignore a voté contre les nouveaux statuts du SIARV (syndicat d’assainissement des eaux sur notre bassin) dont le lourd programme de travaux n’est pas connu et qui n’annonce aucune baisse du prix de l’eau pour les familles.

Vote pour, par contre, la garantie d’emprunt rallongée au bailleur Logement Francilien qui s’est engagé en contrepartie à mettre en œuvre le programme de travaux attendus par les locataires de Villers et Danton (que Jean-Pascal Bonsignore soutient depuis le début, voir  son intervention sur Villers en 2011:texte tract Villiers-mars 2011 texte tract Villiers-mars 2011  )

 

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Naida91 23/06/2011 19:59



Il est fort regrettable que les droites soient aussi présentes sur Draveil, et ceci, depuis de bien trop nombreuses années. A croire que seuls les gens aisés, votent ! Ou est donc la "couche
moyenne" de la population ??? J'avais pourtant l'impression que nous étions plus nombreux.... Idem pour les commentaires sur le blog ; je me sens bien seule quelquefois....