Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 12:06

Reçu d’un ami du blog, et publié sans modération

Les Villes Moyennes et leurs intercommunalités contribuent en large partie et à leur due proportion, à l'effort productif national. Elles représentent autant d'atouts pour le retour à la croissance économique. Mais alors, pourquoi pas à Draveil ?

La fonction manufacturière, notamment, y est surreprésentée : PMI de construction, la mécanique, l'électricité, la chimie...). Si elle expose les villes moyennes aux défis de la mondialisation et des délocalisations industrielles, elle en fait également les garantes du maintien de l'industrie et les fers de lance de la ré industrialisation, ambition actuelle de nos responsables politiques et économiques.

Une étude de l'INSEE a fait apparaître, sur les 133 aires urbaines de villes moyennes retenues par l'étude, la prépondérance des activités manufacturières, une moyenne plus élevée des PME et TPE (84% contre une moyenne nationale de 79%).

Outre une connaissance plus fine de ces territoires, ce panorama des villes moyennes signé de l'INSEE conclut au nécessaire renouvellement des logiques industrielles. Il souligne également le rôle crucial de l'innovation et la formation.

A lire cela, on se demande dans quelle ville et quelle agglomération on habite : car rien des constats relevés dans l’étude ne se retrouve ici. A croire que nos dirigeants UMP (et aussi Ps à l’agglomération) veulent garder notre territoire comme  « désert économique ». A quelles fins ?

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Agglomération
commenter cet article

commentaires

stéphane Abad 01/09/2011 13:32



la topologie de Draveil rend difficile l'implantation de PMI telles qu'elles sont évoquées dans cette intervention: enclavement, fortes contraintes environnementales, accès routiers restreints.
Le développement de la ville peut se concevoir autour de petites unités à faibles nuisances, liées aux nouvelles technologies, mais aussi au secteur médical, ce deuxième domaine ayant l'avantage
de produire une gamme d'emplois moins sélective que le premier, et de s'articuler avec le champ d'intervention de l'hôpital public.


J'évoque ce sujet dans un numéro du petit magazine que je distribue à Champrosay et parfois à Mainville, et, si les rédacteurs de Voix Libre à Draveil m'y autorisent, je vous invite à le
découvrir ici:


"La revue du sanglier spécial haut débit à Draveil" sur www.larevuedusanglier.fr