Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 11:53

Dernier conseil municipal de l'année hier lundi 17 décembre au café-cultures. L'occasion pour la Droite locale de fustiger le gouvernement PS... oubliant un peu vite qu'elle fut aux affaires des annés durant!

Rien d'important n'était annoncé à l'ordre du jour, mais des motions de dernière minute et des commentaires sur certains rapports ont donné à la Droite l'occasion de tenter d'oublier sa politique passée, et à Jean-Pascal Bonsignore de le leur rappeler

- Motion contre le "désengagement" du CG en matière de petite enfance: JP Bonsignore a refusé de prendre part au vote, rappelant que les CG subissent de plein fouet la RGPP mise en place par le précédent gouvernement, les contraignant à faire des choix de gestion tout en maintenant d'autres mesures incitatives, et proposant d'attendre le BP 2013 du CG91 en mars  avant de se prononcer. Refus de la Droite de retirer sa motion, refus de votre élu (et vote contre du reste de la gauche au Conseil) de la voter.

- Motion contre la menace de supprimer le commissariat de plein exercice de Draveil: JP PolicierBonsignore a accepté de la voter (lire: Le commissariat de Draveil supprimé? ) mais en demandant (et obtenant!) que l'obtention de ce commissariat ne soit pas attribuée à la droite, mais à tout le Conseil de l'époque (majorité et opposition de gauche confondues, à l'exception de certains élus socialistes) et en signalant que le maintien de cette structure de sécurité devrait permettre le "retour de la proximité des actions" de police, "proximité supprimée, rappelait l'élu DraveilàGauche, par Sarkozy". (Lire la motion avec les amendements de JP Bonsignore signalés en rougeMotion commissariat )

- Avance de subventions aux grands clubs sportifs: JP Bonsignore a réitéré sa proposition que ces subventions soient revues en fonctions des projets et des orientations municipales, débattues en Conseil à l'occasion d'une séance spéciale.

- Rapport d'activité de l'agglomération:

Cin- orangeries r-ouvert     - l'élu DraveilàGauche a obtenu l'assurance formelle que le cinéma les 3 Orangeries ne ferait l'objet d'aucune tentative de promotion immobilière s'il devait fermer et que sa gestion serait reprise par l'agglomération.

      - le contrat de gestion de l'eau étant renouvelé, la majorité a précisé qu'il seraiteau pas chère l'occasion d'une révision à la baisse des tarifs (près de 5%) pour le prochain attributaire en 2013. JP Bonsignore a rappelé sa proposition d'examiner la possibilité de gratuité des mètres cubes nécessaires à l'alimentation et à l'hygiène pour les familles en grande difficulté.

      - Concernant les transports, l'élu DraveilàGauche a approuvé les propositions busd'amélioration de la desserte bus Vigneux-Draveil-Orly et du centre acquatique de Sénart, présentées par le Vice-président de la CASVS délégué à ces questions. JP Bonsignore a rappelé son exigence du maintien d'une tarification accessible aux familles modestes, aux jeunes et aux demandeurs d'emploi, ainsi que la nécessité d'une action collective des maires concernés pour obtenir du STIF (syndicat organisateur géré par la Région), enfin, une autre qualité de transports sur les RER C et surtout D, avec les investissements techniques et humains nécessaires. L'élu a enfin rappelé sa proposition, formulée dans son programe municipal de 2008, d'un bus à énergie électrique ou hybride en site propre, reliant Vigneux, Draveil  (Mousseaux, base de loisirs, pont de Juvisy, les Mazières, Danton, Champrosay et l'hôpital Joffre) pour se diriger ensuite vers Soisy, Etiolles et Evry-Corbeil. "Les avances techniques et environnementales en la matière permettent d'imaginer que ce qui semble difficile aujourd'hui sera une évidence demain", a conclu JP Bonsignore.

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires

LouiseMichel 20/12/2012 14:36


Extraordinaire! la droite draveilloise pétitionne contre les mesures de Valls (inacceptables, on est tous d'accord, et M.
Bonsignore a bien fait de s'y associer en y portant ses amendements!) mais en même temps, lors du Conseil, elle mandate de l'argent en justifiant la demande citoyenne de vidéoprotection!


Je m'explique: certes, la vidéo est utile dans des cas précis (l'exemple du bébé enlevé et de sa ravisseuse identifié gràace aux caméras du métro, est parlant) mais il faut savoir -et je l'ai
entendu dans des réunions professionnelles- que lorsqu'un maire demandait des effectifs de police au Préfet sous Chirac puis Sarkozy, il essuyait un refus mais le Préfet lui suggérait d'installer
des caméras qui elles, étaient largement suventionnées par l'Etat. Véridique!


Et puis, comme dirait un adjoint draveillois bien connu des services de police: "une caméra, ça bosse 24h sur 24h, jamais malade et jamais en grève!" Quoi que, avec le progrès, on ne
sait jamais...