Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 18:00

Au conseil municipal de jeudi 15 décembre, le député-maire UMP et son équipe ont avalisé la dérégulation induite par la loi NOME en matière d'énergie électrique.

Alors que Jean-Pascal Bonsignore présentait un projet de voeu proposant au Conseil de demander au Gouvernement de retirer la loi NOME (voir: Conseil municipal jeudi 15 décembre 2011 ) votée il y a un an, le député-maire UMP a refusé de le mettre aux voix, arguant que le CCAS de Draveil s'occupait bien des familles en difficulté financière (sic). Il s'agissait pourtant d'exiger de l'Assemblée nationale qu'elle refuse de laisser livrer l'électricté publique aux marchés privés. Chacun jugera de la "hauteur" de la réponse à une question de fond...

Allez! Encore quelques mois et souhaitons que les électeurs les renvoient tous, ministres, Président et députés UMP, à leurs chères études... en les remplaçant par une gauche active et offensive.

Jean-Pascal Bonsignore a également déclaré: "ajoutons qu'en cette période d'hiver, un Etat au service des familles modestes devrait exiger la baisse des tarifs de gaz et d'électricité au lieu de laisser les producteurs les augmenter", recueillant l'approbation de la gauche et de la majorité des Draveillois venus assister au Conseil (On a même vu certains élus de Droite acquiescer de la tête, contraints au silence par leur appartenance à la majorité).

Vous souhaitez participer au vote sur ce voeu? ( lire le voeu Voeu retrait loi NOME-CM 15 déc 2011 Voeu retrait loi NOME-CM 15 déc 2011 ).Exprimez-vous en commentaire en bas de ce blog ou envoyez un mail à draveilagauche@voila.fr. Résultats publiés en fin d'année

 Lire aussi ci-dessous les contributions de Jean-Claude Bellamy, DraveilàGauche, ancien ingénieur EDF, syndicaliste:

Energies- JC BEllamy Energies- JC BEllamy

La loi NOME est une aberration La loi NOME est une aberration

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires