Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 10:00

Suite à l'annonce par Sarkozy deux réformes touchant directement les collectivités locales: une majorations des droits à construire et une réforme des attributions des dotations de l'Etat, Jean-Pascal Bonsignore, conseiller municipal DraveilàGauche, a fait la déclaration ci-dessous.
"Sarkozy a annoncé dimanche lors de son entretien à la télévision que « tout terrain, toute maison, tout immeuble verra ses possibilités de construction augmenter de 30%». Cela aurait l'avantage suivant: "donner un travail formidable à l'industrie du logement. Ce ne sont pas des emplois délocalisables», dixit le chef de l'Etat. «Deuxièmement, cela devrait augmenter considérablement le nombre de logements, donc cela fera pression sur les prix», a-t-il ajouté. «Et enfin, les prix de l'immobilier à l'achat, à la vente, et les prix à la location vont pouvoir baisser», a-t-il détaillé. Précision: les conseil municipaux qui ne souhaiteraient pas appliquer cette disposition devront prendre une délibération dans ce sens.

Le piège est grossier. Traduction:sans crédits d'Etat, sans moyens pour garantir les emprunts, les villes devront faire appel à des promoteurs privés qui dicterons leur loi, ou refuseront de construire. Quant à la baisse du prix du m2, quelle foutaise. Plus on construit du standing, plus les prix grimpent. C'est la mort annoncée du logement social et à coup sûr, la suppression de la loi SRU (obligation de 20% de logement social sur une commune) dans les prochains mois s'ils repassent aux élections.

Car en plus, Sarkozy a indiqué qu'à l'avenir, les dotations de l'Etat seraient attribuées "en fonction des efforts réalisés par les collectivités locales pour réduire leurs dépenses". Bref, si une ville choisit de répondre aux besoins des familles précarisées par la politique de l'UMP, elle sera sanctionnée, et les familles auront la double peine!

Ajoutons à celà le projet de TVA "sociale"( 21,6%) qui, outre pénaliser les familles modestes, va grever encore davantage le budget de fonctionnement des villes! Là aussi, quelle échappatoire va trouver notre membre de la majorité gouvernementale pour justifier le coup de massue donné par la Droite et le Medef,aux villes? Je proposerai un voeu demandant que le conseil municipal du 13 février rejette cette proposition anti-sociale (voir le voeu: Vœu contre TVA sociale-CM 13 février 2012 Vœu contre TVA sociale-CM 13 février 2012 )

Que va trouver notre droite locale pour s'en sortir? Quelle pirouette va effectuer son chef de file, député UMP, investi pour les prochaines législatives? Rien, à coup sûr, ou de belles envolées verbales "noyant le poisson" pour mieux servir la classe dirigeante.

JPB 2008Il est temps de changer de politique. Le 22 avril pour la présidentielle, le 10 juin pour la législative, les candidats du Front de Gauche, que je soutiens avec mes amis de DraveilàGauche, seront l'occasion de mettre fin au règne de l'argent pour les plus riches, et de moins en moins pour vous, pour nous. Faisons en sorte de les faire gagner, de nous faire gagner, c'est vital!"

Dernière heure........

Pour le ministre de l'Intérieur, une «concertation» sera organisée avant de modifier les dotations des collectivités. La Droite ministérielle craint le va-tout de la Droite présidentielle!

Interrogé sur LCI après l’intervention télévisée du président de la République, le ministre de l'Intérieur (chargé aussi des collectivités) a indiqué hier qu'une "concertation» était prévue avec les collectivités locales avant l'éventuelle mise en œuvre d'une modulation de leurs dotations pour réduire la dépense publique".

Partager cet article

Repost 0
Published by voixLibreDraveil - dans Edito
commenter cet article

commentaires

Fannou91 31/01/2012 13:03


C'est le cadeau d'adieu de Sarkozy.... Egal à lui-même !! ex-maire de Neuilly, on ne pouvait pas attendre mieux !!